Ces doutes techniques des experts sur l’incendie de Notre-Dame qui embarrassent

L’incendie de Notre-Dame continue à occuper les esprits. Il n’a pas tardé à soulever des polémiques, notamment sur l’ampleur des dons apportés par les grandes fortunes françaises pour sa reconstruction. Mais une autre petite musique se fait entendre: des experts, insoupçonnables de complotisme, peinent à comprendre les éléments techniques de cette incendie. Parmi ces experts, on trouve ceux qui ont, dans une période récente, travaillé sur la charpente de Notre-Dame elle-même et qui s’interrogent sur les circonstances du désastre. Y compris sur des medias mainstream qui cherchent à juguler ces questions.

Comme l’indique clairement cet extrait d’un débat organisé par le complotiste bien connu David Pujadas sur une chaîne complotiste bien connue appelée LCI, l’ancien architecte en chef de Notre-Dame exprime ses doutes sur la vitesse à laquelle l’incendie s’est propagé. Selon lui, les chênes qui constituent la charpente de la cathédrale, qui ont 800 ans, ne peuvent se consumer naturellement aussi vite.

Certains ne manqueront pas de soutenir qu’il s’agit d’un avis parmi d’autres. Le problème est qu’il est aussi partagé par des couvreurs qui sont intervenus sur le toit de Notre-Dame il y a quelques années, et qui connaissent bien leur sujet. Leur interview est menée par la publication complotiste appelée “Le Parisien”, titre appartenant au complotiste Bernard Arnault.

Quelle pourrait être selon vous l’origine du feu ?

A.D. Les sections de chêne sont énormes et il faut vraiment une source d’énergie hors norme pour les embraser. L’enquête dira ce qu’il en est. C’est vraiment surprenant.

D.D. Le bois des charpentes était dur comme de la pierre, vieux de plusieurs siècles. La poussière sur la peau des poutres a pu s’enflammer. Mais je n’arrive pas à m’expliquer comment des morceaux de 60 cm de large ont brûlé aussi vite.

Comme nous l’indiquions dans nos colonnes, la thèse de l’accident due au chantier ne s’impose donc pas aussi facilement que les pouvoirs publics et leurs thuriféraires médiatiques ne le répètent en boucle.

Les complotistes gagnent du terrain à vue d’oeil. À quand une loi pour leur interdire de s’exprimer?

About Post Author

48 Shares:
2 commentaires
  1. bonjour
    merci pour toutes ces analyses. Mais il ne faut prendre les avis , mêmes d’experts reconnus, qu’avec une extrême prudence. l’Histoire pullule des erreurs d’experts pourtant ultra qualifiés dans leur domaine, dès qu’un phénomène a une étendue qui dépasse ce qu’ils ont l’habitude de traiter…..et aucun expert ne peut se prévaloir d’avoir eu à traiter des sinistres comparables à celui de Notre Dame, donc…

    ceci dit, même les experts les plus reconnus ont recours au surnaturel ,au complot ou à des explications braneuses quand ils ne comprennent pas un phénomène qui les force à dépasser leur limite normale de compréhension, y compris chez des prix nobel de physique …Il a fallu Einstein pour mettre à la poubelle la théorie de l’ether de Fresnel, Maxwell, Lorentz et Poincaré, entres autres, qui étaient les plus grands savants de la fin du 19ieme ….
    et c’est une tendance humaine générale .
    à la faveur du déclin des croyances religieuses vers les années 1960, certains auteurs, comme Louis Pauwels et Jacques Bergier,à travers leur ouvrage Le matin des magiciens et leur revue Planète [1], ces auteurs ont popularisé le mystérieux et le fantastique.
    Les gens sont déconcertés par la complexité des nouvelles théories scientifiques, et peu de gens regardent les rares émissions télévisées scientifiques.
    L’enquête CSA de 1994 a montré que dans tous les camps (croyants, athées…), une majorité considère « qu’il y a des réalités que la science ne parviendra jamais à expliquer ».
    voici les résultats américains:
    A 2001 National Science Foundation survey found that about 32% of Americans surveyed stated that some numbers were lucky, while 46% of Europeans agreed with that claim. About 60% of all people polled believed in some form of Extra-sensory perception and 30% thought that “some of the unidentified flying objects that have been reported are really space vehicles from other civilizations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer