lun. Juin 1st, 2020

ūüéĖCiccotelli : de l’argent a-t-il √©trangement disparu au si√®ge de la CGT ?

Bon nombre de nos lecteurs ont probablement entendu parler de l’affaire des affiches sado-masochistes publi√©es en fin de semaine derni√®re par une organisation li√©es √† la CGT et mettant en sc√®ne Laurent Berger, le secr√©taire g√©n√©ral de la CFDT, Muriel P√©nicaud, la ministre du Travail, et Geoffroy Roux de B√©zieux, le pr√©sident du Medef.

par Micka√ęl Ciccotelli

Spécialiste de l'histoire de la protection sociale, journaliste à Tripalio

Apr√®s cette malheureuse affaire, une autre semble commencer √† faire quelque peu parler d’elle en interne : des rumeurs se font de plus en plus insistantes concernant un cambriolage qui aurait eu lieu dans les locaux de la conf√©d√©ration durant le confinement.¬†

Un coup de cravache pour la CGT

S’il est inutile de revenir ici sur les d√©tails scabreux de la pol√©mique politico-syndicale suscit√©e par les affiches sado-masochistes que l’organisation Info-Com CGT a cru bon de devoir r√©pandre dans l’espace public, on tirera tout de m√™me deux enseignements de cette d√©b√Ęcle c√©g√©tiste.¬†

D’une part, on notera qu’ironie de l’histoire, la CGT, pour qui la promotion des causes minoritaires diverses et vari√©es tient lieu de seule politique coh√©rente depuis plusieurs ann√©es, s’est trouv√©e prise √† son propre pi√®ge, victime d’un pr√™chi-pr√™cha qu’elle a contribu√© √† rendre socialement dominant. D’autre part, l’empressement dont la direction conf√©d√©rale de la CGT a fait preuve afin de s’associer au concert des condamnations de l’initiative de son organisation – et quoi que l’on pense, sur le fond, de ladite initiative – t√©moigne du fait que la centrale de Montreuil, qui fut longtemps le bastion imprenable de la classe ouvri√®re fran√ßaise, para√ģt aujourd’hui se soumettre bien volontiers aux injonctions politiques de l’Etablissement. ¬†

Une affaire de cambriolage ?

Alors que l’affaire des affiches sado-maso venait √† peine de quitter les salles de r√©daction, une autre affaire pourrait bien y pointer le bout de son nez.¬†

Une source interne √† l’organisation, tenue pour √™tre g√©n√©ralement bien inform√©e de certaines pratiques qui peuvent y avoir cours, nous a rapport√© qu’un cambriolage y aurait eu lieu durant la p√©riode du confinement, se traduisant par le vol d’une ¬ę¬†grosse somme d’argent en liquide¬†¬Ľ. Cette source pr√©cise que les cambrioleurs auraient √©t√© au nombre de six et connaissaient suffisamment bien les locaux pour s’y d√©placer ais√©ment. Deux bureaux auraient plus particuli√®rement √©t√© cibl√©s : ceux de l’AFUL-CGT – qui g√®re les moyens de la centrale – et ceux de la direction administrative et financi√®re. La police serait intervenue sur les lieux mais aucune plainte n’aurait √©t√© port√©e.¬†

Dans les locaux conf√©d√©raux, l’affaire ferait parler d’elle mais aucune information ne circule officiellement en interne. Contact√©, le service de presse de la CGT nie ¬ę¬†fermement¬†¬Ľ l’existence du cambriolage. ¬ę¬†C’est tout √† fait faux, c’est un mensonge !¬†¬Ľ affirme l’organisation, qui poursuit : ¬ę¬†Nous publierons si n√©cessaire un communiqu√© de d√©menti¬†¬Ľ. D’autres sources connaissant bien les rouages conf√©d√©raux s’√©tonnent toutefois moins de l’√©ventualit√© d’un tel m√©fait : ¬ę¬†Pour diverses raisons, il y a toujours un peu de liquide qui remonte √† la conf√©d√©ration, comme probablement dans d’autres organisations. Ce qui m’√©tonne plus, si un cambriolage a vraiment eu lieu, c’est l’absence de plainte. Ce serait vraiment curieux !¬†¬Ľ Il est vrai.¬†

Affaire à suivre, bien entendu. 

À lire aussi

√Čtats-Unis : les meilleures vid√©os d’√©meutes urbaines

Les √Čtats-Unis √©chapperont-ils √† la guerre civile ?

L’√©puisement du petit patron fran√ßais devant la relance de l’activit√©…

ūüéĖH√©ritage tax√© au premier euro : le ¬ę¬†patron¬†¬Ľ d’Orange est publiquement pour

Selon la CPME, 86% des entreprises ont utilis√© le ch√īmage partiel

√Čtude du Lancet sur l’hydroxychloroquine : partout dans le monde (sauf en France), des officiels doutent de son s√©rieux

Ch√īmage : la catastrophe √©conomique a commenc√©, et elle sid√®re…

ūüéĖD√©mission de Macron : que faut-il penser de la folle rumeur ?

ūüéĖPertes d’exploitation : la s√©rie noire continue pour Axa

Hydroxychloroquine : Raoult mis √† l’index et banni par la noblesse et le clerg√© r√©publicains

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter