ūüéĖL’AGIRC-ARRCO oblig√©e d’emprunter en urgence pour payer les pensions

Comme ceci a √©t√© √©voqu√© ici ou l√† dans le courant du mois de mai,¬†y compris dans nos colonnes, la crise sanitaire du coronavirus a des cons√©quences financi√®res importantes pour l’AGIRC-ARRCO. Ses recettes ayant largement diminu√© du fait du ralentissement brutal de l’√©conomie nationale, l’organisme a d√Ľ demander une avance de 8 milliards d’euros √† l’Etat afin de s√©curiser sa tr√©sorerie.

par Micka√ęl Ciccotelli

Journaliste de Tripalio et spécialiste du paritarisme

H√©las pour les responsables de l’AGIRC-ARRCO, l’Etat ne semble pas vouloir s’engager sur une telle avance, contribuant ainsi √† tendre la situation financi√®re de l’institution.¬†

L’absence de r√©ponse de l’Etat √† l’AGIRC-ARRCO

C’est d√©but mai que Jean-Claude Barboul et Didier Weckner, respectivement pr√©sident CFDT et vice-pr√©sident Medef de l’AGIRC-ARRCO, ont fait parvenir un courrier √† G√©rald Darmanin, le ministre de l’Action et des Comptes Publics, afin de lui demander cette avance de tr√©sorerie. Aux derni√®res nouvelles, en date de la fin du mois de mai, MM. Barboul et Weckner n’ont toujours pas re√ßu de r√©ponse √† cette demande. Interrog√©e √† ce sujet, la copr√©sidence de l’institution ne nous a pas encore r√©pondu.¬†

Les responsables de l’AGIRC-ARRCO ayant consid√©r√© qu’il ne s’agissait pas l√† d’un simple probl√®me de lenteur dans la distribution du courrier, ils ont jug√© prudent de consid√©rer que Bercy n’√©tait pas dispos√© √† leur accorder la fameuse avance de huit milliards d’euros. Du moins dans l’√©tat actuel des choses.¬†

Une trésorerie mise en tension

Or, comme ceci √©tait pr√©visible, les encaissements r√©alis√©s par l’AGIRC-ARRCO durant le mois de mai se seraient av√©r√©s proches de ceux r√©alis√©s durant le mois d’avril – de l’ordre de 4,5 milliards d’euros, contre 7 milliards d’euros en temps normal. Apr√®s deux mois de diminution sensible des recettes et sans avance de tr√©sorerie par l’Etat, la tr√©sorerie de l’organisme se trouverait d√©sormais mise sous tension.¬†

A la fin du mois de mai, les gestionnaires de l’AGIRC-ARRCO auraient d√Ľ se rendre √† l’√©vidence : le versement des pensions du mois de juin allait s’av√©rer complexe. L’√©tat de la tr√©sorerie risquait fort de ne pas se trouver pleinement compatible avec la s√©curisation de cette op√©ration, pr√©vue au d√©but du mois.¬†

À lire aussi

Aloe aristata : une plante médicinale rustique à planter chez soi !

L’OTAN aura-t-elle servi, pour finir, √† provoquer un second Tchernobyl en Ukraine? – par Edouard Husson

De Gaulle face aux agressions de l’empire anglo-saxon Рpar Nicolas Bonnal

Le th√®me du “d√©r√®glement climatique”: un instrument pour mettre en place un gouvernement mondial? par Jean Goychman

Perte abyssale de Softbank en bourse, son PDG Masayoshi Son fait son mea culpa

Gr√Ęce au Covid, Big Pharma va d√©velopper des vaccins √† ARNm pour des dizaines de maladies – par Laurent Aventin

Le COVID, ou comment les “d√©coupleurs” du Deep State US ont impos√© leur vision du monde, par Eric Verhaeghe

L’UE réserve 15 millions de doses du vaccin actualisé de Moderna sans attendre le feu vert de l’Agence Européenne du Médicament

Fin de l’euro et lib√©ration des √©nergies fran√ßaises – par Edouard Husson

Les faiblesses de la puissance chinoise – par Yves-Marie Adeline

Des solutions pour le court terme…

Dans ces conditions, les dirigeants de l’institution auraient entrepris une action forte. Ils auraient en effet d√©cid√© de solliciter deux √©tablissements financiers, la CACEIS et Natixis, afin d’obtenir deux emprunts √† courte √©ch√©ance. Le montant total de l’op√©ration se situerait autour du milliard d’euros.¬†

Cette premi√®re d√©cision, qui devrait permettre de faire face √† la toute prochaine √©ch√©ance de versement des pensions, ne suffira toutefois pas √† assumer les engagements estivaux ult√©rieurs. Aussi les responsables de la rue Jules C√©sar auraient-ils d√Ľ commencer √† songer s√©rieusement √† une mobilisation de leur tr√©sor de guerre. Si l’op√©ration n’est pas sans risque, √©tant donn√© l’√©tat des march√©s financiers, on voit mal comment elle pourrait √™tre √©vit√©e.¬†

… et quelques questions sur les r√©serves

Au-del√† de l’√©pisode actuel de tension sur la tr√©sorerie, il y a tout lieu de penser qu’√† moyen terme, le niveau des recettes mensuelles de l’AGIRC-ARRCO devrait demeurer inf√©rieur √† ce qu’il √©tait avant le d√©clenchement de la crise sanitaire – dans une mesure qu’il est, certes, impossible √† pr√©voir aujourd’hui. Cette perspective explique que certains de ses gestionnaires commenceraient √† poser la question de l’impact sur les r√©serves des r√©gimes de la crise sanitaire et de la crise √©conomique qui s’annonce.¬†

Rappelons, il est vrai, qu’aux termes de l’ANI de 2019, “les r√©serves techniques du r√©gime ne se situent jamais en de√ß√† de 6 mois de prestations dans la p√©riode courant jusqu’√† fin 2033”. Concr√®tement, ceci signifie que les r√©serves doivent demeurer sup√©rieures √† 45 milliards d’euros. Elles sont actuellement nettement sup√©rieures √† ce niveau – 65 milliards d’euros – mais en ces temps troubl√©s, les milliards filent √† toute allure…¬†

80 Shares:
3 commentaires
  1. Comment g√®re-t-il ce budget ?ils n’ont pas l’excuse que c’est la g√©n√©ration suivante qui paye par rapport √† ceux qui en b√©n√©ficient. Ils sont cens√©s capitaliser et maintenir jusqu’au moment de verser les rentes ! Il s’agit d’une √©pargne !!!!!

  2. Sans compter la d√©cote temporaire de 10%, pendant 3 ans pour l’instant sur la retraite Agirc-Arrco , J’ai commenc√© √† travailler √† 15 ans, quasiment pas de ch√īmage, 150‚ā¨ pour 19 ann√©es pass√©es dans le priv√©! Heureusement, il y a le public, o√Ļ il n’y √† pas de compl√©mentaire, mais une base de calcul sur 75% au lieu des 50% du priv√©.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer