Le charbon végétal : les bienfaits de cet actif naturel

Le charbon végétal : les bienfaits de cet actif naturel

Le charbon actif végétal est connu depuis plusieurs millénaires. Ses vertus médicinales ont été utilisées par les 1 comme antipoison, et par les Japonais pour purifier l’eau. Actuellement, ses usages se sont diversifiés. Que ce soit dans la pharmacopée paramédicale, en centre hospitalier ou en cosmétologie, son usage s’est démocratisé. Mais de quoi s’agit-il ?

Les origines du charbon actif végétal

Le charbon végétal actif est obtenu à partir de matières végétales ayant une forte teneur en carbone. Il trouve ses origines dans de nombreuses civilisations. Il était déjà utilisé dans l’Antiquité grecque, dans l’Égypte ancienne ou encore dans les cultures précolombiennes. En 1813, à Montpellier, un pharmacien appelé Touéry démontre devant l’Académie française de Médecine les propriétés antidotes du charbon actif, en avalant de la strychnine enveloppée dans du charbon. Il faut savoir que cet alcaloïde provenant de la noix vomique est très toxique. Dès 30 mg, il peut être mortel si aucun soin n’est apporté immédiatement.

Pour obtenir le charbon végétal, les matières organiques végétales sont carbonisées à des températures comprises entre 700 et 900°C pour obtenir une surface poreuse. Plusieurs plantes peuvent être exploitées :

  • Les coques de noix ;
  • Les écorces de bois (saule, bouleau) ;
  • Le bois dur ;
  • Le bambou

Pour que la porosité du charbon soit encore plus importante, le charbon végétal subit une deuxième combustion afin que tous les éléments chimiques puissent s’évaporer. Cette étape permet d’aboutir à un produit à forte capacité d’adsorption, quand les molécules à l’état gazeux ou liquide se fixent sur les surfaces solides du matériau absorbant. C’est ce qui se produit avec le charbon actif végétal.

Bon à savoir : Ses capacités absorbantes sont données en mètre carré par gramme de poudre. Ainsi, s’il est inscrit 1000, cela signifiera 1000 m²/g de poudre. Cela vous permettra de déterminer la dose dont vous aurez besoin.

Les utilisations du charbon actif

Le charbon actif a de multiples usages, dont certaines remontent à des millénaires, tandis que d’autres sont plus récentes.

Assainissement de l’air

Depuis les temps immémoriaux, il est utilisé pour assainir l’air dans les maisons. Aujourd’hui, il permet de filtrer les gaz que produisent :

  • Les divers appareils électroménagers ;
  • Les équipements de chauffages ;
  • La fumée des cigarettes.

Il est présent dans nos cuisines pour aspirer les odeurs que dégagent nos petits plats. Il est important de rappeler que les filtres contenant du charbon actif ont besoin d’être régulièrement remplacés. En effet, ils n’éliminent pas les particules polluantes, mais se chargent uniquement de les absorber.

Purification de l’eau

La purification de l’eau peut s’avérer nécessaire lorsque l’eau est trop calcaire, quand elle contient des particules (même infimes) de pesticides et d’insecticides, les métaux lourds. Le charbon actif joue alors le rôle de filtre. Pour que l’opération soit efficace, elle ne doit contenir aucune bactérie. Le binchotan japonais, un bâtonnet de charbon de bambou, est le plus couramment utilisé dans ce contexte. Il est tout simplement plongé dans une carafe d’eau pendant une trentaine de minutes pour faire effet.

Antidote en cas d’empoisonnement ou d’intoxication médicamenteuse

Le charbon végétal actif n’est pas uniquement destiné à purifier l’air ou à assainir l’eau. Il a aussi prouvé son efficience en cas d’intoxication. Michael Mullins et son équipe ont publié une étude en 2009 selon laquelle l’administration de charbon actif en cas d’overdose ou d’intoxication devra se faire dans les plus brefs délais pour que son efficacité soit à son plus haut niveau, car celle-ci diminue progressivement. De son côté, David N. Juurlink et son équipe ont confirmé cette efficience dans une autres étude publiée en 2016.

Soulagement des problèmes digestifs

Nos ancêtres avaient déjà connaissance du charbon actif. Nous avons déjà tous eu droit au comprimé ou à la cuillérée de poudre quand nous avions des maux de ventre plus jeune. Il fonctionne comme pour purifier l’eau. Lorsqu’il est ingéré, il parcourt le tube digestif. Au fur et à mesure qu’il avance, il absorbe tous les éléments susceptibles de provoquer des troubles digestifs, comme :

  • Les traces de pesticides ;
  • Le gaz fermentant dans nos intestins ;
  • Certains additifs contenus dans les aliments transformés.

La liste n’est pas exhaustive, mais en fin de parcours, il est simplement évacué dans les selles qui peuvent prendre une couleur noirâtre.

Éradication de la mauvaise haleine

Une santé buccale défaillante ou des problèmes gastriques peuvent être sources de mauvaise haleine ou halitose. Gênant et parfois handicapant, ce problème de santé peut être résolu grâce au charbon actif et ses pouvoirs absorbants.

Aide à la baisse du mauvais cholestérol

Les propriétés hypocholestérolémiantes du charbon actif végétal contribuent à baisser le taux de cholestérol et les glycérides sanguins. Ces propriétés permettent en outre de prévenir des maladies cardiovasculaires.

Diminution du taux d’urée et de créatine sérique

Grâce à un régime hypoprotéiné et du charbon actif, les patients ayant une insuffisance rénale chronique ont vu leur taux de créatine sérique baissé quand elle est normalement en hausse lorsque l’élimination des déchets par les reins ne se fait plus.

Précautions et contre-indications

Bien qu’ayant de nombreux bienfaits, le charbon actif a quelques contre-indications. Depuis quelques années, il est très présent dans l’industrie cosmétique. Il entre dans la composition de produits destinés à nettoyer la peau en profondeur et à lui redonner de l’éclat. Cependant, cet usage externe reste très peu étudié.

Les femmes enceintes ou allaitantes ne pourront prendre du charbon actif que si cela est recommandé par leurs médecins. Comme il a la propriété de stopper la diarrhée, il risque dans la foulée de provoquer une constipation qui, chez la femme enceinte, serait une source d’inconfort.

Les personnes qui suivent un traitement devront s’assurer que le charbon actif n’annihilera pas l’efficacité des médicaments qu’ils prennent en raison de l’effet absorbant qu’il a sur les agents actifs qu’ils contiennent. Il est recommandé de le prendre, environ trois heures après la prise du médicament prescrit.

Par ailleurs, il est important de préciser qu’il n’agit pas sur l’alcool. Il est également inefficace  après l’absorption de produits pétroliers.

67 Shares:
3 commentaires
  1. Je poursuis sur ma lancée dans les commentaires sur ces sujets de santé pour tous.
    Vous pouvez acheter du charbon en poudre, en grand contenant. D’une part parce que les gélules ou cachets sont des conditionnements chers si l’on calcule le prix au kilo. Et, d’autre part, il se conserve très longtemps. C’est un actif naturel à avoir toujours à la maison.

Répondre à hodac Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer