Y aura-t-il un « PfizerGate » ? Des données cliniques auraient été manipulées et l’Agence du médicament américaine aurait fermé les yeux

Le British Medical Journal vient de révéler des fraudes dans le cadre des essais cliniques du vaccin Pfizer. Cette revue médicale respectée outre Atlantique, met en cause le laboratoire pharmaceutique américain, son sous-traitant la société Ventavia Research Group , mais aussi la FDA (Food and Drugs Administration), l'Agence du Médicament américaine.

Zoom sur les anomalies observées

L’affaire commence en 2020, lorsque Pfizer a voulu produire dans le plus bref délai un vaccin qui permettrait de lutter efficacement contre le coronavirus. Pour cela, le laboratoire américain a fait appel à plusieurs sous-traitants pour réaliser des essais cliniques à grande échelle. Ils concernaient notamment 43.548 personnes réparties sur 153 sites dans le monde. Une entreprise nommée Ventavia, basée au Texas, faisait partie des sous-traitants de Pfizer.

Selon les données recueillies par le journaliste d’investigation Paul D Thacker, plusieurs anomalies auraient été constatées dans la réalisation des essais. On cite entre autres le non-respect du principe du “double-aveugle”: on ne sait pas qui reçoit le produit et qui reçoit le placebo. En l’occurrence, les chercheurs auraient su quels participants à l’étude avaient reçu le vaccin et lesquels étaient traités avec le placebo.

L’enquête cite aussi la dissimulation d’effets indésirables graves. Selon la directrice régionale de Ventavia, Brook Jackson, plusieurs individus auraient signalé des problèmes graves liés à la vaccination, mais ils n’auraient jamais été recontactés. Il faudrait ajouter au lot l’absence de tests PCR chez les patients vaccinés ainsi que des erreurs de manipulation des vaccins et des matériels utilisés.

Hormis Mme Jackson qui a d’ailleurs perdu son emploi, d’autres anciens employés de Ventavia ont témoigné sur l’existence des fraudes et malfaçons pratiquées au sein de la société.

L'Agence du Médicament américaine a-t-elle fermé les yeux?

Selon la révélation-choc de British Medical Journal, l’agence de santé américaine serait impliquée dans cette affaire. A priori, la lanceuse d’alerte Brook Jackson aurait déjà envoyé à la FDA une lettre indiquant les fraudes et anomalies qui se déroulaient chez Ventavia.

Elle a ensuite reçu un courriel de l’agence qui l’informait qu’elle n’était pas en droit de « faire des commentaires sur une éventuelle enquête ». Or, quelques semaines plus tard, le vaccin Pfizer avait déjà obtenu le feu vert de la FDA.

A titre de rappel, jeudi 21 octobre 2021, Pfizer a annoncé dans un communiqué que ses injections de rappel offrent une protection élevée pour une troisième dose. Du fait de l’insistance de l’administration Biden également, la campagne de vaccin anti-covid chez les enfants de 5 à 11 ans aux Etats-Unis a débuté mardi dernier.

Cependant le Centers for Disease Control and Prevention ou CDC a sorti un rapport relatant les effets que pouvait avoir la vaccination sur les sujets âgés de 12 à 17 ans.De nombreuses questions subsistent , même l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pensent que les bénéfices d’une vaccination chez les plus jeunes ne sont pas encore prouvés, les enfants ne présentant pas de facteurs de risques.

Abonnez-vous à notre newsletter

La quotidienne gratuite

Rester libre !

Pour échapper à la dictature sanitaire, une newsletter énergisante chaque matin dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

124 Shares:
3 commentaires
  1. Manipulations … sans doute , quand on connait le mépris des ces institutions pour la santé du public et leur dépendance à l’argent des labos liés aux Etats….
    Dr Fleming les a interpellées (FDA,CDC..) sur le danger du vaccin Pfizer qui prive les globules rouges d’oxygène et d’utilité et contient, en plus , des saletés inadmissibles https://etouffoir.blogspot.com/2021/11/mort-des-globules-rouges-en-moins-dune.html
    Et c’est le même Pfizer qui fait des campagnes de pub pour faire croire aux enfants que se faire vacciner fera d’eux des super-héros https://etouffoir.blogspot.com/2021/11/pfizer-sattaque-aux-enfants-avec-une.html, et sans que rien ni personne ne l’arrête.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer