Belgique : vers la désobéissance civile face aux restrictions sanitaires

Le dimanche 26 décembre, les cinéphiles étaient bien présents aux cinémas Palace, Vendôme, Kinograph et Galeries à Bruxelles et à Liège. Ces cinémas ont d’ailleurs ouvert leurs portes. Les actions de désobéissance civile continuent dans le secteur culturel belge malgré les nouvelles restrictions imposées par le gouvernement. S’achemine-t-on vers l'ère des soulèvements populaires (M. Maffesoli) en Belgique aussi ? Le refus global du confinement et des restrictions aux libertés se renforce.

Une rébellion des acteurs du monde culturel belge

Face au variant Omicron  en Belgique, le Premier ministre avait annoncé mercredi 22 décembre la fermeture des salles de spectacle et de cinémas. L’entrée en vigueur de cette nouvelle mesure était prévue pour le dimanche 26 décembre.

Depuis l’annonce de cette restriction, les acteurs du secteur culturel en Belgique avaient lancé des actions de désobéissance civile. Dimanche 26 décembre, ils ont encore ouvert leurs portes aux cinéphiles. Ces derniers sont d’ailleurs venus en grand nombre.

Le directeur du Cinema Palace de Liège, Eric Franssen, a déclaré « Les gens sont heureux de pouvoir venir et nous sommes heureux qu’ils soient là. Disons que c’est un bon dimanche sur base des chiffres ».

Les cinémas comptent poursuivre leurs activités, d’autant plus que la police a indiqué qu’il n’y aurait pas encore de contrôle. Les responsables ont confié que si les forces de l’ordre se présentent et imposent des amendes et si les cinéphiles désertent les lieux, ils fermeront leurs portes.

Une « mesure injuste et irréfléchie » selon le secteur culturel

Selon les acteurs du monde culturel en Belgique, ces actions de désobéissance civile sont une manière de montrer que le gouvernement a adopté une mesure injuste et irréfléchie. Ils estiment que fermer le secteur culturel ne va pas arrêter la propagation du coronavirus.

Pour rappel, la nouvelle restriction concerne uniquement les cinémas et les salles de spectacle. Selon Eric Franssen, « c’est un acte idéologique fort ». Il a ajouté que le Cinéma Palace dispose d’un système de ventilation performant, équipé de filtres puissants et de capteurs de CO2, depuis un an et demi.

Pour rappel, la Belgique a déjà connu des soulèvements manifestes contre la décision de confiner et de restreindre les libertés. Ainsi les affrontements spectaculaires qui ont eu lieu à Bruxelles, au bois de la Cambre il y a quelques mois. On avait 15 blessés parmi les manifestants, et 12 parmi les effectifs policiers. 

Les signaux se multiplient indiquant que nous glissons vers l’ère des soulèvements dont parle le sociologue Michel Maffesoli

251 Shares:
7 commentaires
  1. une seule façon de vaincre le covid: virer les dirigeants corrompus et incompétents et utiliser les traitements précoces ivermectine ou hydroxychloroquine dés la posivité du test . de cette façon, on ne verra plus les consultants TV réanimateurs ou urgentistes qui reçoivent les patients en bout de course ( restez chez vous et prenez du doliprane) témoigner de la morbidité du covid.
    En effet les traitements précoces vous épargnent le passage à l’ hôpital dans la quasi-totalité des cas.
    voir ivermectine uttar pradesh

    1. Et après, il faudra mettre hors d’état de nuire tout les corrompus qui ont perpétués cet enfer, ne pas oublier les moutons qui se feront passer pour victimes, bref il y a du boulot, j’ai bien peur de ne jamais en voir le début du commencement.
      Ils ont les manettes et les fusils, et ne sont pas prêts de les lâcher.

  2. Là où on est con, c’est que si on rentre dans un palais à 10.000 pékins, qui va pouvoir nous empêcher de pendre au premier réverbère la défroque du quidam qui nous fait chier ? Et puis non, c’est vain, suis-je bête, on ne pend pas un As de Pique, on le remet dans sa boite en carton et on le range dans le tiroir… Et puis 3 mois à attendre ici pour tirer les chasses d’eau pleines de merde des Écuries d’Augias ? C’est peu.

    Patience et longueur de temps font plus que force et que rage.
    Ils veulent évidemment que nous sombrions dans la violence pour arrêter le processus électoral.
    La Sécurité Nationale est un moyen majeur et constitutionnel pour suspendre les élections et imposer des mesures totalitaires – encore plus si possible.

    Le mec sera sous le coup d’une plainte à la CPI de La Haye pour Crimes contre l’Humanité à sa sortie, croyez-vous qu’il va se gêner pour sauver sa peau ? Il est notoire qu’il est dans le même mood terminal qu’Adolf, le p’tit cinglé artiste raté !

  3. En complément le conseil d’état a, hier, suspendu la fermeture les lieux culturels. Reste des imprécision quant aux cinémas mais la brèche est ouverte. C’est un organisateur de spectacle qui lancé une procédure en extrème urgence pour son spectacle à jouer les 28,29, 30 et peut être 31 décembre. Donc le CE a peut être été tenu par sa saisine.
    Cette décision est sans possibilité d’appel.
    J’ai un commentaire et l’arrêt en question. Je peux l’envoyer par mail, il se trouve facilement sur internet.
    Victoire

  4. Normandie a malheureusement raison.
    On est foutu !!

    ” J ‘ai bien peur de ne jamais en voir le début du commencement.
    Ils ont les manettes et les fusils, et ne sont pas prêts de les lâcher.”

  5. Rappelons quand même que ces “résistants” acceptent sans broncher de produire leur “Covid SLAVE ticket” pour entrer !!!!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer