Vaccination générale cet été, mais reconfinement à court terme ?

Faut-il encore craindre un reconfinement à court terme ? C'est ce qu'a glissé hier dans ses réponses à TF1 Emmanuel Macron, tout en annonçant que tous les Français auraient la possibilité de se faire vacciner d'ici à cet été. Tout risque n'est donc pas écarté, et le pire pourrait même survenir dans les prochaines semaines. Certains évoquent le retour du confinement en mars, comme l'information en avait circulé au début du mois de janvier (et en novembre...).

Un reconfinement interviendra-t-il en mars, comme l’information en circulait depuis plusieurs semaines ? Si l’on en croit le Président de la République, cette solution n’est pas à exclure, et l’appel à l’interruption de l’activité économique ne devrait donc pas s’arrêter demain. 

Macron évoque un reconfinement

Pour le Président Macron, le reconfinement peut donc intervenir “à court terme” si les chiffres de l’épidémie se dégradent.

"Chaque jour, nous regardons très précisément les chiffres des contaminations, des hospitalisations et des réanimations". (...) ce n'est pas notre stratégie de vaccination qui permettra d'éviter à court terme un reconfinement ou non. (...) Nous avons pris des décisions plus tôt que d'autres et parce que nos concitoyens ont fait beaucoup d'efforts, nous n'avons pas le pic que connaissent d'autres pays. (...) ce n'est pas la campagne de vaccination qui permettra de répondre à la pression sur les hôpitaux et les réanimations". 

Emmanuel Macron

Le gouvernement se réserve donc, d’heure en heure, la possibilité d’ordonner un nouveau confinement. L’information devrait continuer à nourrir l’angoisse des Français. Un sondage d’opinion vient de montrer que 85% des Français jugent la gestion de la crise anxiogène

Pour l’instant, l’épidémie ralentit

Implicitement, le pouvoir exécutif considère qu’une progression du variant anglais (qui ne représenterait que 10% des cas à l’heure actuelle), obligerait à reconfiner. Le pays se situe, en termes d’admissions en réanimation, sur une ligne de crête. 

La courbe des admissions en réanimation mise à jour montre que nos salles d’hôpitaux continuent à se remplir mais à un rythme lent, avec une courbe qui a plutôt tendance à s’arrondir sur un plateau. La semaine dernière, on a même observé une première petite baisse. 

Nouvelle confusion sur la vaccination

Dans la même interview, le Président avait d’abord annoncé que les Français pourraient être vaccinés d’ici à l’été. 

Pour y parvenir, la France pourrait ouvrir 4 sites de production de vaccins d’ici à la fin février. On en saura plus dans les prochains jours, mais le Président n’a pas expliqué pourquoi l’Etat n’a pas aidé la start-up nantaise Valneva qui livre ses premiers vaccins à la Grande-Bretagne

En attendant, les Français auront donc, en quelques semaines, entendu des chiffres très différents sur la stratégie de vaccination dans leur pays. 

Abonnez-vous à notre newsletter Rester libre !

Abonnez-vous à cette newsletter quotidienne gratuite, énergisante, qui vous dit l'essentiel pour rester libre dans un monde de plus en plus autoritaire.

24 Shares:
9 commentaires
  1. “Le gouvernement se réserve donc, d’heure en heure, la possibilité d’ordonner un nouveau confinement. L’information devrait continuer à nourrir l’angoisse des Français. Un sondage d’opinion vient de montrer que 85% des Français jugent la gestion de la crise anxiogène. ”

    C’est le but recherché ! Souffler le chaud et le froid, c’est la tactique !
    Avec la “police” au taquet, bientôt de bien gentils petits esclaves prêts pour une so…..ie encore plus profonde !

  2. Ce qui est incroyable c’est qu’à en croire les dernières données des épidémiologistes les plus réputés, le confinement n’aurait aucun effet sur la propagation du virus et sa létalité… Au contraire, on sait que c’est en restant confiné que le virus se propage… A croire que le gouvernement fait TOUT ce qui est en son pouvoir pour maintenir le virus actif le plus longtemps possible. De là à penser qu’il a un agenda derrière… il n’y a qu’un pas !

  3. Oui, le chaud et le froid, afin de maintenir ce climat angoissant. Macron a une technique admirable pour la
    manipulation. Il laisse courir une rumeur d’un confinement très strict, pour au dernier moment lâcher du lest,
    bingo, tout le monde a envie de lui dire merci . Puis, il redevient méchant, puis gentil, et ainsi de suite. Il fait de même avec les vaccins……..il n’y en aura pas assez, du coup, tout le monde en veut
    Les kidnappeurs font de même avec leurs victimes et celles ci finissent par développer le syndrome de Stockholm. J’ai bien l’impression que la France souffre de cette pathologie
    A mon avis, ça va durer jusqu’en 2022, le temps de détruire tous les petits commerces et l’artisanat.
    A moins qu’un Ravaillac ou un Lee Harvey Oswald ne se réincarnât

      1. Je crois que vous vous êtes mépris quand à mon propos ou peut être me suis je mal exprimée. Je n’ai pas cité Oswald en le glorifiant, loin de moi cette pensée, non, c’était en tant que snipper que je le citais.
        Est ce plus clair ?

  4. https://www.youtube.com/watch?v=8pA9pfFUSIk&feature=youtu.be

    je ne suis pas statisticien, mais ça semble du bon sens;
    ça, plus les connaissances actuelles sur l’inutilité du confinement et des masques pour les bien-portants (cf Raoult et OMS etc), on devrait retourner à une vie normale
    https://reinfocovid.fr/science/port-masque-exterieur-protection/
    https://www.voltairenet.org/IMG/pdf/SSRN-id3746254.pdf

    nos Oints du Seigneur ne peuvent pas ne pas être au courant, alors à qui et quoi profite la coronadémence?

  5. Notre République est attaquée. Où vont s’échouer la liberté, l’égalité et la fraternité ?
    Dans quel gouffre ? Comment regarder les choses en face sans un certain vertige ? La “terreur médicale” !
    Je lisais : “Le philosophe Giorgio Agamben explore le tournant auquel les mesures prises pour lutter contre la pandémie confrontent l’humanité. Bandes de veaux, vers où nous emmenez-vous en les acceptant ?” en juin 2020, sur https://blogs.mediapart.fr/aksavavit/blog/030620/biosecurite-et-politique
    Prendre la mesure en s’inspirant de nos anciens. Et par exemple, D. Eisenhover dans son dernier discours et de Gaulle le 18 juin : tous deux avançaient l’idée que – les mêmes moyens qui ont servi à nous abattre, nous aideront à nous relever : la surprise et la coordination…

Répondre à Elisabeth Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer