Macron appelle Bernard Arnault au secours pour sauver la ségrégation anti-non-vaccinés

Bernard Arnault a publié dans l'un de ses quotidiens (en l'espèce le Parisien) une impressionnante tribune appelant à la pénalisation de la non-vaccination. Les lecteurs du Courrier n'ont pas été surpris par ce texte, puisque nous décrivons depuis plusieurs jours l'activation de la pulsion génocidaire par Emmanuel Macron à l'égard des non-vaccinés. Le fait que le milliardaire français, qui a soutenu Macron à ses débuts, prête main forte au Président pour agir en ce sens en dit long sur l'intensité de la bataille qui se joue désormais pour imposer le vaccin... et surtout le passe vaccinal.

Il faut lire la tribune du Parisien rédigée par un certain David Smadja, hématologue à l’hôpital Georges Pompidou, et un certain Benjamin Fellous, présenté comme avocat au bureau de Paris. Ces deux énergumènes proposent d’appliquer aux non-vaccinés l’infraction d’administration de substance nuisible. 

Nous publions ce jour une tribune d’intellectuels qui dénoncent l’étrange résonance nazie de ces propos et de ces intentions : comment ne pas voir que la dénonciation de la toxicité prétendue des non-vaccinés est la reprise du fantasme très national-socialiste selon lequel les Juifs étaient porteurs de maladie. 

Les époques changent, l’ambiance putride reste, même si les bourreaux changent de visage. 

Le Parisien d’Arnault, une feuille de propagande

Ce qui nous intéresse ici, c’est la contribution étrange que Bernard Arnault apporte à la stratégie de ségrégation anti-vaccinés portée par Emmanuel Macron. 

Il y a quelques jours, déjà, le Parisien a pipeauté une pseudo-interview du Président, la fameuse où il propose “d’emmerder les non-vaccinés”. Les lecteurs qui interrogeaient Macron ne semblent pas avoir été choisis complètement au hasard…

Ce week-end, le même Parisien a donc sorti une tribune en omettant de dire les liens d’intérêt de ses auteurs. La technique est crade, et montre comment la presse subventionnée et appartenant à des milliardaires proches du pouvoir se transforme, au moment opportun, en simple organe de propagande au service du pouvoir en place. 

Fellous, candidat En Marche aux sénatoriales

En fouillant un peu, on découvre par exemple que Benjamin Fellous, ancien élève de HEC, a arpenté les coulisses du pouvoir, et s’est présenté aux élections sénatoriales sur la liste LREM. 

Le CV que nous reproduisons ci-dessus est particulièrement instructif, puisque ce Benjamin Fellous explique en introduction qu’il vit dans un monde sans frontière et qu’il est porté par sa foi. 

Il est pour le moins étrange que cette foi le pousse à créer des frontières pour les non-vaccinés. Mais nous n’en sommes plus à une imposture près. 

Smadja, l’homme des conflits d’intérêt

De son côté, l’hématologue David Smadja n’est pas en reste. Il appartient à la galaxie des médecins hospitaliers largement payés par les laboratoires. 

On trouvera sur Euro For Docs le détail de ses exploits. 

Rien de neuf sous le soleil : ceux qui donnent des leçons sont loin d’être exemplaires. Et la presse qui fait de grandes tirades sur le manque de déontologie dans les medias en ligne est la première à n’en appliquer aucune. 

La galère collaborationniste d’Arnault

Ce qui choque plus, c’est que le milliardaire français Bernard Arnault, grand adepte de la subvention publique, s’adonne à ce genre de pratiques. 

Car au fond, c’est aussi avec l’argent des non-vaccinés, notamment avec leurs impôts, que le Parisien continue à vivre. 

Quel intérêt ce milliardaire peut-il trouver à supporter de façon aussi visible le Président de la République dans ses discours de sociopathe ?

Sauf à se souvenir que Bernard Arnault a fait partie d’une équipe d’experts qui a conseillé Joe Biden durant la campagne électorale américaine… et que le patron du laboratoire Johnson & Johnson en faisait également partie. 

Au fond, cette répression contre les non-vaccinés est bien l’un des éléments du Great Reset auquel la caste mondialisée en France prête main forte. Elle fait partie d’un ensemble, d’une stratégie de mise au pas de la société, dont nous ne voyons que les préliminaires. 

La pulsion génocidaire continue… et ira à son terme

Nous annonçons depuis plusieurs jours que, sous l’influence du lobby vaccinal, Emmanuel Macron et Jean Castex s’ingénient à activer la pulsion génocidaire qui sommeille chez certains vaccinés. 

Je l’ai réécrit la semaine dernière, ce qui m’a valu des remarques un peu interrogatives de certains sur une prétendue exagération de ma part. J’ai même parié qu’immédiatement après les élections présidentielles, on trouverait une presse complaisante pour relayer à l’appel des lobbies à l’internement des non-vaccinés. 

Je le réécris cette semaine. 

Ce n’est pas qu’Emmanuel Macron soit en lui-même un partisan de la répression totalitaire. Il est simplement sous la dépendance de la caste mondialisée qui a des plans pour nous : mise sous surveillance généralisée de la population, au nom de la santé, comme Klaus Schwab l’a écrit dans son Great Reset, et “reimse à zéro” des compteurs dans la civilisation occidentale. 

Dans cet univers bien ordonné, les résistants, les réfractaires, les dissidents, n’auront pas leur place. 

D’ailleurs, la loi sur le passe vaccinal comporte un article 3 qui n’autorise plus les familles à saisir le juge des libertés en cas d’internement psychiatrique des personnes. C’est déjà un prélude très très significatif…

Bloquez vous aussi le passe vaccinal

Rester libre ! vous fournit un kit de shaming pour dissuader votre député de voter le passe vaccinal. Prenez 5 minutes de votre temps pour participer à la campagne.
1K Shares:
19 commentaires
  1. Bonjour,

    Merci très instructif : il serait intéressant de donner le nom tous les établissements de ce triste sieur Arnaud pour faire la publicité d’un boycott ce cette crapule oligarchique… 6 millions de non vaccinés qui refusent d’acheter chez cet énergumène serait d’un poids non négligeable… Plus l’impact en termes d’image.
    Force et honneur

    1. Bonjour.
      Vous avez déjá une usine de fabrication en Ardéche à Sarras. Toute manifestation sur ces lieux de rentabilité serait une idée intéressante,( je proposais déjà cet axe en 2019 aux crédules GJ) ou un petit shaming comme les aime bien Eric.

    1. C’est du pur flan, car il n’y a justement rien d’autre que ces gens craignent plus que la disruption, celle qui fera qu’une PME ou même une TPE prendra la tête d’un marché jusque-là très juteux pour les capitalistes de connivence et distancera presque définitivement tous ses concurrents. C’est déjà arrivé plusieurs fois dans l’histoire et ça leur fout une trouille bleue (on ne parle évidemment pas de la france, pays où les caciques de cacatel ont remisé le tout premier micro-ordinateur, créé par un technicien (quelle horreur, même pas ingénieur, le gueux !) plusieurs années avant tous les autres, sur les étagères, en l’étiquetant “sans intérêt”).

  2. faut quand même pas manquer d’air pour accuser les non-vaccinés d’administrer des substances nuisibles… c’est vraiment le monde à l’envers…
    ce que je ne comprends pas : mais pourquoi les médecins se taisent-ils ? pourquoi continuent-ils d’administrer leurs “vaccins” alors qu’ils ne peuvent que constater que ça ne marche pas contre le covid et ça crée des effets secondaires parfois terribles ? les services de cardio sont saturés par une épidémie de troubles cardiaques, mais les hôpitaux sont aussi remplis d’avc. quand est-ce que les médecins font fuiter des documents sur internet comme à l’hôpital d’haguenau ??

  3. Ce qui est bien EN MÊME TEMPS, c’est que tout les néo nazis sortent du bois. Je ne suis pas trop étonné pour Bernard Arnault vois que au début de son ascension fulgurante dans les années 1980-1990, il lui était déjà reproché son inhumanité de sociopathe dans les affaires, un quasi SS sans aucune pitié pour ses concurrents, employés et adversaires. Qui se ressemble s’assemble, le Neurelberg du Covid arrive à grands pas pour nettoyer les ordures… Ils finiront derrière les barreaux tôt ou tard.

  4. Les intentions et la perversité de ces deux individus ne fait pas de doute. Mais face à ces idéologues, se trouve… le réel. Et le réel, en ce moment, ce sont tous ces “vaccinés” qui tombent malades. Ce qui devrait les rendre plus modestes…
    J’encourage tous les vaccinés à faire une sérologie pour en avoir le coeur net.
    Ils devront d’ailleurs d’abstenir de dire qu’ils le sont (secret médical!) sinon, ils risquent d’avoir un refus. Etonnant, non?

  5. Pourquoi Arnault vient au secours de Macron ? Friedrich Nietzsche apporte la réponse complète en 1883-1885 dans « Ainsi parlait Zarathoustra », DE LA CANAILLE :

    La vie est une source de joie, mais partout où la canaille vient boire, toutes les fontaines sont empoisonnées.

    J’aime tout ce qui est propre ; mais je ne puis voir les gueules grimaçantes et la soif des gens impurs.

    Ils ont jeté leur regard au fond du puits, maintenant leur sourire odieux se reflète au fond du puits et me regarde.

    Ils ont empoisonné par leur concupiscence l’eau sainte ; et, en appelant joie leurs rêves malpropres, ils ont empoisonné même le langage.

    La flamme s’indigne lorsqu’ils mettent au feu leur cœur humide ; l’esprit lui-même bouillonne et fume quand la canaille s’approche du feu.

    Le fruit devient douceâtre et blet dans leurs mains ; leur regard évente et dessèche l’arbre fruitier.

    Et plus d’un de ceux qui se détournèrent de la vie ne s’est détourné que de la canaille : il ne voulait point partager avec la canaille l’eau, la flamme et le fruit.

    Et plus d’un s’en fut au désert et y souffrit la soif parmi les bêtes sauvages, pour ne point s’asseoir autour de la citerne en compagnie de chameliers malpropres.

    Et plus d’un, qui arrivait en exterminateur et en coup de grêle pour les champs de blé, voulait seulement pousser son pied dans la gueule de la canaille, afin de lui boucher le gosier.

    Et ce n’est point là le morceau qui me fut le plus dur à avaler : la conviction que la vie elle-même a besoin d’inimitié, de trépas et de croix de martyrs : —

    Mais j’ai demandé un jour, et j’étouffai presque de ma question : Comment ? la vie aurait-elle besoin de la canaille ?

    Les fontaines empoisonnées, les feux puants, les rêves souillés et les vers dans le pain sont-ils nécessaires ?

    Ce n’est pas ma haine, mais mon dégoût qui dévorait ma vie ! Hélas ! souvent je me suis fatigué de l’esprit, lorsque je trouvais que la canaille était spirituelle, elle aussi !

    Et j’ai tourné le dos aux dominateurs, lorsque je vis ce qu’ils appellent aujourd’hui dominer : trafiquer et marchander la puissance — avec la canaille !

    J’ai demeuré parmi les peuples, étranger de langue et les oreilles closes, afin que le langage de leur trafic et leur marchandage pour la puissance me restassent étrangers.

    Et, en me bouchant le nez, j’ai traversé, plein de découragement, le passé et l’avenir ; en vérité, le passé et l’avenir sentent la populace écrivassière !

    Semblable à un estropié devenu sourd, aveugle et muet : tel j’ai vécu longtemps pour ne pas vivre avec la canaille du pouvoir, de la plume et de la joie.

    Péniblement et avec prudence mon esprit a monté des degrés ; les aumônes de la joie furent sa consolation ; la vie de l’aveugle s’écoulait, appuyée sur un bâton.

    Que m’est-il donc arrivé ? Comment me suis-je délivré du dégoût ? Qui a rajeuni mes yeux ? Comment me suis-je envolé vers les hauteurs où il n’y a plus de canaille assise à la fontaine ?

    Mon dégoût lui-même m’a-t-il créé des ailes et les forces qui pressentaient les sources ? En vérité, j’ai dû voler au plus haut pour retrouver la fontaine de la joie !

    Oh ! je l’ai trouvée, mes frères ! Ici, au plus haut jaillit pour moi la fontaine de la joie ! Et il y a une vie où l’on s’abreuve sans la canaille !

    Tu jaillis presque avec trop de violence, source de joie ! Et souvent tu renverses de nouveau la coupe en voulant la remplir !

    Il faut que j’apprenne à t’approcher plus modestement : avec trop de violence mon cœur afflue à ta rencontre : —

    Mon cœur où se consume mon été, cet été court, chaud, mélancolique et bienheureux : combien mon cœur estival désire ta fraîcheur, source de joie !

    Passée, l’hésitante affliction de mon printemps ! Passée, la méchanceté de mes flocons de neige en juin ! Je devins estival tout entier, tout entier après-midi d’été !

    Un été dans les plus grandes hauteurs, avec de froides sources et une bienheureuse tranquillité : venez, ô mes amis, que ce calme grandisse en félicité !

    Car ceci est notre hauteur et notre patrie : notre demeure est trop haute et trop escarpée pour tous les impurs et la soif des impurs.

    Jetez donc vos purs regards dans la source de ma joie, amis ! Comment s’en troublerait-elle ? Elle vous sourira avec sa pureté.

    Nous bâtirons notre nid sur l’arbre de l’avenir ; des aigles nous apporteront la nourriture, dans leurs becs, à nous autres solitaires !

    En vérité, ce ne seront point des nourritures que les impurs pourront partager ! Car les impurs s’imagineraient dévorer du feu et se brûler la gueule !

    En vérité, ici nous ne préparons point de demeures pour les impurs. Notre bonheur semblerait glacial à leur corps et à leur esprit !

    Et nous voulons vivre au-dessus d’eux comme des vents forts, voisins des aigles, voisins du soleil : ainsi vivent les vents forts.

    Et, semblable au vent, je soufflerai un jour parmi eux, à leur esprit je couperai la respiration, avec mon esprit : ainsi le veut mon avenir.

    En vérité, Zarathoustra est un vent fort pour tous les bas-fonds ; et il donne ce conseil à ses ennemis et à tout ce qui crache et vomit : « Gardez-vous de cracher contre le vent ! »

  6. Comme déjà demandé plus haut, il ne serait pas inintéressant de publier la liste tous les avoirs de cet aimable esthète ; puisqu’il ne jure que par le pognon des autres et qu’en plus il vient nous chier dans les bottes, autant ne plus lui donner ne serait-ce qu’un seul cent, et nous verrons bien ce qu’il fera quand ses clients l’auront déserté…
     
    La dernière émission de F.di Vizio indique que les sondages montrent qu’aujourd’hui, la france est divisée en 2 parties presque égales (à 1 % ou 2 % près, autant dire la marge d’erreur), si la moitié des français ne mettent plus un fifrelin dans les produits de BA, ça a donc de fort risques de se ressentir à la clôture des comptes 🙂
     
    Si la carte d’électeur est une vaste (et mauvaise) plaisanterie, la carte bleue, elle, permet de voter avec ses pieds et est autrement plus efficace, car comme le disait si bien Coluche : “et dire que si les gens ne l’achetait pas, ça ne se vendrait plus”.

  7. Maître de Araujo-Recchia dépose plainte contre les parlementaires ayant voté la loi du 5 août : https://www.francesoir.fr/opinions-entretiens/virginie-araujo-recchia-plainte-parlementaires

    Au Pénal et pour Crimes contre l’Humanité, devant le Doyen des Juges d’Instruction… avec constitution de Partie Civile. Bernard Arnault pourrait à son tour un jour être poursuivi pour Complicité de Crimes contre l’Humanité, comme Michel Édouard Leclerc pour ses dernières déclarations abominables sur le Passe Sanitaire. Ma femme a aussitôt changé de crèmerie ! Ces gens-là, même avec leur argent, ne sont pas intouchables. Après la Guerre 1939-1945, et pour fait de collaboration avec le nazisme de Louis Renault, sa régie a été nationalisée.

  8. Qu’un milliardaire vienne à son secours n’est pas de nature à changer sa réputation
    de Président des riches, il commence à paniquer et à montrer son vrai visage.
    Visionner https:/youtu.be/2Ln-Hs-D_3w où un Député Européen a rappelé à Macron
    ce qu’est un Etat de Droit …

  9. C’est normal, dans le monde du luxe, de la mode et des arts, les moeurs sont à l’entrisme, c’est “tous pour un et un pour tous à la queue leuleu” dans ces milieux, tandis que la Covid, très contagieuse, les emmerde.
    Toutefois, je les avertis que leur vaccin leur prépare un Syndrome d’ImmunoDéficience, non pas Acquise par pénétration, mais par injection donc ils devraient se méfier de leurs intuitions… 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer