Le retour de la taxe carbone

La taxe carbone reviendra-t-elle? Selon toute vraisemblance, oui! c’est en tout cas le combat que mène Brune Poirson, la secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire. Très attachée à cette taxe, la sous-ministre se bat depuis plusieurs semaines pour que soit remise en selle cette idée qui avait mis les Gilets Jaunes dans la rue, et qu’Emmanuel Macron a abandonnée un soir de décembre, après la prise de l’Arc de Triomphe. Nous pressentons qu’elle ira jusqu’au bout, les Français dussent-ils redescendre battre le pavé.

La taxe carbone est remise en selle officiellement. Selon Brune Poirson, il reviendra aux 150 Français tirés au sort pour constituer la convention citoyenne sur le climat de décider si cette taxe est finalement adoptée comme le suggère le haut conseil pour le climat.

“Ce n’est pas nous qui allons décider, c’est la convention citoyenne (…). Effectivement, la taxe carbone, c’est-à-dire mettre un prix sur la pollution, on sait que c’est un outil qui est très efficace”, a-t-elle dit.

“On sait que c’est un bon outil. Pour le moment et pour l’instant, le Premier ministre l’a dit, ce n’est pas dans nos objectifs à court terme. En revanche, ça peut faire partie tout à fait de cette convention citoyenne qui va être lancée. C’est 150 citoyens tirés au sort qui vont devoir (…) faire des propositions très concrètes pour engager la France encore plus résolument dans la transition écologique.”

On suivra avec attention la façon dont ces Français seront tirés au sort, et la façon dont les débats seront menés pour qu’ils choisissent le sort à réserver à cette taxe. Toujours est-il que Brune Poirson montre clairement sa préférence pour le retour en force de ce qui était devenu un casus belli majeur entre l’opinion et son gouvernement. Reste à voir si les mêmes causes produiront les mêmes effets.

1 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer