En Espagne, les socialistes veulent en finir avec la propriété individuelle et les CDI

En Espagne, le Premier Ministre socialiste Pedro Sanchez vient de préfacer un rapport de prospective tout à fait édifiant sur le monde d'après qu'il conçoit pour son pays. On y lit que, pour régler la crise, les Espagnols pourraient renoncer à la propriété individuelle, à l'occupation individuelle des logements, et à des postes fixes. Ce terrifiant monde d'après ressemble à s'y méprendre à la vision développée par le Great Reset de Klaus Schwab.

En Espagne, le monde d’après ne fait pas beaucoup rêver, et on peut se demander dans quelle mesure les mêmes idées (proches du Great Reset de Klaus Schwab) ne seront pas appliquées en France. Le rapport préfacé par Pedro Sanchez fait même froid dans le dos, puisqu’il récapitule des propositions mélangeant collectivisme et précarisation absolue des individus, qui laissent perplexe. 

En voici un florilège.

Régler du problème du logement en Espagne en supprimant la propriété individuelle

Pour régler la question cruciale de l’accès au logement, le gouvernement Sanchez a une idée bien en lui, synthétisée dans le deuxième paragraphe de la page 262 que nous reproduisons ci-dessus. 

En voici la traduction :

Dans ce contexte, d'autres formules foncières alternatives à celles de l'achat ou de la location traditionnels pourraient se révéler pertinentes, comme la propriété temporaire ou la propriété partagée. L'économie du partage pourrait également pénétrer le marché du logement dans notre pays: certaines formes de colocation (comme la cohabitation) peuvent être une option intéressante pour petits et grands, donnant naissance à de nouvelles formes de coexistence intergénérationnelle. Dans tous les cas, il y aura beaucoup de personnes qui ne pourront pas accéder à un logement digne et adéquate sans le soutien de l'État, on pense donc que la demande potentielle de logement social en Espagne va presque doubler au cours de la prochaine décennie, passant de 1,5 million de logements que certaines études estiment nécessaires aujourd'hui, à 2,6 millions en 2030.

On comprend ici la philosophie générale de la proposition : pour régler la question du manque de logement, le gouvernement espagnol propose de « fluidifier » le marché en partageant le stock existant sans droit de propriété définitive. 

Le concept de « propriété temporaire » vaut son pesant de cacahuètes. 

L’enjeu de la flexibilité du travail

Pour régler la question du chômage de masse, le rapport propose une solution aux saveurs du passé : la flexibilité du poste de travail. Dans la pratique, le salarié bénéficierait d’une garantie de rémunération, mais serait ensuite corvéable à merci. 

Ce passage (traduit par nos soins) de la page 312, est particulièrement éclairant sur le sujet :

En ce sens, une garantie salariale pourrait être établie par branche qui éviterait des ajustements salariaux excessifs (tant en
durée) et, en même temps, permettrait une plus grande flexibilité dans d'autres aspects pertinents comme l'organisation du travail, la répartition des heures ou l'adaptation du poste de travail aux capacités des travailleurs.

On retrouve ici le sabir habituel des consultants, pour dissimuler une réalité désagréable : le salaire par branche autoriserait l’employeur à « adapter le poste de travail aux capacités des travailleurs », c’est-à-dire à déplacer autoritairement les salariés sans être tenu par un contrat de travail fixant des missions spécifiques. 

Si les termes sont choisis, ils expriment bien une réalité implacable : le contrat de travail serait réuni à sa plus stricte expression, et la relation contractuelle se résumerait à verser une rémunération en échange d’une disponibilité complète du salarié. 

Des idées tirées du Great Reset

Ce rapport, signé par un Premier Ministre socialiste, démontre une fois de plus l’influence des propositions émises dans le cadre du Great Reset du Forum de Davos. On notera d’ailleurs que Schwab organise un Job Reset Summit où les propositions en matière de formation professionnelle seront débattues. Et elles sont très proches des idées avancées par le rapport Espana 2050. 

Une tendance se dessine, dans les pays industrialisés européens, qui consiste à vouloir décliner, par petites touches et au sein de chaque pays, un programme unique conçu de manière globale. 

En revanche, il n’est pas sûr que ces tentatives sournoises rencontrent un succès durable. 

Abonnez-vous à notre newsletter Rester libre !

La quotidienne gratuite

Rester libre !

Pour échapper à la dictature sanitaire, une newsletter énergisante chaque matin dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

18 Commentaires

  1. Et si on commençait par leur appliquer leurs si brillantes idées . Cette bande de mafieux ferait bien de réfléchir deux fois s’ils ne veulent pas vivre des moments difficiles et peut-être plus tôt qu’ils pourraient le croire . Les européens n’ont pas la culture de la violence mais il y a des limites à tout, le simple fait de ne pas comprendre ça ne leur prépare pas un avenir radieux, Ceaucescu pourrait en témoigner . En tout cas s’il restait un doute, il est levé, le collectivisme fini toujours en totalitarisme . Les marchands d’arme ont un bel avenir devant eux si des guignols comme ça essaient d’appliquer leurs idées à la con .

  2. https://ourgreaterdestiny.org/2021/03/worldwide-corona-investigative-legal-team-of-reiner-fuellmich-files-lawsuit-in-canada/

    Bonjour, au-dessus, figure le lien vers la plainte associée pour crime contre l’humanité de Reiner Fuellmich contre plusieurs instance dont l’OMS, l’ONU, la fondation Melinda et Bill Gates. Les liens des références y figurent. Cela sent bon. J’ai bien apprécié et appris votre livre le Great Reset.

  3. Une vision du monde délirante, où plusieurs générations seraient sacrifiées. On se demande si ces gens ont réellement conscience de ce qu’ils écrivent. Bien sur, cela se fait au bénéfice des plus riches, qui ainsi consolideraient leur fortune et garantiraient au moins jusqu’à la révolution du peuple, leur position ultra dominante. Car bien sûr, cela ne s’appliquerait pas à eux… bien sûr…

  4. Un complotiste belge d’extrême-droite en fuite…
    https://www.bfmtv.com/international/europe/belgique/belgique-la-police-traque-un-militaire-arme-soupconne-de-vouloir-mener-une-action-violente_AN-202105190271.html
    J’ai bien regardé la photo : M. Verhaegue, on vous a reconnu ! LOL
    Plus sérieusement, vous n’avez pas l’impression qu’on rentre dans la phase 2 de l’opération commencée avec le Covid ?
    https://www.lefigaro.fr/international/qui-est-juergen-conings-le-militaire-en-fuite-devenu-l-icone-antisysteme-de-l-extreme-droite-complotiste-20210524
    C’est beau comme un scénario hollywoodien : une lettre d’adieu, une fiancée désabusée, un virologue héroique (qui se bat contre le méchant virus et donc forcément pour le bien des gens) qui a le bon goût d’associer, selon les propos traduits par BFMTV, ceux qui ne veulent pas se faire vacciner (= “anti-vax”) ou mettre un masque dans la rue (= “anti-masque”) à l’extrême-droite, forcément violente.
    “Suprémacisme blanc” ? “Terroriste complotiste” ? Ah ah ah !…
    N’est-ce pas plutôt le nouvel épisode du scénario écrit par les promoteurs du Great Reset, joué par l’OTAN près de la capitale de l’Union Européenne ? Dans quel but ? Lancer une nouvelle psychose pour la période qui va de mai à septembre en attendant la nouvelle saison de grippe c’est à dire de Covid ? Justifier un accroissement de la présence militaire dans le pays (les pays, puisqu’on est tous logés à même enseigne au sein de ce bel espace démocratique qu’est l’UE) ? Criminaliser tous ceux qui s’opposent au naratif parfaitement mensonger du Covid (origine du virus, létalité réelle du virus, inexistence de traitements, pertinence des confinements et autres couvre-feux, sécurité des vaccins, etc) pour pouvoir leur appliquer des mesures de type militaires ? Monter en épingle, comme à l’accoutumée, les oppositions internes et cliver davantage entre les Covidintégristes et Complotistes ? Quelle suite ? Un faux attentat contre une mosquée pour faire monter les tensions dites “intercommunautaires” commis par un “complotiste anti-vax forcément d’extrême droite” ? J’espère que ce bougre de Juergen Conings ne va pas toucher au bon Dr Laurent Alexandre – qui considère que Bill Gates est le plus grand héros du XXIème siècle – qui vit fiscalement près du monstre à Bruxelles… Ou que ce maudit Juergen Conings n’a pas son passeport vaccinal ! Il serait capable de réussir à venir en France et s’en prendre aux sympathiques Olivier Véran, Karine Lacombe ou Jean-François Delfraissy, qui n’ont cessé de nous protéger… Voire pire, de nous priver de nos meilleurs journalistes Christophe Barbier https://www.lactucitoyenne.fr/actualites/sante/christophe-barbier-se-lache-les-non-vaccines-devront-renoncer-aux-activites-collectives , Emmanuel Lechypre, Eric Le Boucher https://www.lopinion.fr/edition/politique/il-va-etre-temps-s-occuper-ceux-qui-refusent-vaccin-chronique-d-eric-243452 ! Quel horreur…

    • Quand vous ne comprenez pas quelque chose et que vous hésitez entre l’intelligence et la bêtise pour l’expliquer, choisissez la bêtise.

      • Merci de votre réponse M. Verhaeghe. Citation pour citation, selon T. Roosevelt : “En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un événement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi”. Qui croit que l’interdiction de donner de l’Azithromycine aux malades du Covid peut s’expliquer par la bêtise ?

      • Jusqu’à un certain point, monsieur Riri, parce que passé ce point, c’est comme le canard que l’on reconnaît sans se tromper à ses traits principaux.
         
        Ça fait un peu trop de cohérence avec le delirium de Schwab pour être honnête – je ne dis pas que les dirigeants sont tous des génies et tous coordonnés (ce sont plutôt des crétins patentés, mais souvent doté de cons-eillers efficaces), mais force est de constater qu’ils convergent pratiquement tous vers une certaine carte des évènements qui ne présage rien de bon pour le Vulgum Pecus ; la preuve, cet article.
         
        Prenez les lettres des militaires ici, on pourrait se dire que de prime abord, ça coule de source, mais d’un autre côté (nan, pas « en même temps » !), l’hyper-laxisme des « dirigeants » français n’a-t-il pas directement conduit à cela, et à dessein ? (NB: là, je ne parle pas du dessein des nôtres ou bien à peine, mais bien de celui de ceux qui tiennent leur laisse, la pression sur les futurs taux de financement étant un levier diablement efficace sur des paniers percés et écervelés.)
        Si la question est osée, vu le niveau lamentable des impétrants locaux, elle mérite d’être posée et surtout, répondue…

    • Soyez sympa, ne nous faites pas rêver, il n’ y a pas de super héro, les cons et les salopards sont trop nombreux .
      Par contre, le socialo espagnol, sa tête serait du plus bel effet dans un bocal de formol sur ma cheminée .

  5. complot ou lucidité de la part de ces socialistes ?
    l’IA et la production massifié chinoise qui inonde le monde feront qu’il y aura de moins en moins de jobs, suffisamment payés pour acheter un logement au prix des vendeurs..
    la propriété temporaire n’est pas la fin de la propriété individuelle.. c’est juste une propriété qui a une fin..
    Je vois plutôt tout ceci comme une adaptation des élites aux nouvelles réalités : fin du pétrole, fin d’une période d’hyper croissance, rattrapage techno et éco du Tiers Monde,
    L’UE copie la Chine ( quid des influences et rapports de pouvoirs ?) car le modèle chinois semble être une réussite.. mais ce n’est pas la meme culture, ni contexte ( rattrapage de la Chine a marche forcée, justement a cause de sa rigidité!!!) .. bref l’UE part dans une erreur Historique qui risque de causer sa fin..

  6. Dingue comme toutes les idées des gouvernements se concentrent sur le nivellement par le bas. Quelqu’un a déjà pensé au nivellement par le haut? Limiter les fortunes personnelles à 100Mio€/$ au niveau mondial et tout ce qui « dépasse » est redistribué dans l’économie « réelle ». Quel parti aura les corojones de proposer cela lors d’un World Popular Forum? On peut rêver…

    • Un parti qui ne vaudrait pas mieux que celui qui propose le socialisme . Les libertés ne sont pas plus négociables dans un sens que dans l’autre .

  7. Ma foi, par chez nous, on a bien Hidalgo qui a sorti des appartements achetés en bail de 99 ans, comme chez les godons. Et quelques débiles politiciens ont bien réfléchi à envisager de remettre les terrains privés en biens publics, hors le bâti (pour l’instant). Chacun dans leur coin, les conneries fusent partout.

  8. @LEBLET / 25 MAI 2021 À 10 H 32 MIN
    👍pour votre commentaire.
    Vous êtes lucide et si je puis me permettre vous aussi n’êtes pas dupe.

  9. Oui ça serait un problème si c’était la seule solution applicable a tous , or après lecture , il est dit que ces mesures seraient EN PLUS pour les défavorisés , pas pour tous , ce qui est différent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.