Eglise et Elections présidentielles : le positionnement public et déplacé de Mgr Luc Ravel pour Macron

L’Eglise de France accumule les erreurs de discernement et de position. Après l’incitation en juillet 2021 à se faire injecter des pseudo vaccins toxiques et avoir donné son feu vert à la religion vaccinale, l’un de ses éminents représentants, Mgr Luc Ravel, donne des instructions politiques aux catholiques. L’évêque de Strasbourg - a annoncé le 15 avril dernier sur France Info : « Le citoyen Ravel que je suis, lui, votera Emmanuel Macron, bien entendu ». La manœuvre est grossière à la fois sur le fond et sur la forme.

Le message de Mgr Luc Ravel sur France info relève-t-il d’une initiative personnelle ou d’un appel concerté avec d’autres évêques ? Sur la forme, personne n’est dupe, un évêque qui révèle son vote aux médias avant les élections n’a qu’un seul but : influencer le vote des catholiques. Mgr Ravel s’est fait le porte-parole de la Macronie dans un contexte déjà tendu face à la position incorrecte et irrespectueuse de l’Eglise de France dans la gestion de la crise sanitaire, qualifiant les non vaccinés de réfractaires.

 

Une Eglise catholique qui semble ne plus discerner le bien du mal

 

Mettre en avant la fraternité dans l’affaire du Covid ou la « capacité à fédérer » pour inciter à voter Macron dimanche 24 avril consiste d’abord à s’assoir sur la vérité, un principe que l’Eglise de France doit se réapproprier dans l’urgence. Si nous avons déjà évoqué les erreurs de discernement de l’Eglise sur la vaccination contre Covid, il nous semble opportun de rappeler quelques principes de la doctrine sociale en matière de vote.

 

Sur la forme, Mgr Ravel, rappelle : « Nous n’avons pas, en tant qu’évêque, de consigne à donner ». C’est pourtant bien ce qu’il a fait car il n’a pas été invité sur l’antenne de France Info à se prononcer comme simple citoyen mais comme évêque de Strasbourg et successeur des apôtres. L’épiscopat français avait cependant rappelé 48 heures avant son intervention qu’il fallait voter au second tour en conscience et à la lumière de l’Evangile, en prenant soin de ne pas donner de consigne de vote qui serait une entrave au libre arbitre et au respect de la liberté de conscience, par ailleurs malmenée depuis 2 ans en France.

Mgr Rougé, évêque de Nanterre, rappelait la nécessaire neutralité de l’Eglise en lien notamment avec l’enseignement de Léon XIII (fondation de la doctrine sociale de l’Église) ou avec « le rapport de Mgr Matagrin de 1972 où cette position de neutralité est très clairement indiquée ».

 

En quoi la politique de Macron respecte-t-elle les valeurs chrétiennes ?

 

En janvier 2022, La Conférence des Evêques de France (CEF) avait publié en ce sens un opuscule intitulé L’Espérance ne déçoit pas. Cette publication rappelle un certain nombre de points d’attention éthiques majeurs et qui, en principe, font l’objet d’un consensus chez tous les chrétiens, comme le rappelle Aleteia :

 

  • Le meilleur respect possible de la personne humaine: Emmanuel Macron a profité de la crise sanitaire pour faire repousser les délais de l’avortement de 12 à 14 semaines. Il prévoit également de faire de l’euthanasie un point de son mandat s’il est réélu. Il assume sa volonté de développer ce que l’Eglise nomme la culture de mort et reste un adepte du transhumanisme dans l’obligation indirecte d’une vaccination dont la composition est cachée au grand public qui ignore majoritairement la présence de nanotechnologies et d’oxyde de graphène dans les 4 vaccins inoculés en Europe.
  • La recherche de la paix et tout ce qui la favorise: Emmanuel Macron, en moins de trois mois, a réussi à créer la division dans la société, sur le lieu de travail mais aussi dans les familles par une politique sanitaire violente et imposée. Aucun chef d’Etat français n’avait avant lui insulté les Français (« emmerdeurs ») ni diviser la société comme il l’a fait. Sur un autre sujet, s’il ne s’agit pas de déresponsabiliser la Russie dans le conflit qui l’oppose à l’Ukraine, l’Europe – et plus particulièrement la France et l’Allemagne qui collaborent à une politique américaine humiliante pour la Russie depuis plusieurs décennies, ont jouer un rôle majeur dans l’escalade des tensions internationales.
  • Le respect de la liberté religieuse: Penser qu’Emmanuel Macron respecte la liberté religieuse est aussi naïf que de croire au Père Noël. Depuis qu’il est au pouvoir, la CEF ne cesse de gérer au mieux ses relations avec un président qui affirme sa volonté de sortir tous les signes religieux de l’espace public, notamment les calvaires et les statuts de saint(e)s dans les villes et campagnes. Emmanuel Macron participera à la mise en place de la religion unique promue par les Nations Unies, dont la finalité est de désacraliser les rites chrétiens.

Sur la base de ces arguments, on peut donc comprendre aisément que l’évêque Ravel ait du mal à recommander Emmanuel Macron et qu’il lui préfère le citoyen Ravel pour le faire. Reste que le grand écart s’avère quelque peu schizophrénique…

Les dossiers d'Aventin

Retrouvez les dossiers de référence de Laurent Aventin sur le COVID et la vaccination, pour enfin être informé clairement et avec rigueur sur la situation
ESSENTIEL
15 Shares:
16 commentaires
  1. encore un GRAND curé ! qui n’a JAMAIS LU les Evangiles de toute sa vie et il ne sait que :
    Jésus à dit : “mon royaume n’est pas de ce monde”
    et encore : “rendez à césar et qui appartient à césar”

    autrement dit version 21è siècle : un curé, quelque soit son niveau dans sa hiérarchie, un pasteur, un imam, un rabbin……
    NE DOIT PAS FAIRE DE POLITIQUE POUR LES AUTRES

    ils peuvent avoir des opinions politiques, comme tout le monde, ils sont libres, mais ils ne doivent les exprimer QUE DANS L’ISOLOIR et dans un bulletin déposé dans une urne
    et RIEN D’AUTRE ! ce grand curé est DEPLACE dans son action :
    LE SEIGNEUR JESUS DOIT ETRE CONTENT DE LUI

  2. Je suis catholique.

    Un catholique, qui vote macron, devrait être excommunié sur le champs.

    Je sais, que c’est péremptoire, mais macron est incompatible avec la foi catholique. _

    1. oui, c’est exactement ce que j’allais écrire.
      Macron est une espèce de mafieux, dépravé, dégénéré, psychopathe, nuisible, ultra-“progressiste”, etc.
      C’est évident qu’on ne peut pas voter pour lui.

  3. Aux lecteurs et aux blogueurs du site :

    S’il y a malheureusement des flagorneurs dans toute la société et de tous temps y compris celui-ci, dont leurs servilités répugnantes face aux différents pouvoirs ont parfois trahi leurs fidèles dont ils avaient la charge, je tiens à rappeler ceux dont on ne parle pas mais qui agissent dans le silence et la discrétion (comme d’habitude).
    L’anticléricalisme voilà l’ennemi ! Bien sur sûr, plusieurs ont déjà oublié que plusieurs dizaines de prêtres (souvent plus âgés) en pleine crise aigüe du Covid en mars-mai 2020 en Italie ont demandé en toute connaissance de cause à ce que leurs respirateurs soient donné en urgence à des plus jeunes (qui ont été ainsi sauvé) au détriment de leurs propres vies. Et en France ? Aucun mot sur les religieuses qui ont continué à soigner (dans des conditions difficiles) comme infirmières à domicile ou dans des maisons hospitalières ou de retraites et qui ont également accompagné les mourants. Et les prêtres qui continuent de voir et de réconforter les familles endeuillées, de célébrer les funérailles, les mariages et tant d’autres évènements sans un mot de gratitude ? Combien d’entre eux sont tombés à leurs tour, parfois gravement malades ou mort ? Vous ne le saurez jamais.
    Que certaines paroles publiques écœurantes soient répréhensibles à juste titre, ne doit pas faire oublier également ceux qui ne disent rien mais qui agissent. Combien de médecins, de soignants se revendiquant chrétiens ont servi (comme tant d’autres) fidèlement leurs patients (dans le respect du serment d’Hippocrate) au point d’en perdre aussi leur subsistance ? Que savez-vous de ces chrétiens anonymes qui ont rendu bien plus de services que vous ne croyez, en créant des réseaux informels d’entraides, de contacts, de mis en contacts de fournisseurs pour contourner toutes les monstruosités de ces derniers mois ? En avez-vous entendu parlé ? Bien sûr que non.
    Donc j’aimerai un holà sur ce sujet qui est malheureusement le reflet aussi de nos angoisses actuelles (et il y a de quoi), mais arrêtons aussi de nous jeter mutuellement les pierres à en édifier des murs (il y en a suffisamment en ce moment à détruire). Ne vous occupez pas de ceux qui parlent trop facilement, mais aidez ceux qui agissent…
    Et si vous voulez survivre à l’effondrement potentiellement imminent de notre société, il faudra commencer à coopérer les uns les autres dans un respect mutuel capable de dépasser nos désaccords.
    Le voulez-vous ? Ou préférez-vous de continuer de vous dévorer mutuellement ?

    1. Le bien ne fait pas de bruit et vous avez raison de le rappeler. Merci à tous ces anonymes – chrétiens et athées – qui se sont mobilisés et continuent de se mobiliser pour faire prévaloir la vérité sur le mensonge.
      L’article n’a pas pour but de nuire à Mgr Ravel mais de remettre les choses à leur place. Que chacun soit libre de voter en conscience et sans manœuvre. Laurent A.

      1. Vous irez donc à Nice et vous répéterez votre article au prêtre gravement poignardé ce matin dans son église à Nice (actuellement à l’hôpital) ainsi qu’à une religieuse également blessée qui a réussi à désarmer l’agresseur au couteau….

    2. @ Yves : les deux ne sont pas incompatibles : il faut informer sur les deux types de comportements, le bon comportement de ceux qui, loin des projecteurs, ont fait et font ce qu’ils peuvent pour aider leur prochain, et le mauvais comportement de ceux, tel ce cardinal, ou d’autres, appellent à voter pour un ennemi du christianisme, comme rappelé par d’autres : ami des LGBT destructeurs de la famille, ami de l’islam conquérant dont vous rappelez à juste titre un des méfaits, ennemi de nos libertés fondamentales (coercition jamais vue lors du covid), destructeur de l’économie avec +650 M€ de dette publique ou encore +1 million de personnes sous le seuil de pauvreté, etc.
      L’information consiste à tout dire : le bon et le moins bon, voire le mauvais. Attention à la censure et à l’autocensure.

  4. Il est clair que ce monsieur (soit disant mgr) n’a p)as lu les commandements de Dieu.

    — Tu ne tueras point : alors il vote pour l’euthanasie, l’avortement au dernier jour de grossesse….
    — Tu respectera ton père et ta mère : alors il vote pour les enfermer dans des EHPAD sans bisous, sans câlins, sans liens sociaux, mais euthanasiés au Rivotril si suspicion (je dis bien suspicion!) de Covid
    — Le Dimanche su respectera : il vote pour le travail du dimanche
    — Tu ne voleras pas : il vote pour la suppression des terrains sur lesquels sont bâtis nos maisons (et que nous avons achetés), sur le racket par les cotisations, taxes, contributions, impôts servant à “nourrir” ce “candidat”
    — Tu ne porteras pas de témoignage mensonger contre ton prochain.
    Là, c’est tellement long, passant de la calomnie et/ou diffamations de ceux qui expliquent les faux effets bénéfiques de l’injection toxique et les vrais effets secondaires graves (=morts de jeunes en bonne santé, cancers qui se réveillent, maladies auto immunes, myocardites, thromboses…) à celles de ceux qui expliquent nos pertes de libertés.

    Et j’en passe!

    Un chrétien ne peut pas voter pour ce candidat.
    C’est une évidence.
    J’imagine un chrétien devant le Juge suprême qui explique son vote!
    Déjà, qu’il se regarde dans une glace

    1. D’accord avec vous. Voter Macron, un individu qui se suggère à mots couverts comme étant luciférien (e.g.: “la bête de l’évênement” proféré avec un sourire malveillant ; le tee-shirt noir arborant un logo rappelant celui du Bohemian grove de sinistre réputation), pour un prêtre catholique… Voilà qui donne raison aux prophéties de Garabandal, Padre Pio, et autres qui annoncaient la perdition de l’église. C’est triste mais c’était prêvu… Dieu choisira les siens, probablement pas celui-là…

    2. GRAND MERCI pour IREA
      grand merci d’avoir rappelé ici, les 10 commandements ; il est
      certain que ce MSG de CONNAIT PAS la Bible :
      ancien testament avec les 10 commandements que vous venez de rappeler
      nouveau testament avec les Paroles Saintes de notre Seigneur Jésus Bien Aimé
      je suis très fière de n’avoir JAMAIS VOTE MACRON, ni en 2017/2022
      un vrai chrétien, digne de ce nom de CHRETIEN, ne peut pas voter pour EM, ce n’est pas possible, cet homme est sûrement un suppôt de satan : voir les 5ans qui se terminent pour en être convaincu

  5. Ce n’est pas Mgr Luc Ravel, évêque de Strasbourg qu’il faut écrire, c’est:
    M. Luc Ravel, évêque.
    Cet homme n’est certainement pas Monseigneur ni pour moi ni pour beaucoup d’autres en France.
    Vive la laïcité, diable !

  6. Mais qu’est ce qui lui prend à ce prélat? Dans quoi met il le doigt (et peut être beaucoup plus…)?

    Encore un peu et il nous ressusciterait l’épisode de Mgr Delay qui comparait, le 2 décembre 1940 en la cathédrale de la Major de Marseille, le pays à Lazare et le chef de l’État, d’ailleurs longuement applaudi dans le sanctuaire, à Celui qui le ressuscitait : « Dieu se sert de vous, Monsieur le Maréchal, pour réveiller la France car il ne veut pas que la maladie qui l’avait frappée aille à la mort »…

    Si les évêques deviennent des Macroneux avant de songer à être des Hommes de Dieu, alors le danger est dans l’Eglise…

  7. L’évèque polytechnicien et augustinien ne peut s’empêcher de soutenir le brillant élève des jésuites premier de classe et de cordée, hypocrite et casuiste. Il ne parle que pour lui-même, oubliant que pauvreté chrétienne commence par la pauvreté d’esprit qui est incompatible avec l’idéologie totalitaire du modernisme et scientisme. Restons libres, jamais peur, jamais prisonnier.

  8. Je suis toujours amusé de voir nos prélats arborer (fièrement, puisqu’ils n’y sont pas obligés) la LH, hochet par excellence de la république laïque et maçonnique… C’est en particulier le signe distinctif des évêques français lors des synodes romains : ils on tous le petit liseré rouge sur la poitrine.

Répondre à Nicolas Bonnal Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer