Guerre contre l’Iran: à la recherche de l’incident de trop

Les Etats-Unis vont-ils précipiter l’intervention en Iran qu’ils préparent depuis plusieurs semaines en Iran? Une attaque contre deux pétroliers dans le détroit d’Ormuz donne l’occasion d’une nouvelle montée de tension entre les deux pays. La Grande-Bretagne annonce le déploiement d’une centaine de soldats sur place. Les conjectures vont bon train pour démêler le vrai du faux dans les versions officielles.

Que s’est-il vraiment passé cette semaine dans le Détroit d’Ormuz? Ce samedi 15 juin à midi, la rumeur circulait selon laquelle l’Iran aurait commencé par abattre des drones américains. L’un aurait été abattu en Mer Rouge par un missile iranien tiré depuis Oman. L’autre aurait été abattu par des soldats iraniens dans le détroit d’Ormuz alors qu’il survolait leurs embarcations s’approchant des pétroliers victimes d’attaques.

Dans un second temps, les medias américains ont diffusé les images de soldats iraniens enlevant un mine-ventouse de la coque d’un navire. Selon les Etats-Unis, ces images prouvent l’implication directe des Iraniens dans l’attaque de deux pétroliers dans le Détroit. Selon l’Iran, il s’agit d’une preuve de la protection que les Iraniens apportent aux navires en transit, conformément à ses obligations internationales.

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Gutteres, a demandé une enquête indépendante pour éclaircir les conditions de cette attaque.

En attendant, la Grande-Bretagne a elle aussi désigné les Iraniens comme responsables de cette attaque et ordonné le déploiement de 100 soldats dans le détroit d’Ormuz pour protéger ses navires. On rappellera toutefois qu’un général britannique a émis des doutes officiels, lors d’une conférence de presse, sur l’implication iranienne dans ces attaques.

Dans tous les cas, les Etats-Unis ont annoncé qu’ils étaient capables de déployer 120.000 hommes en Iran. Leur projection prochaine à la frontière iranienne paraît plus que jamais plausible aux observateurs internationaux.

 

0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer