“Les 300 avocats” demande au barreau de réclamer la fin immédiate du passe vaccinal

Nous publions aujourd'hui en exclusivité la lettre ouverte du collectif d'avocats "les 300" au conseil national des barreaux, demandant à ce conseil de réclamer la fin immédiate du passe vaccinal. Cette initiative, qui mérite d'être saluée pour son courage, rappelle que le Conseil Constitutionnel a toujours pris soin de souligner, dans ses décisions, qu'il devait être mis fin au passe vaccinal dès que la situation sanitaire le permettait. Un détail allègrement oublié par le gouvernement.

L’initiative prise par les 300 mérite d’être soulignée, car elle prouve qu’il existe encore quelques avocats qui lisent les textes, les comprennent, et souhaitent les respecter. 

Toutes ces évidences ne coulent plus de source depuis que nous avons basculé dans le “Next Normal”, comme dit Mc Kinsey, c’est-à-dire depuis le 17 mars 2020, jour où une hypnose collective a tétanisé les Français (et bien d’autres à travers le monde…). 

Le courrier des 300 demande au Conseil National des Barreaux de demander au gouvernement l’arrêt immédiat du passe vaccinal, dont les juges ont toujours souligné qu’il devait arrêter dès que la situation sanitaire le permettait. 

Alors que tous les voisins européens de la France, hormis l’Allemagne et l’Italie, ont décidé de revenir à l’Etat de droit, le Président Macron se fait tirer l’oreille pour annoncer une mesure de libéralisation quelques jours quelques jours seulement avant les élections. 

Nous souhaitons bien évidemment que le Conseil des Barreaux relaie cette demande, ce qui témoignerait d’un attachement des avocats aux libertés publiques, point qui semble avoir été oublié par un certain nombre d’entre eux depuis deux ans. 

Moi aussi, j'objecte conscience

Rejoignez le rang des objecteurs de conscience. Agissez concrètement pour la résistance. Montez de la mine, descendez des collines ! Le moment est venu.
882 Shares:
7 commentaires
  1. Très modestemente, ça m’étonnerais que cela produise une action quelconque de la part de l’Ordre. Deux ans plus tard on est plus à ce stade d’attente.
    C’est comme ça que le système soviétique c’est effondré, ceux qui encadrent la société ont cessé d’accomplir leur rôle sans que le peuple puisse les y forcer.
    On s’en est réjoui à l’époque chez nous. Ça m’a confirmé le concept des “imbeciles” de G Bernonos.
    La conséquence c’est donc l’anomie synonyme d’absence du Droit et de grande souffrance pour ceux qui en bas d’échelle n’ont en leurs mains le moindre grain de Pouvoir sinon celui de mourir pour s’en en libérer. Tache pas évidente. Nous voilà sous le règne des prédateurs en tout genre, du chacun pour soi.
    Et si parallèlement aux constats, ceux qui en savent, faisaient ruisseler leurs savoirs sur quels mecanismes dans le futur pourraient nous préserver d’un incessant et trop rapide retour à l’esclavage ?
    La Constitution de la Ve république nous y a conduit en à peine 50 ans… caramba ! que c’est court.

    1. Je vous livre cette citation méconnue de Margaret Mead anthropologue américaine (1901-1978)

      “”Ne doutez jamais qu’un petit groupe de personnes peuvent changer le monde. En fait, c’est toujours ainsi que le monde a changé.”

      Quelques soit les actions et les actes que l’on pose il en reste des traces.

      1. Mon espoir fond comme neige au soleil, avec tout ce que peux lire, voir, et pas que dans notre pays. La folie règne, et la soif de pouvoir.
        Je souhaite que la citation de Margaret Mead se réalise au plus vite.

  2. Mon espoir fond comme neige au soleil, avec tout ce que peux lire, voir, et pas que dans notre pays. La folie règne, et la soif de pouvoir.
    Je souhaite que la citation de Margaret Mead se réalise au plus vite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer