5è vague ? vers une nouvelle orchestration de la peur…

La 5è vague est au coeur des angoisses et des tensions politiques ces derniers jours. Elle devrait être au centre de l'intervention d'Emmanuel Macron demain soir à la télévision. Pourtant, aucun signe objectif ne justifie le discours d'urgence qui s'apprête à être tenu. Mais... il y a les troisièmes doses à refourguer aux doubles vaccinés, et un levier de popularité (relative) à utiliser pour faire fonctionner le mythe du chef qui protège.

5è vague… la petite musique est désormais connue, puisqu’elle retentit périodiquement. Et, depuis le début de la vaccination de masse, c’est déjà la troisième fois que nous l’entendons. Au printemps, lorsque les hôpitaux ont accueilli 6.000 personnes en réanimation, alors que la campagne de vaccination battait son plein, et que le pays ne connaissait pas de véritable répit (la flèche rouge ci-dessus marque le début de la campagne, et la flèche mauve l’atteinte des 60% de vaccinés, la flèche jaune l’atteinte des 80% de vaccinés), puis cet été avec l’annonce d’une “quatrième” vague qui a justifié la transformation du passe sanitaire en crédit social discriminant (alors même que le nombre de personnes en réanimation n’a pas dépassé les 2.000 et que le seuil des 60% de vaccinés était allègrement franchi).

Et maintenant, c’est la petite musique de la 5è vague qui retentit,  et qui appelle encore des mesures d’urgence, des raidissements et des durcissements. 

L’orchestration de la peur

Donc, le porte-parole du gouvernement a expliqué la semaine dernière que nous étions face à une haie dont nous ne connaissions pas la hauteur. 

Avec une hausse de 15% de l’incidence sur la semaine qui s’est écoulée, le taux de l’incidence nationale est au-dessus de 60% donc. Je rappelle que le seuil d’alerte est à 50%.”

Bien entendu, personne ne souligne que les non-vaccinés ne bénéficiant plus d’un remboursement des tests dits “de confort”, seuls se font tester ceux qui présentent des symptômes. Mécaniquement, le gouvernement a donc organisé cette hausse mécanique du taux d’incidence. 

On s’en convaincra en suivant l’évolution des tests :

Bien évidemment, aucun média subventionné ne prend pas la peine de souligner que le déremboursement des tests de confiance change fortement la donne du taux d’incidence. Il vaut tellement mieux faire régner la terreur…

Toujours est-il que, pendant ce temps, le nombre de personnes en réanimation stagne légèrement au-dessus des 1.000, ce qui serait un bon score hors vaccination générale, mais sensiblement supérieur aux étiages de l’an dernier, hors vaccination. Là encore, le bon sens devrait consister à s’interroger sur la “performance” hospitalière alors que, officiellement, le taux de vaccination s’envole vers les 90%. Mais cette question est taboue dans la parole publique. 

Bref, bonnes gens, ayez peur de la 5è vague et ne vous posez pas de question sur sa réalité. 

Toujours la loi du silence dans les medias

De même qu’il est interdit de mettre en doute l’existence d’une 5è vague et qu’il est interdit de s’interroger sur l’efficacité réelle de la campagne vaccinale, il est aussi interdit d’interroger les conditions dans lesquelles les fabricants de vaccins ont obtenu les extraordinaires avantages qui leur sont accordés aujourd’hui. 

Cette loi du silence s’observe parfaitement avec l’affaire du Pfizergate, sur laquelle les lances à incendie des medias subventionnés déversent désormais des trombes d’eau pour éviter tout incendie. Rappelons que tout commence avec une enquête publiée dans le British Medical Journal (BMJ), revue scientifique britannique comme son nom l’indique. On lira avec amusement le papier que le site de Radio France consacre à cette affaire, dont la rédaction a été confiée à un propagandiste stagiaire. 

On lit par exemple cette phrase :

Depuis les faits constatés dans l’enquête – en septembre 2020 – les résultats obtenus à travers la vaccination ont validé l’efficacité du vaccin. On ne sait pas à ce stade, si les manquements dénoncés sont avérés. Pfizer et Ventavia ainsi que les agences étasunienne et européenne du médicament se penchent sur la question. Contactée par le journal Libération, la société Ventavia affirme enquêter sur les allégations de Brook Jackson.

Donc, le vaccin ça marche, et c’est sûr, même si une cinquième vague est annoncée avec plus de 80% de vaccinés. Et les attaques portées contre le vaccin ne sont pas prouvées. D’ailleurs, l’entreprise Ventavia qui est mise en cause enquête sur ses propres manquements. 

Ou comment faire l’autruche pour ne surtout pas remettre en cause la propagande officielle (ce comportement relevant du déviationnisme complotiste). 

L’OMS roule pour elle

Mais, dans l’orchestration de la peur, la palme revient à l’OMS, dont nous avons répété qu’elle joue gros dans cette affaire. Les pays du G20 fomente la mise en place d’une gouvernance sanitaire mondiale, et toute la question est de savoir si cette gouvernance élargit les pouvoirs de l’OMS et les remplace. Ce n’est donc pas le moment de se tromper de stratégie pour les bureaucrates de l’ONU. 

Pour défendre son bout de gras, l’OMS n’a donc pas hésité à affirmer que 500.000 personnes pourraient mourir d’une 5è vague en Europe. Là encore, aucun média subventionné ne juge utile de souligner l’intérêt politique que l’OMS peut avoir à jouer le catastrophisme. 

En attendant, ces chiffres, qu’aucun indice ne corrobore, justifient une prise de parole du Président de la République, demain, où de nouvelles mesures répressives devraient être annoncées. Voilà ce qui s’appelle la fabrique de l’urgence, qui joue sur les peurs pour gouverner. Macron appelle cela le gouvernement des Lumières. 

Abonnez-vous à notre newsletter Rester libre !

La quotidienne gratuite

Rester libre !

Pour échapper à la dictature sanitaire, une newsletter énergisante chaque matin dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

409 Shares:
19 commentaires
  1. Depuis août 2019 et les annonces du virus qui circule depuuis les Mondiaux Militaires de Wuhan, la seule stratégie est “électorale” ou Great Reset compatible, en un mot totalitaire – on ne va quand même pas laisser les peuples décider de leur sort, revenons fissa au vote censitaire, tendance ploutocrate ! Le jeudi 12 mars 2020, on organise opportunément une conférence en eurovision entre les chefs d’États et l’oracle fou de l’Imperial College (prévisionnel de 400.000 décès dans chaque pays d’Europe) pour claquemurer les frontières, les maisons et les peuples le 16.

    Depuis, les cinglés interfacés sur le logiciel socialiste capitaliste de connivence de la Commission Européenne, qui n’a jamais caché son projet ultime d’UERSS depuis la Chute du Mur de Berlin, place ses pions grâce aux Young Leaders de Davos, du Pacte de Marrakech, de Pékin et de la CIA. C’est ça où la France voit ses vivres coupés !

    Bien entendu, c’était gros comme une maison, les seuls votant d’avril 2022 devront avoir leur passe sanitaire à 44€ minimum pour avoir le droit d’entrer dans les isoloirs, c’est ce que ces gens-là appellent “la Démocratie” ! Ils misent sur la désaffection du Peuple profond des Gilets Jaunes, qui sont aussi les non vaccinés, qui sont aussi ceux qui vont à la pêche les dimanches électoraux…

    Pour une fois, pour déjouer leurs plans machiavéliques, mobilisons-nous en masse contre le gamin psychopathe, qui croit pouvoir diriger la France selon l’humeur du matin, afin qu’il ne passe même pas le premier tour et fasse moins de 10% son étiage naturel de 2017.

    Il nous prend vraiment pour des crétins.
    C’est heureusement ce que tout le monde pense de lui de Vladivostok à Ushuaïa par la grande boucle. Au premier tour des présidentielles de 2007, 87% des gens avaient voté. C’est le moment de reproduire le miracle, quel qu’en soit le prix à payer. La liberté vaut bien 44€ !

    1. Au fait, j’ai oublié de mentionner la seule raison pour laquelle le Président du Sénat adoube la stratégie du cinglé du 55 : il est obèse, il passe son temps à la cantine du Sénat que la rumeur dit être « la meilleure de la République ». Boissons et bonne chère, cholestérol au kilo ! Selon les statistiques des causes de mortalité du Sars-cov-2, il fait donc partie des « populations très à risques », comme les diabétiques, les cancéreux, les immunodéprimés, les BPCO, etc.

      En creusant un peu, il est alors peu difficile de constater que tous les choix collectifs de cette crise dite « sanitaire » sont individuels, l’argent, le pouvoir, les réélection, l’intérêt de la caste mondialiste et de ses membres gérontocrates, en aucun cas collectifs, en aucun cas effectués dans l’intérêt général. On a déjà vu ce genre de montage kafkaïen dans les 10 dernières années de l’URSS. Comment voulez-vous que cela se termine autrement ?

