Phytothérapie traditionnelle : les vertus et effets secondaires de la verveine

Phytothérapie traditionnelle : les vertus et effets secondaires de la verveine

Véritable star de la phytothérapie depuis l’Antiquité, la verveine sauvage ou verveine officinale est une plante médicinale aux multiples vertus thérapeutiques, voire surnaturelles. Excellente alliée pour la digestion et contre les inflammations, on l’appelle également « herbe à Vénus » pour en faire un philtre d’amour et « herbe sacrée » qui éloigne les mauvais sorts et ralentit le vieillissement. Plus sérieusement, les propriétés de cette plante médicinale valent le détour dans la mesure où on peut en cultiver dans son jardin et l’exploiter soi-même.

Les principaux bienfaits santé de la verveine

En raison de son goût amer, les herboristes utilisaient la verveine pour améliorer la digestion. Cette plante a également été utilisée pour traiter les personnes souffrant de dépression et de douleurs spastiques dans le tractus gastro-intestinal, en tant que sudorifique léger (pour induire la transpiration et favoriser de légères fièvres) et pour toutes sortes de problèmes du système reproducteur féminin lorsqu’ils sont associés à la mélancolie ou à l’anxiété.

Au début du 20e siècle, des médecins éclectiques (médecins qui recommandaient des médicaments à base de plantes) aux États-Unis pensaient que la verveine pourrait être utile pour les problèmes digestifs légers.  La verveine a également la réputation d’être un remède traditionnel pour stimuler la production de lait maternel.

Parmi ses prétendus avantages, les gens utilisaient également la verveine en phytothérapie traditionnelle pour traiter :

  • Les Problèmes digestifs ;
  • Les infections des voies urinaires ;
  • Les calculs rénaux ;
  • La goutte et la jaunisse ;
  • Les Maux de tête ;
  • L’insomnie ;
  • L’anxiété dépression ;
  • Une faible lactation ;
  • Les menstruations douloureuses ;
  • La douleur, en particulier des douleurs articulaires.

Les effets secondaires possibles

En tant qu’herbe, la verveine est considérée comme sûre pour la consommation. La plupart des personnes qui en prennent n’en éprouvent que peu d’effets secondaires, notamment :

  • Les indigestion et gaz ;
  • La dermatite de contact ;
  • L’éruption et rougeur localisées ;

Avant de l’utiliser

Avant d’utiliser une teinture de verveine, appliquez-en toujours un peu sur la peau et attendez une heure pour voir si une éruption cutanée se développe. Les réactions anaphylactiques graves sont rares. La verveine peut interagir avec d’autres médicaments, donc informez toujours votre médecin de tous les suppléments que vous prenez pour éviter les interactions possibles.

Les personnes à risque

On sait peu de choses sur la sécurité à long terme des suppléments de verveine. Par conséquent, les personnes suivantes doivent éviter d’utiliser de la verveine :

  • Celles qui souffrent d’une maladie rénale ;
  • Les enfants ;
  • Les personnes enceintes ou allaitantes ;
  • Celles qui suivent un traitement pour une maladie grave.

Bon à savoir : pouvez-vous cultiver votre propre verveine ?

La verveine peut en effet être cultivée dans des jardins familiaux, mais assurez-vous d’acheter des graines de verveine officinalis plutôt que des variétés ornementales telles que la verveine bonariensis. En effet, la variété dite officinale est la plus utilisée en phytothérapie en raison de ses multiples vertus pour la santé.

Elle pousse bien en plein soleil et dans un sol bien drainé. Elle atteindra entre 30 et 90 cm de hauteur et développera des grappes de minuscules fleurs blanches ou violettes. La saison de croissance s’étend du milieu de l’été au début de l’automne. Si vous prévoyez d’en faire un thé, évitez de pulvériser les herbes avec des pesticides ou d’utiliser des engrais chimiques. Une fois récoltée, vous pouvez utiliser l’herbe fraîche ou la sécher dans un déshydrateur pour une utilisation future.

Les plantes herbacées de verveine poussent bien en plein soleil, mais la plante tolère aussi une ombre partielle. La meilleure façon de commencer à cultiver de la verveine est de planter des graines directement dans le jardin à la fin de l’été ou au début de l’automne. Vous pouvez également implanter les graines au printemps après une période de stratification de deux semaines.

Arrosez régulièrement jusqu’à ce que les semis soient établis, ce qui prend généralement environ un mois. Par la suite, la Verveine résistera relativement à la sécheresse, mais aura besoin d’une irrigation occasionnelle pendant les périodes chaudes et sèches. Vous pouvez également trouver des plants de verveine prêts à être plantés au printemps.

 

Comme toujours, consultez un herboriste ou un phytothérapeute si vous débutez dans le domaine des herbes médicinales. Consultez votre médecin si vous souffrez de problèmes de santé graves ou si vous êtes actuellement pris en charge pour un problème de santé. Vous devriez également consulter votre médecin avant de prendre de la verveine si vous prenez actuellement des médicaments.

About Post Author

3 Shares:
2 commentaires
  1. Bonjour,
    Cette vulgarisation moins que médiocre et cet encouragement à l’auto-médication est une sottise, qui
    vous discrédite. On ne devient pas compétent dans quelque domaine du soin et de la santé humaine simplement avec de bonnes intentions…mais au prix d’un travail assidu, intelligent, patient et résolu, dans l’Etude, et d’une expérience nourrie par une pratique, engagée et non touristique, de nombreuses et nombreuses années.
    Bien courtoisement,
    YR

    1. Bonjour. Revoyez vos bases!!! J’ai 80 ans, en pleine forme. Pas la peine d’être compétent pour rester en bonne santé. Je pratique 50% physiques et 50% neurones. Le principal être bien dans sa tête, activités physiques, potager, méditation au soleil dans mon jardin…. Faire des projets!! Tu tombes tu te relèves… Un vrai guerrier a des cicatrices. Nourritures saines, tisanes!! oui!! de verveine, sauge, menthe, thym… Je reconnais, lorsque j’ai trop forcé sur le plan physique de temps en temps un médicament chimique anti douleur et anti inflammatoire. Les compétents???? Il n’y a jamais eu au tant de personnes patraques!!! surtout chez les jeunes. Cordialement

Répondre à Rospars Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer