Passeport vert : une victoire du Great Reset de Davos en Europe

Le commissaire européen Thierry Breton a commencé la promotion du passeport vert, qui sera mis en place par l'Union Européenne avant l'été. Présenté comme un document facultatif, il sera en réalité peu à peu rendu obligatoire pour tous ceux qui veulent voyager, notamment par avion. Cette mesure savamment curiacée, c'est-à-dire présentée par petites touches avec l'air de ne pas y toucher, pour éviter de dresser l'opinion publique contre elle, illustre l'influence des idées distillées par le Great Reset du forum de Davos, favorable à une instrumentalisation de l'épidémie pour généraliser la surveillance des populations. Big Brother s'installe doucement dans les esprits.

Le passeport vert, aussi appelé passeport sanitaire européen, sera probablement disponible avant l’été. Il marque le tournant du « monde d’après », où la surveillance généralisée des populations se mettra en place l’air de rien, au nom de la protection sanitaire. Surveiller pour protéger, ou alors protéger pour mieux surveiller. Plus personne ne sait exactement si le thème de la protection est un prétexte pour faire admettre une violation massive de la vie privée dans les sociétés démocratiques. 

Que comportera le passeport vert ?

Le passeport ne servira pas seulement à établir si la personne qui voyage est vaccinée et si elle est ou non positive au COVID. Il servira surtout à nourrir un immense Big Data sur la circulation des personnes. 

Comme l’a dit Thierry Breton à l’antenne de RTL :

« On y trouvera votre nom, votre date de naissance, le numéro de votre passeport certifié avec le QR code,le fait que vous ayez été vacciné ou non, le type de vaccin et si vous avez été porteur de la maladie »

Autrement dit, la mise en place d’un QR Code (établissant le lien entre une personne et un passeport) permettra de « suivre » très facilement l’historique des déplacements de n’importe quelle personne à travers le monde. Il s’agit d’un véritable fichier enregistrant en temps réel tous les mouvements des individus, au moins à travers les frontières. 

Pour l’instant, ce document est présenté comme facultatif. Mais, tôt ou tard, une fois que la vaccination sera généralisée, il deviendra obligatoire. 

Le QR Code en attendant la reconnaissance faciale

Pour l’instant, personne ne veut brusquer le mouvement ni aller plus vite que la musique. Mais l’utilisation d’un QR Code constitue probablement une phase transitoire avant le recours à la reconnaissance faciale généralisée, comme en Chine. 

Contrairement à une idée reçue dans une opinion publique tenue à l’écart de ces innovations, il ne s’agit pas d’un scénario futuriste. Il y a une semaine, l’aéroport d’Orly annonçait son premier test de reconnaissance faciale pour les vols vers le Maroc

Progressivement, le traçage, voire la traque, des mouvements de personnes, se met en place, en utilisant les possibilités technologiques les plus récentes. 

Une victoire du Great Reset de Davos

Si l’Europe s’est montrée incapable d’acheter vite et bien les vaccins dont nous avions besoin, elle ne traîne pas sur la mise en place des projets portés par le Great Reset de Davos. On se souvient que le fondateur du forum de Davos, Klaus Schwab, a largement préconisé l’instrumentalisation du COVID pour accélérer la numérisation de nos sociétés, et spécialement l’introduction d’une surveillance généralisée des populations sur le modèle chinois

Manifestement, il ne s’agissait pas que d’idées en l’air. Le monde d’après ne donne pas très envie. 

Abonnez-vous à notre newsletter Rester libre !

Abonnez-vous à cette newsletter quotidienne gratuite, énergisante, qui vous dit l'essentiel pour rester libre dans un monde de plus en plus autoritaire.

23 Commentaires

  1. Il y aura bientôt un moment où même les gens comme moi, plus contemplateurs qu’acteurs, en auront plus que raz la casquette et ce jour-là, malheur à tous ces tordus – parce que comme la plupart des gens qui ont beaucoup bougé et subi des choses, quelque fois peu ragoûtantes, dans leur vie, nous n’avons aucun état d’âme et nous débarrasser définitivement des parasites ne fait pas partie des choses qui nous empêchent de dormir…

  2. Ce qui prouve que ceux qui sont accusés de COMPLOTISME depuis MARS 2020 ont raison depuis le début !
    Si la roue tourne (et je pense qu’elle va tourner) je crains le pire pour tous ces agents de DAVOS !
    « The world is not dying, it is being killed. And those that are killing it have names and addresses ».
    « You wanna puke or maybe cry ? How about kill ? »
    Demain sera violent !

  3. J’ai envie de croire que les Français ne se laisseront pas faire comme des Chinois mais ma confiance est ébranlée par la docilité désolante qu’ils ont montré durant cette année de délire covidiste.

    En tout cas, pour ma part, s’il faut renoncer à toute vie sociale et à tout voyage pour refuser ce passeport de la honte, qu’il en soit ainsi. La décision sera plus difficile si elle touche le travail ou l’accès aux soins.

  4. Comment pense-t-on rendre obligatoire (car cela revient quand même à une contrainte) un traitement qui est encore expérimental (ce fait n’est pas contestable) ? Et comment pense-t-on, concrètement, prouver que quelqu’un n’a pas déjà contracté la maladie ? Car la « science » des tests est plutôt chancelante.

    Il serait intéressant de savoir comment on établit la preuve d’une infection ancienne en Israël. Dans tous les cas, là-bas, ces passeports sont valables six mois, après quoi, il faut tout recommencer. Est-ce que la population va se conformer sur le long terme ? Il semble qu’une partie résiste déjà.

    Pour toutes ces raisons, dont certaines très pratiques, je doute qu’un outil de surveillance comme celui-ci puisse fonctionner sur une base « biologique » quelconque. Je vois plutôt dans toutes ces annonces bruyantes une tentative de faire croire à l’inévitabilité de la chose pour que la population se soumette sans y être contrainte. Ainsi, on pourra, à la fin, obliger les citoyens à avoir leur QR code sur eux en toute circonstance et leur faire accepter d’être suivis à la trace, sans qu’on ait besoin d’une raison « sanitaire » quelconque.

    Le « soft power » dont parlait Mr Verhaeghe à propos du forum de Davos s’est endurci assez rapidement, en tout cas 🙂

    • C’est bien joué : l’industrie fait de jolis bénéfices, et ouvre la voie à une surveillance étroite et durable des citoyens. Belle alliance entre les pouvoirs économique et politique.

  5. Et oui l’industrie pharmaceutique continue…cela fait au moins deux ans qu’elle bataile pour mettre en place un passeport sanitaire…à la fin des années 70, elle s’est rendue compte qu’il y avait plus de biens portants que de malades…alors elle a fait du lobbying pour diminuer les seuils du cholestérol, du diabère et de l’hypertension… et voilà des biens portants sous médicament à vie…mais là on a la cerise sur le gâteau, lobbying des firmes pharmaceutiques et des malades de la sécurité…le pouvoir rendrait-il toujours fou au XXI siècle ?
    Il faut dire qu’en poussant les gens à se vacciner, ils sont en train de créer la fabrique du consentement….je vois autour de moi des gens qui sont fiers de se faire vacciner…un geste de bravoure (en réalité c’est pour partir en vacances !)…ils vont pouvoir brandir le passeport vaccinal comme un geste de bravoure…Et oui je ne sais pas quel con à parler du concept d’immunité collective…c’est une pure invention…en tout cas le vaccin n’immunise pas contre la bêtise c’est une certitude…

  6. Je suis pour . Je n’ai , comme la plupart d’entre vous je pense, rien à me reprocher et rien à cacher et si me faire suivre permet d’éradiquer le monde des malfaisants , je suis pour!

    • ce débat me rappelle celui de la mise en place par la Ratp de la carte navigo (pour le métro à Paris)… Résultat : on vend encore des tickets non commutables du bus au métro par exemple.
      La Ratp est peut-être derrière le Great reset de Davos 🙂 Et bing un complot de plus !!!

    • Faire étalage de sa trouille et tout accepter en son nom pourrait vous classer dans les malfaisants a un moment ou un autre, et peut-être plus tôt que vous ne le croyez . L’avantage des gens comme vous c’est que lorsqu’ils feront partie des dommages collatéraux personne ne pleurera su leur sort . Toutes les dictatures ont besoin d’idiots utiles, tant qu’ils ne sont pas majoritaires ils ne sont pas un problème . Vous êtes né trop tard, l’URSS est morte et tous ceux qui la pleure n’ont aujourd’hui plus d’avenir . Bienvenu en enfer, ne vous inquiétez pas ça ne durera pas .

      • Oui, c’est l’une des manifestations du débile : « moi, je n’ai rien cacher » ; depuis que j’ai piqué le truc à sais plus quel spécialiste de la sécurité informatique, à ceux-là je demande toujours leur login bancaire, leur proposant même de signer un papier assurant que je ne ferai que regarder et absolument pas toucher – bizarrement, personne ne me m’a jamais communiqué cette information, comme quoi, lorsque l’on creuse vraiment, on trouve toujours quelque chose que les gens veulent cacher.
         
        C’est la rhétorique des faibles d’esprit mentalement instables, les mêmes qui vous vendront à la milice sans aucun état d’âme, rien que parce que votre bobine ne leur revient pas ou, beaucoup plus fréquemment, par pures envie et jalousie, comme ça a été souvent le cas durant WWII envers les juifs.

    • @gerard dosogne dit : 30 mars 2021 à 9 h 54 min
      Ce n’est pas la 1ère fois que vous en sortez une bien bonne et vous ne répondez jamais à la question simple que je vous pose à chaque fois.
      Alors je vous la repose une nouvelle fois : Êtes-vous ici en service commandé ?
      Et tant pis si vous ne répondez pas, ça c’était seulement pour l’apéro.

      Et pour le plat principal :
      Quand on est mort, on ne le sait pas, c’est pour les autres que c’est difficile ; quand on est con, c’est pareil !

      Et pour le dessert :
      Parfois il vaut mieux se taire et passer pour un con, plutôt que de l’ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet !

      A la prochaine si vous le voulez bien !

    • moi aussi!
      et je suis pour la censure car je n’ai rien à dire
      chaque jour, je sais ce que je dois penser pour la journée grâce aux gros titres des journaux de révérence
      quel confort de vie!

    • ce sont les malfaisants qui vous mettent sous clôche avec leurs vaccins trafiqués!en tant qu’être humain penser être complétement transparent envers les états est tout simplement renoncer à sa liberté et à son intimité !et seul ce respect là entraîne la confiance et non pas le « je n’ai rien à cacher!!! »

  7. Monsieur Verhaege, A propos de la vaccination, je souhaiterais apporter des informations utiles au site. Je n’y vois de rubrique « contact ». Pouvez-vous me donner un canal pour vous rejoindre. Merci.

  8. Durant la seconde guerre mondiale, il semble établi que seulement 1% de la population française ait résisté, au sens actif des choses. Et à l’époque, il y avait une vraie armée d’occupation (des militaires en armes, des engins blindés…) et pas juste une occupation « fashion » à la Macron et consort. Et pourtant, en ce temps là, il y a quand même pas mal d’occupants qui se sont faits ratiboiser, et avec les moyens rustiques de l’époque. Notre gouvernement et ses supports devraient y réfléchir avant de se lancer dans ces vagues de plus en plus violentes de camisole bientôt forcée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.