    2. Ce n’ est pas une envie d’ URSS qui les occupe mais une nécessité d’ imposer le logiciel qui pilote le projet, le projet religieux supporté par qqes-uns et à l’ insu de qqes-autres!. Voilà l’ excellente démonstration du spécialiste du mondialisme, Pierre Hillard qu’ on peut compléter de celui à présent largement explicité, Youssef Hindi.. https://www.youtube.com/watch?v=a4qOjtd7WPM

      1. Je pense que l’analyse de Pierre Hilard, dont j’avais visionné la vidéo sur TVL en son temps avec énormément d’intérêt, peut être mixée, entre autres, avec la vision prophétique de Vladimir Boukovski en 2004, ci- dessous « J’ai vécu dans votre futur, et ça n’a pas marché ».

        L’Union européenne, une nouvelle URSS ? : https://livre.fnac.com/a1666739/Pavel-Stroilov-L-Union-europeenne-une-nouvelle-URSS
        L’Union européenne : la nouvelle URSS ? (vidéo) : https://www.youtube.com/watch?v=7Ze5ZmpTSqk

        Évidemment, toutes les analyses sont pérennes, mais elles sont tributaires de la culture, de la formation et du prisme intellectuel de chacun, qui espère trouver l’équation la plus proche du réel, par nature inaccessible. L’un va avoir le point de vue historique, l’autre économique, l’autre stratégique, l’autre géographique, l’autre artistique, l’autre philosophique, l’autre astronomique ou à la limite astrologique – François Mitterrand était friand de s analyses d’Elizabeth Teissier…

        https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/video-quand-le-president-francois-mitterrand-consultait-l-astrologue-star-elisabeth-tessier-avant-de-prendre-certaines-decisions_4800209.html

        La difficulté est de doser le pourcentage d’acuité des différents angles de vue dans le réel contemporain. Les mondialistes eux-mêmes pilotent-ils réellement le projet du « Reset » selon la formule célèbre « Y a-t-il un pilote dans l’avion ? » Ou sont-ils comme Klaus Schwab « tributaires des événements et les reprenant au vol » ? Je pense que personne ne maîtrise plus rien aujourd’hui – plus généralement personne n’a jamais rien maîtrisé dans l’Histoire – dans cet affolement généralisé de la prochaine banqueroute financière mondiale générée par la bulle de la Pyramide de Ponzi de l’endettement mondial. Alors, chacun veut laisser croire, tel le crétin du 55 à peine sorti de l’adolescence qui n’a même pas réussi à être père, qu’il maîtrise les astres et les horloges. Pourquoi pas les interactions entre les cailloux de la ceinture de Kuiper et les étoiles filantes pendant qu’il y est ! Je sais qu’il est très fort… Mais on entend aussi des rumeurs comme quoi qu’il a du mal à maîtriser l’Élysée, et Dame Ginette pas plus… Alors Paris, la France, l’Europe, le monde, les planètes, Jupiter ? Le soleil et le réchauffement climatique pour finir ? On se marre. Vraiment, on se marre, ces types sont avant tout des gros comiques. On a juste affaire a des gens dont le cerveau est atteint d’une enflure démesurée. Et ça communique sans arrêt, de Cop 26 et G20 en Davos, pour laisser croire qu’on va diriger les événements et le futur climatique et économique d’un claquement de doigts ! « Ou alors feignons d’en être les organisateurs » … C’est tout ! Ces mecs ont déjà des problèmes prostatiques avancés à leur âge, alors le reste ? Passons…

        Je crois que personne ne maîtrise rien de rien de ce qui se passe, et les communicants du Great Reset (qui s’attendent à ce que le verbe de leurs livres prenne chair et agisse comme un oukase sur les événements) croient qu’ils ont le pouvoir d’imposer un agenda mondial en shuntant les Peuples ! Alors qu’ils ne sont que mille « à la baguette » ou derrière leurs claviers d’ordinateurs, et qu’en face il y a 7,5 milliards d’individus bien vivants, avec des envies et des projets à cent lieues différents de leurs délires narcissiques, qui n’en ont rien à péter de Klaus Schwab, de Georges Soros et de Bill Gates, de leurs délires malthusiens néo nazis ! Connaissent-ils par ailleurs leur existence ? Non. Ces sales types qui croient pouvoir maîtriser tout ce qui se passe dans toutes les alcôves (la fertilité) et toutes les têtes (la liberté) sont des abrutis et des psychopathes à enfermer d’urgence, ou à laisser finir leur sale existence dans leurs épouvantables bunkers. Et c’est bien pire que tout pour eux de les ignorer, comme de zapper le discours du crétin ce soir, déjà ubuesque par sa nature présumée et sa date, le jour même anniversaire de la mort du plus grand héros contemporain de la France… Lui, le minable appelle à l’aide la mémoire de l’homme du 18 juin 1940 ! Les chiens aboient la caravane passe.

        Vont-ils faire le choix des armes de destruction massive (virus, nucléaire, bombes sales, empoisonnement des eaux, appauvrissement) pour imposer leur agenda ? Oui, ça, ils ont déjà fait, le font et le referont, ils le peuvent, c’est de notoriété publique leur désir intime. « Les peuples ne veulent pas changer, changeons de peuple »…

        Mais, du point de vue des peuples, il est si facile d’échapper à cette prison génocidaire ou mentale : déconnecter l’ordinateur du réseau, éteindre le portable, éteindre la télé, vivre à la campagne en autosuffisance et en plein air, ne pas se faire vacciner ARN pour éviter de devenir un OGM, etc., et c’est terminé pour eux.

        Ils ne pourront jamais rien contre les Peuples, JAMAIS, l’enflure mégalomaniaque (DSM IV) du Great Reset est aussi vaine dans ses actions que de vouloir contrôler les virus ! Ils pourront certes essayer à nouveau de les exterminer, les Peuples, les individus, les consciences, dans les camps de la mort ou de rééducation…

        Mais bon, vanitas vanitatum, et omnia vanitas, les dizaines de millions de morts n’ont jamais arrêté le rouleau compresseur de la vie.

        1. J’ apprécie la notion de grandes diversités de causes présumées, possibles que vous introduisez au sujet. Je connaissais aussi le point de vue de Bukovski qui anticipait en l’ UE une nouvelle urss en devenir mais je penche néanmoins de plus en plus pour la version d’ Hillard renforcée en ce moment par, me semble t-il, la grand pertinence des analyses d’un Youssef Hindi, spécialiste des religions et en particulier de l’ eschatologie messianique. Car tout colle au point de s’ emboiter parfaitement dans la narration qu’ ils -les deux- en font et la chronologie des évènements auxquels nous assistons et que nous subissons semble le vérifier. Je vous en laisse juge s’ agissant de YH et si vous ne connaissez pas encore, qui a commis un dossier fort documenté et d’ une haute tenue paru sur Strategika.fr, le site du binôme Hindi et Plaquevent, c’ est tout à la fois, rigoureux, sourcé et ..payant.. https://strategika.fr/2021/06/11/vaccination-et-dictature-sanitaire-en-israel-et-en-occident/

          1. Je suis vraiment très intéressé comme vous par toutes ces théories et observations. Je trouve Pierre Hillard étourdissant d’intelligence et de connaissance sur le sujet du mondialisme. J’avais lu quelques passages du Nouvel Ordre Mondial.

            Par contre, j’ai un doute sur sa monomanie antisionniste.
            Il faudrait la tempérer par les forces onusiennes sinophiles et islamophiles, qui sont des puissances financières démoniaques à notre époque. La Chine (Wuhan) et l’Arabie Saoudite (vendu par Hollande) disposent de laboratoires P3 et P4 commandés à la France. Bien entendu, l’analyse d’Hillard de la puissance bancaire et financière sont aujourd’hui incontournables. Mais il est trop axé sur Rothschild et la place financière de Londres, bien que Klaus Schwab soit un Rothschild par sa mère. Quand des monstres ô combien aussi dangereux au XXIème siècle tirent des ficelles invisibles depuis l’Asie !

            Enfin, merci pour cette interaction fort enrichissante.Je vais étudier votre piste avec plus d’efforts. Je ne connais qu’un versant de la montagne. Et puis je suis un ami d’Israël, alors j’ai tendance à être un peu aveuglé par mes amitiés.

  2. D’accord avec votre commentaire sauf la fin, les dés électoraux sont pipés (voir élections américaines et élections française de 2017 avec un Macron sorti de nulle part qui raffle la mise).
    Voter dans le même cadre ne sert à rien sauf à perdre 44€ !
    Je n’ai pas la solution mais faire croire que la votation c’est la démocratie et que si on vitait tous ça changerait quelque chose c’est croire au père Noël !
    Ce n’est que mon humble avis

  3. Vous confondez taux d’incidence avec taux de positivité.

    La non remboursement des tests dit de confort n’a pas pour effet d’augmenter l’incidence (nombre de cas par 100000), mais au contraire de la “diminuer”.

    Le fait que la dynamique n’a quasiment pas changé avec ce déremboursement (ça avait déjà commencé à remonter avant) montre que tester les personnes asymptomatiques est une hérésie et du gaspillage.

    1. “”Bien entendu, personne ne souligne que les non-vaccinés ne bénéficiant plus d’un remboursement des tests dits “de confort”, seuls se font tester ceux qui présentent des symptômes. Mécaniquement, le gouvernement a donc organisé cette hausse mécanique du taux d’incidence.””
      @verou Je voulais faire la même remarque.
      C’est dommage car ça discrédite ce qui est un bon boulot.
      Y- a personne pour une relecture?

  4. Ne pas confondre taux d’incidence (nombre de tests positifs sur population totale, rapporté à 100 000) et taux de positivité (nombre de tests positifs sur nombre de tests faits).
    Le taux de positivité augmente mécaniquement si le nombre de tests effectués baisse.
    Mais on peut aussi parler de la qualité des tests (spécificité et sensibilité) afin de déterminer le nombre de vrais et faux positifs !
    Si l’on considère que les enfants peuvent être porteurs, mais ne sont pas malades et que le vaccin n’empêche pas l’infection et la contamination d’autrui, à quoi bon les vacciner (étant donnés les effets secondaires).
    Si le vaccin est efficace, avec 90 % de la population “à risque” vaccinée, il ne devrait plus y avoir de problèmes ? Ce n’est pas le cas, donc le vaccin a une efficacité (éventuelle) de toute façon bien inférieure à celle qui était annoncée au moment de l’AMM provisoire et l’EAMA devrait donc retirer cette AMM provisoire !

    1. Faux positif pour faux « vaccins » ajoutés à cela une campagne de propagande mensongère de type URSS ou RDA, vous avez le cocktail pour immunodéprimer la population. Personnellement, depuis le début de cette crise, mon cocktail a été Vitamines C & D, marche à pied, documentaires géographique, pas de vaccin Covid-19, pas de médecin hypocondriaque, pas de chaînes d’infos en continu branchée sur le terminal AFP de l’Elysée, des sites de réformation comme le Courrier des Stratèges etc. exclusivement, je suis en pleine forme physique et mentale, et le virus est peut-être passé par moi je serai étonné du contraire, mais je n’ai eu aucun symptômes exceptés les classiques d’automne, hiver, printemps, été. Les hôpitaux n’ont eu ni plus ni moins que les autres années de surcharges lors des épidémies respiratoires d’automne, comme chaque année avec la grippe. Bref, la seule maladie active en marche actuellement est le syndrome psychiatrique qui a envahi l’Elysée. On recommande Saint-Anne de toute urgence pour ces psychopathes en liberté. Il y a urgence !

  5. Et pendant ce temps, l’exécutif prolonge les PGE jusqu’à juin 22. Donc report des faillites et licenciements pour après les élections. On peut imaginer que Macron et ses abrutis aient une légère suée pour se faire ré-élire et envisagent de laisser la merde à quiconque passera après.
    Dans le même temps, Aluminium Dunkerque, la plus grande fonderie d’Europe, passe sous contrôle US. Le pillage continue.
    J’aurais tendance à penser que l’UE va passer à la vitesse supérieure et officialise les “régions” européennes avec budget commun et supervision centralisée. Avec une fourniture de pognon hélicoptère massive pour faire genre petite remise à zéro. Auquel cas, Macron et ses Chicago boys s’en foutent, pillage et PGE n’étant que des détails dans ce schéma. Que va faire l’Allemagne?

  6. Parmi d’autres incohérences électorales notre mode de désignation du président de la république est particulièrement insensé.

    La preuve ? Le gamin que des mougeons ont installé comme locataire de l’Elysée n’a obtenu au premier tour que 18,19 % des suffrages des inscrits qui seul éthiquement permettent une évaluation de la représentativité et donc de la réelle légitimité.

    Et encore un certains nombre de ces mougeons, qu’il faut distinguer de tous les soutiens peu ou prou très intéressés à divers niveaux du mille-feuilles , ont déchanté depuis.

    Un seul mandat, sans renouvellement possible, à condition d’avoir obtenu un minimum de 55 % des suffrages lors de l’unique tour et préalablement de s’être présenté avec le soutien d’au minimum un dixième des inscrits, sans la signature d’aucun maire inféodé ou objet de pression

    Pauvre France. Pauvres Français qui se croit en démocratie

Répondre à JAV31 Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer