Alors que l’OMS critique les pays qui pensent « sortir de la pandémie à doses de rappel », la France trace sa route vers une 4è dose

Le gouvernement français n'écoute même plus les demandes de l'OMS, qui critique les "boosters". Olivier Véran, ministre de la Santé, a indiqué au cours d’une conférence de presse qu’il ne faut pas écarter la possibilité de procéder à une quatrième dose du vaccin anti-Covid. Néanmoins, à l’heure actuelle, aucune décision n’a encore été prise à ce sujet. Au début du mois, l’Agence européenne des médicaments (EMA) a déclaré que l’administration d’une dose de vaccin trois mois seulement après la fin de la primovaccination était « sûre et efficace ». Cinquième vague ou Omicron: tous les prétextes sont bons pour la relance d’une nouvelle dose. Un vaccin aux effets indésirables incertains qui ne permettrait pas de stopper l’épidémie mais seulement de prévenir les formes graves.

Inefficacité de la 3e dose prétexte à une 4e dose

 Le jeudi 25 novembre, le ministre de la Santé Olivier Véran a détaillé toutes les mesures décidées par le gouvernement pour lutter contre l’arrivée d’une “5è vague”.

Selon lui, de plus en plus de cas de variant Omicron ont été recensés dans l’Union européenne. Mais selon l’EMA, les personnes infectées présentent des symptômes légers pour la plupart. Lundi, le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran ont donné une conférence de presse à l’issue d’un Conseil de Défense sanitaire et d’un Conseil des ministres consacrés au Covid-19. La conférence de presse s’est portée sur les nouvelles mesures dans le but d’éviter la propagation du virus.

Sans surprise, Olivier Véran a souligné qu’une quatrième dose de vaccin pourrait très bien être mise en place, il a annoncé ” s’il faut aller devant les Français et leur dire qu’une nouvelle dose de vaccination est nécessaire pour protéger les plus fragiles, nous le ferons … » et d’ajouter : « La quatrième dose de vaccination, c’est une possibilité…On est totalement ouvert à cette perspective. En ce sens, bien qu’aucune décision n’a encore été prononcée, les autorités compétentes de l’Hexagone considèrent sérieusement cette conjoncture. »

On n'écoute plus le directeur de l'OMS

Le Premier ministre a également touché un mot de la réduction du délai de rappel, qui sera désormais de 3 mois seulement. Comme en Israël, des études ont été effectuées qui aboutissent à la même conclusion – et qui en fait prouvent une seule chose l’inefficacité des vaccins proposés. Au Royaume –Uni, le ministre de la Santé, Sajid Javid, avait annoncé au Parlement que la réduction de l’intervalle d’attente entre les doses d’ injection serait désormais de trois mois.

Autre annonce du Gouvernement, pour la date du 31 décembre, la mise en place d’un couvre-feu n’est pas à craindre et la rentrée scolaire devrait également se dérouler dans les temps. Néanmoins, de nouvelles jauges seront au rendez-vous en cas de grand rassemblement.

Rappelons que le Directeur Général de l’OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus a déjà mis en garde, que la pandémie du covid ne pourrait pas être éradiquée « à coups de doses de rappel ». Sur France Inter, Jean-François Delfraissy, président du Conseil avait précisé qu’après cette 3ème dose de rappel, le vacciné allait bénéficier d’une réponse immunitaire « environ dix fois supérieure à celle après la seconde dose ».

Malgré ces promesses mirobolantes d’immunité absolue fournies par ces vaccins, le président de conseil scientifique semble faire un aveu d’échec de l’efficacité du vaccin. Lors de son audition par la commission des affaires sociales du Sénat le 8 décembre 2021, le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy a déclaré :«Il est possible que nous ayons besoin à un moment donné d’une quatrième dose.»

69 Shares:
11 commentaires
  1. Delfraissy : l’efficacité de la troisième dose est “environ dix fois supérieure à celle après la seconde dose”.
    S’il compare à l’efficacité de la seconde dose au bout de 4 à 6 mois, qui est très faible, celle de la troisième est 10 fois faible, c’est-à-dire… toujours faible.
    Donc sa déclaration ne signifie même pas que cette troisième dose est efficace !!
    En tous cas, pour Omicron, il semble même assez clair maintenant qu’elle est… négative, des études en Allemagne montrant que les “cas positifs Omicron” sont très très largement doublement ou triplement “vaccinés”, de même en Grande-Bretagne.
    Il est donc urgent de ne pas se faire vacciner ou “booster” !

    1. Les vaccinations 3 et 4 sont 10 fois supérieures aux premières qui elles même étaient proche du 95 %
      Bon je suis pas très fort en mathématiques mais on doit commencer à dépasser le 100 % alors pourquoi refaire des doses n’est ce pas étonnant ???
      Soit ils mentent ou alors ils mentent
      A t’on jamais vu un vaccin ç prendre tous les 3 mois ????

  2. Refaire toujours plus de ce qui ne marche pas… cela peut s’appliquer à bien des aspects de la politique menée en France depuis 40 ans…
    Pendant ce temps, Israël suspend la 4e dose, jugeant qu’il vaut mieux que les gens soient contaminés avec un variant peu dangereux. Est-ce parce que la population est de plus en plus rétive?

  3. Finalement, il était comme par le passé plus efficace de rechercher l’immunité collective
    en soignant les malades que de se lancer dans cette politique du zéro covyd coûteuse et absurde. La fuite en avant est leur seule solution pour éviter de reconnaître les nombreux mensonges et de brouiller les responsabilités.

    1. Ce n’est pas une fuite en avant, c’est un programme établi, réfléchi et voulu, que les pays, qui ne sont plus des Etats-nations souverains doivent suivre, car le pouvoir est supranational (oligarques technofinanciers, multimilliardaires). Les “chefs” d’Etat obéissent à leurs maîtres, et n’ont aucun scrupule à blesser et tuer des personnes et des ENFANTS avec ces injections qui n’ont jamais eu aucune efficacité dès le début, car elles ne sont pas des vaccins, elles sont des armes biotechnologiques conçues pour nuire et pour forcer le passage de l’Homme dans le transhumanisme. Les effets catastrophiques étaient connus AVANT la mise sur le marché, en octobre 2020 (présentation de la FDA et du CBER aux USA). Quand on sait qu’un produit est toxique et meurtrier et que l’on force les populations à le prendre, comment cela s’appelle-t-il ? C’est une horreur sans nom. Ce sont des meurtriers. Et s’ils pensent échapper à ce qui reste de la justice humaine, ils resteront connus dans l’histoire comme les gens qui ont fait la plus grande horreur de l’histoire humaine.

  4. Alors…avons-nous affaire à des marchands d’aspirateurs, des vendeurs d’encyclopédies ou des marchands de tapis? Faisons notre choix. Si ce n’était pas si dangereux on pourrait en rire.

  5. N’y a-t-il donc aucun homme politique, aucun journaliste, en France, pour mettre Véran and co devant leurs contradictions flagrantes ?? les études ou prises de position par des agences mainstream sont maintenant suffisamment nombreuses pour qu’un homme politique ou un journaliste puisse s’opposer à Véran et Macron sans passer pour complotiste… sont-ils donc si nuls, si peu conscients de ce qui se passe, si apeurés ?…

  6. Je ne comprends plus !
    L’OMS dit que la vaccination ne s’avère pas être la panacée, du moins les boosters à répétition, mais en parallèle cette organisation mafieuse prépare un pass vaccinal mondial qu’elle veut imposer à tous les pays.
    On met fin à cette histoire comment ?
    Certains américains ont décidé d’emmerder la population mondiale. Je m’en vais de ce pas faire une prière à Saint Vlad pour qu’il envoie un missile supersonique “par erreur” sur Xanadu 2.0 à Medina au bord du lac Wasington.

  7. Attention mon bon Véran, ce 29 Mars 2022, notre sublissime jupiter vient de déclarer qu e c=e n’était pas lui, mais les ministres qui signaient les bons de commandes à MacKinsey notamment en matière de santé.
    Ca sent le lâchage à court terme ! Je suis très inquiet pour ton zozotement qui risque de s’amplifier d’ici quelques mois ! 🤣

Répondre à mirko Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer