Laisné : comment les quasi-mafias françaises s’enrichissent sur le dos du contribuable

Yves Laisné a rédigé un très important ouvrage intitulé Le Vè empire. Il y décortique méticuleusement les mécanismes du capitalisme de connivence dominant en France. Nous l'avons interviewé pour qu'il évoque avec nous l'une des thèses de son livre, la présence de "quasi-mafias" qui s'enrichissent sur le dos du contribuable. Nous consacrerons d'autres interviews à cet ouvrage méconnu, mais de référence, qui constitue une véritable théorie du capitalisme de connivence à la française.

Le Vè Empire d’Yves Laisné est à lire absolument pour comprendre ce qu’est au juste le capitalisme français, n’est pas un capitalisme libéral au sens classique, mais un capitalisme de connivence dont les Français ont parfois l’intuition. Dans cette construction collective, les intérêts privés et les intérêts publics sont étroitement mêlés. 

Quasi-mafias et capitalisme de connivence

Dans le capitalisme de connivence, la corruption institutionnelle est une pratique largement répandue, à des degrés d’intensité différents. Elle passe notamment par ce qu’Yves Laisné appelle des quasi-mafias. Celles-ci sont très présentes sur les marchés publics, et permettent de “gonfler les prix” des services ou des prestations fournies par des entreprises, au détriment du contribuable. 

Je vous recommande de suivre cet entretien tout à fait édifiant….

Abonnez-vous à notre newsletter Rester libre !

Abonnez-vous à cette newsletter quotidienne gratuite, énergisante, qui vous dit l'essentiel pour rester libre dans un monde de plus en plus autoritaire.

122 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer