Comment Bercy donne des coups de pouce discrets aux banques

Pour les banques, l’année 2018 a été mauvaise et inquiétante. En toute discrétion, Bercy tente de leur donner de jolis coups de pouce pour leur ramener du cash. Voici comment. 

Pour Bercy, rien n’est jamais trop beau pour aider les banques, ces généreuses maisons dirigées par des énarques qui adorent recruter dans les couloirs du Trésor. Le ministre de l’Économie n’hésite pas, en ce moment, à faire profession de générosité pour aider les amis de la finance. 

Les banques ont besoin de l’épargne salariale

Au chapitre de ces coups de pouce ni vus ni connus, on rangera l’actuelle campagne de Bercy en faveur de l’épargne salariale dans les TPE et les PME. Rappelons que seules les banques distribuent ce genre de produit, au contraire de l’épargne retraite qui est aussi proposée par les assureurs. 

On ne sera donc pas surpris de lire dans la presse que le “gouvernement vient de lancer une mission pour accélérer le développement de l’épargne salariale dans les PME.” L’objectif serait de doubler le nombre de bénéficiaires dans les PME. 

Ce projet s’appuie sur une mesure adoptée en loi de financement de la sécurité sociale: la suppression du forfait social pour les entreprises de moins de 250 salariés. La maison ne recule devant aucun sacrifice pour aider ses amis dans le besoin. 

1 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer