Origines du Covid : malgré les menaces de mort, Alina Chan réaffirme l’hypothèse d’une origine artificielle du virus

Après la publication de son travail qui verse de nombreux éléments probants au dossier de la fuite du SARS-CoV2 hors du P4 de Wuhan, Alina Chan, chercheuse de Harvard, est la cible d'une campagne très méchante du Parti Communiste Chinois et de certains de ses relais aux Etats-Unis. À ce jour, les autorités chinoises refusent de dire la vérité sur les origines du virus. Mais les agences de renseignements des États-Unis ont de plus en plus d'éléments pour étayer la thèse de la sortie accidentelle du SARS-Cov2 "cultivé" au laboratoire P4 de la ville de Wuhan.

Le Courrier des Stratèges vous a déjà parlé des recherches d’Alina  Chan sur les origines artificielles du SARS-CoV2. Le livre, qui a un franc succès auprès des lecteurs, suscite évidemment de plus en plus d’attaques. Qualifié  de “farce” par la New Republic et de “loufoque” par le directeur du département de biologie de Texas A&M, Benjamin Neuman , il est en fait la cible d’une opération de propagande du gouvernement chinois et de ses relais d’influence.  Le journal Global Times, organe de propagande du parti Communiste Chinois en langue anglaise, explique que Madame Chan a eu “un comportement répugnant et un manque d’éthique académique de base“.

Comme nous l’avions indiqué à nos lecteurs, l’excellent livre du professeur de médecine italien Joseph Tritto sur le même sujet, paru à l’été 2020 en italien a été moins remarqué car il n’a pas été traduit en anglais. Avec Alina Chan, la langue anglaise rend le livre beaucoup plus accessible et cela rend Pékin furieux. Des menaces de mort ont même été destinées à la chercheuse de Harvard.

Pour contextualiser les choses, on se rappellera que cette biologiste apporte de nombreux éléments qui donnent à penser que le virus responsable du Covid-19 a fuité du laboratoire de l’Institut de virologie de Wuhan. Consciente des risques qu’elle court en publiant ce qu’elle a trouvé, Alina Chan réaffirme : “ C’est inévitable. Je ne suis pas dans une situation rare… Il y a des effets potentiels sur la carrière.”

Mais c’est beaucoup plus que cela. Madame Chan donne des arguments au gouvernement américain pour obliger le gouvernement chinois à dire la vérité sur les origines du COVID-19. Elle devient dangereuse. Et tous les compagnons de route de la Chine communiste en Occident son susceptibles de se mobiliser. Dès la sortie du livre “Viral : The Search for the Origin of COVID-19”, on a vu surgir des commentaires hostiles. Ainsi le LA Times ne s’est-il pas retenu d’écrire à propos d’Alina Chan et de son co-auteur Matt Ridley: “Ces auteurs voulaient pousser la théorie de la fuite du laboratoire COVID-19. Au lieu de cela, ils ont exposé ses faiblesses“.

Avant la parution de son livre, Chan avait déjà publié un article avec deux autres collègues mettant en lumière trois théories en lien avec l’origine du virus, notamment celle de la fuite depuis un laboratoire.

Pour promouvoir ses travaux, elle a également tweeté une version concise de l’article qui a commencé à faire le tour du monde et a déclenché une vague de remous. Elle ne partage donc pas l’idée que le virus ait pu être transmis à l’homme via un animal dans le marché de Wuhan Huanan, hypothèse avancée au début de la crise sanitaire.

Lors d’une audition devant la commission parlementaire des sciences et des technologies à Londres à la mi-décembre, le Dr Alina Chan, a eu largement le temps d’expliquer publiquement son point de vue.

Un flou entretenu par Pékin en connivence avec Washington

Pour soutenir ses arguments, Chan déclare “Il y a une incertitude quant à savoir s’il y avait des animaux vivants capables de transmettre le virus à l’homme sur le marché en novembre et décembre 2019. Mais les données montrent qu’aucune chauve-souris ou pangolin n’y était vendu à ce moment-là et ce sont les seuls animaux dans lesquels des parents proches du virus du SRAS-2, qui cause le COVID-19, ont été trouvés … Il s’agissait clairement d’un événement de super propagation humaine“.

Selon elle, le schéma le plus plausible repose sur le développement ou la modification de plusieurs coronavirus par des scientifiques du laboratoire de l’Institut de virologie de Wuhan dans le but d’analyser si les virus peuvent aller des animaux aux hommes. Elle soutient qu’une “origine de laboratoire est plus probable qu’une origine naturelle à ce stade“.

Le Dr Chan souligne le manque d’informations qui freine l’avancée des recherches et qui ne permet pas pour l’instant de disposer de la preuve ultime: “Nous nous en voudrons si une autre pandémie se produit et que nous n’avons pas fait tout ce qui était possible pour tirer les leçons de celle-ci“, a-t-elle déclaré, soulignant que les connaissances proviendront de la publication des courriels, des textes et des documents créés entre les chercheurs de Wuhan. “Cela ne devrait pas être politique, même si c’est devenu ainsi“. La quête de vérité de Mme Chan n’est pas facilitée par ce qui semble être une volonté du gouvernement chinois de taire les détails des activités du laboratoire.

En fait, comme nous l’avons expliqué dans nos colonnes, le gouvernement américain est gêné aux entournures. Ce virus pourrait être « sino-américain », au sens où de l’argent public américain a alimenté les recherches menées au laboratoire P4 de Wuhan. Le COVID 19 serait le produit d’une collaboration sino- américaine hasardeuse menée par l’ONG EcoHealth Alliance, dirigée par Peter Daszak, devenu ensuite un des experts de l’OMS qui faisait partie de l’équipe chargée d’enquêter sur les origines du virus

About Post Author

535 Shares:
31 commentaires
  1. Secret de polichinelle mondial. Aucun état n’a manifestement intérêt à découvrir la preuve ultime. Comportement qui laisse supposer que la vérité dépasse l’imagination des pires complotistes !

      1. Personne éveillé, tres informée qui absorbe bcp de données au quotidien (en les comparant dans plsrs langues donr l’EN of course!) et possede des facultés innées de neuroplasticité nettement superieure a la moyenne ^6^ (a la DIff .des clowns au Gouverne&Ment)

  2. À prendre pour ce que ça vaut.
    Mon beau-frère travaille avec un ex-militaire qui lui a raconté plusieurs fois le fait suivant:
    à la fin de l’été 2019, bien avant que l’on entende parler du covid, il revenait de passer plusieurs semaines dans un sous-marin de l’armée française. Arrivé au port, ils reçurent une circulaire leur imposant une quarantaine — sans aucun contact extérieur — et, sur le papier, comme raison, il était inscrit COVID 19. Son hypothèse est donc que la France a fait une connerie, peut-être en lien avec la Chine, je ne sais pas, ce qui expliquerait les actions violentes du gouvernement depuis près de deux ans, voulant ainsi montrer à la communauté internationale qu’il est en tête dans la lutte contre ce qu’ils appellent une pandémie.
    Comme indiqué au-dessus, ce commentaire vaut ce qu’il vaut. Je ne connais pas personnellement cet homme, mais mon beau-frère me dit qu’il l’a énormément côtoyé ces derniers mois et qu’il ne présente aucune des caractéristiques des affabulateurs. D’ailleurs, pourquoi inventer une telle histoire? Quel serait son intérêt?

    1. Tout à fait possible. Par des militaires j”ai su aussi que le sous marin Charles de Gaulle a chopé le covid à Sounda chez nos amis US en Crète et pas du tout à Brest. Tout le monde pensait à bord que c’était un test avec une arme bactériologique.

    2. Le labo P4 de Fort Detrick aux Etats-Unis a été fermé à l’été 2019 en raison d’une épidémie que d’aucuns ont reconnu comme Covid -19 par la suite. Sur le coup, et pour le public, les cigarettes électroniques ont été accusées…

    3. Petite remarque : quasiment TOUS les gouvernements agressent leurs populations. Ce n’est pas particulier à la France même si en France, ils sont particulièrement violents avec une liste d’autres pays (Australie, Autriche, Canada pour n’en citer que quelques uns). Donc pour moi ce n’est pas une gaffe française mais une guerre généralisée dans laquelle la France a un rôle très important.

  3. Il me semblait que, dans le monde des complotistes bien sûr, Faucet est partie prenante pour la fabrication de ce virus. Il me semblait que si le gouverne-ment chinois est coupable, c’est en tant que second couteau d’une association de malfaiteurs. Juste accuser la Chine, c’est encore faire le jeu des USA qui essaient de détourner l’attention de leur responsabilité, et les autoriser intellectuellement à mettre en œuvre leur prochaine guerre. D’autant que le problème du covid est 100% occidental, car que je sache, ce ne sont pas les chinois qui ont interdit hydroxychloroquine, ivermectine, azithromycine, etc., et impose l’injection d’un produit dangereux et inutile aux populations, par la force !

    1. Evidemment. La fraction des “Konsomols” chinois est une partie de l’oligarchie du PCC qui veut travailler avec les Américains. Elle a signé ce pacte faustien dans lequel les peuples occidentaux mais aussi africains ont été vendus aux mondialistes fascistes reseteurs. La Chine a servi surtout de base de départ et de storytelling avec les mises en scènes panicardes de mars 2020. Et son opacité sert bien les mondialistes aujourd’hui. Et oui ce n’est pas la Chine qui nous confine, nous opprime, interdit les soins et nous injecte Pfizer! Mais elle joue le jeu du jeu, et en cela elle ne nous aide pas à résister. Les Russes en savent un bail aussi sur le virus mais ne disent rien pour ne pas déplaire aux Chinois alors qu’en Russie aussi les mondialistes sont déchainés – le pass sanitaire est en préparation.

    2. Très juste. La Chine conservatrice n’est pas dans le délire transgénique et plus dans le soin traditionnel. Raoultourix l’avait fort justement noté du temps où il parlait librement. Les torts du Covid 19 sont partagés entre ces 2 là, au sens de: on se met d’accord et on se tient par la barbichette. Joe bidon et son drogué pédophile de fils sont réputés pour ce genre de deals irresponsables mais juteux. La France corrompue des buzyn-lévy également, dont le comité de défense présidé par maqueron a pris le relai dans un rôle commercial et d’occultation.

  4. Je vous rejoins, les complotistes ne sont pas où l’on pense. L’opportunité des labos ou leur complicité dans ce coup, leur a fait gagner tout l’argent nécessaire pour corrompre un tas de responsables dans le monde, et il est sur qu’avec l’utilisation des molécules peu couteuses que vous citez, la pandémie aurait reculé

  5. Au final, ça change quoi que le virus ait été fabriqué en Chine ou qu’il se soit réellement propagé depuis un réservoir d’animaux?
    Le résultat est le même: une situation inextricable et incohérente

    1. Ca change quoi ?! mais vous etes dingue ou quoi !!! ca change tout
      quelle difference vous voyez entre un acte criminel et un fait hasardeux ?
      …aucune j’imagine… donc on pourrait tuer toute votre famille et vous dire que ce n’etait pas voulu que c’est juste un mechant hasard et cela vous satisferait ……bravo superbe raisonnement !!!
      Continuez ainsi et bientot on vous injectera du Plutonium et vous serez meme Happy 😄

    2. NON. Si un virus fabriqué s’échappe d’un laboratoire, une enquête DOIT être diligentée par le Conseil de Sécurité de l’ONU car c’est un acte de GUERRE. Et si le virus est sorti délibérement c’est un emploi d’arme bactériologique, armes de destruction massive. Alors Macron et consortes et tous les responsables, c’est la peine de MORT dans de nombreux pays. Chez nous aussi car si nous sommes en guerre, quand le gouvernement emploi une ADM contre son propre peuple comment appeler ca autrement qu’un génocide?

  6. N’oublions pas que le professeur Luc Montagnier a démontré que le virus ne pouvait être qu’une création humaine. N’est-ce pas pour cela qu’il a été traité de sénile par les membres du gouvernement français et interdit sur les médias populaires appartenant à des dirigeants de grands groupes économiques et financiers. De tous temps les pouvoirs ont utilisé le mensonge, la violence et la censure pour faire taire la vérité; Et c’est une réalité encore plus forte actuellement grâce aux moyens de contrôle des individus qui sont en train de se mettre en place. La corruption morale et autres est très présente chez les bourreaux à qui nous donnons “démocratiquement” les pouvoirs.

    1. Le professeur Montagnier est loin d être sénile, et malgré ces 89 ans dirige possède encore son propre laboratoire.
      Il a été le premier à dire que ce virus avait été créé par un as dans son domaine et il sait de quoi il parle, il n’a pas été prix Nobel pour rien
      Et pire aujourd’hui il déclare que des maladies à prion comme Creuzfeld Jakob sont declanchés par les vaccins comme pfizer, dix cas connus actuellement, dont un seul cas médiatisé dans une vidéo par le mari d’une victime, bien entendu aucun merdia n’en a fait étalage…
      Avec d’autres chercheurs mondiaux le Pr Montagnier va publier leur étude sur les prions dans une des plus grande revue scientifique mondiale
      Toutes les interviews de Montagnier sont en ligne sur France Soir, ainsi que toutes celles de Christian Velot chercheur en génétique moléculaire qui travaille sur les OGM et qui est devenu un lanceur d’alerte contre les injections OGM actuelles…
      Allez écoutez ces personnes de haut niveau, vous ne serez pas déçus

  7. Quelle serait la différence (je ne parle pas du plan moral) entre une sortie accidentelle et une sortie volontaire du virus hors du laboratoire?
    La question mérite d’être posée lorsqu’on étudie de près les précautions nécessaires au niveau P4

    1. Je répète. Un accident sortie de laboratoire, les responsables sont punis de lourdes années de prison. Mais si c’est une sortie organisée, c’est un CRIME de GUERRE. C’est même un crime contre l’Humanité car il s’agit d’ARMES DE DESTRUCTION MASSIVES ou ADM, les virus font parties des armes de destruction massive! Si c’est une attaque délibérée,le Conseil de Sécurité a le devoir d’agir: localiser l”endroit et les coupables, il peut sanctionner le pays y compris de façon militaire si ce pays menace l’humanité! Et les coupables sont punis de la peine de mort dans la plupart des pays! Quand au notre, un président qui ne protège pas son peuple d’une arme de destruction massive mais au contraire l’opprime au lieu de le protéger, c’est de la HAUTE TRAHISON pour laquelle selon moi le tarif devrait être la peine de mort.

  8. La Verite de cette histoire !!! c’est que c’est une collaboration avec dilution des responsabilites a travers une architecture en labyrinthe de fondations (Gates/Soros/Fauci) a travers le monde avec un Labo en Chine construit par les francais (Pasteur + Buzyn et son mari) et des chinois qui ont merdé ou peut-etre que La Faucille a passer un coup de tel a un assistant laborantin pour faire fuiter un peu de virus et provoquer la so-called Plan-Demy qui surtout foutu une grosse panique mondiale ….et maintenant on est en train de devenir des esclaves du NWO (Schwab, Rockfellas, Couronne UK) qui sont au sommet de la Pyramide des Francs-Macs/Illuminatis

    1. Encore faut il connaitre ces faits et les admettre :Virus ,injections forcées avec des mélanges toxiques destructeurs ,soumission par la peur,mesures inhumaines contre les hommes femmes et les enfants .
      A tout cela il y a des motifs précis dont on ne parle que sur internet et les réseaux sociaux mais il y a des personnes qui ne s’informent que par la télévision et la radio et ils n’ont aucune idée de ce qui se passe dans le monde.

  9. Le véritable virus n’est jamais que celui de la propagande de masse, du mensonge et de la manipulation. Chercher à mettre son hypothétique origine sur le dos d’un tel ou d’un tel, ce n’est jamais que rentrer précisément dans le jeu de cette manipulation.
    Accepter de rentrer dans un tel jeu , dans un tel débat, est soit d’une naïveté, si ce n’est d’une stupidité édifiante, soit continuer à participer et donc à collaborer à cette manipulation encore et encore.
    C’est bien cette gigantesque manipulation qui est à dénoncer, et rien d’autre.

  10. Recherches sinoaméricaines + brevets chadox … déposés par Pasteur et dont le second déposé en 2019 est celui du prétendu vaccin covid ( voir sur le site verite_covid 19.com, la vidéo du 10 août 2020 dans laquelle le Professeur Fourtillan présente ces brevets ). En définitive, USA, Chine, France et quelles autres factions de quels pays ? Et quelles banques, assurances, quels laboratoires pharmaceutiques ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer