11 avril 2021

19 thoughts on “Un confinement dur désormais inévitable ?

  1. « Nous ne pouvons rester silencieux sans trahir le serment d’Hippocrate que nous avons fait un jour »
     
    Certes, mais si ces aimables esthètes soignaient les gens, au hasard avec de l’ivermectine et/ou de l’hydroxychloroquine et un C3, au lieu de ne rien faire et ne les laisser venir à l’hôpital que lorsqu’il est trop tard, la violation première de ce serment serait moindre… Bizarre comme les gens ont une mémoire singulièrement sélective ces temps-ci.
     
    Il faudrait également que l’ordre teutonique des médecins cesse d’exercer des pressions intolérables sur les généralistes, ça aiderait beaucoup…
     
    En cons-équence, la cour se rapproche tous les jours de tous ces gens qui ont laissé mourir leurs concitoyens sans rien faire, alors qu’ils étaient au courant qu’il existait des solutions alternatives au paracétamol – vivement qu’elle arrive à eux et durement.

    1. Le seul à ne pas comprendre ou entendre cela est notre cher gamin qui fait office de Président.
      Alors soit il est stupide, ce qui est une possibilité, soit il ne l’est pas et poursuit une stratégie qui est toute autre que celle de la santé des Français.
      Je laisse à chacun de choisir sa réponse.
      Personnellement, il y’a bien longtemps que je l’ai.
      Le Grand Charles gérait des veaux et le petit Manu des moutons.
      Et au bout du compte
      Ils crèveront.
      Bonne journée.

  2. Eric, vous écrivez « Le confinement au secours des statistiques ».

    Nous savons tous que les chiffres ont été manipulés à dessein et continuent de l’être ! Vous-même avez abordé ici plusieurs fois le sujet.

    Personnellement j’écrirais « Les statistiques au secours du confinement ».

    MICRONCESCU joue un double jeu !
    Il ne faut pas oublier que nous sommes au PRINTEMPS, saison propice aux soulèvements populaires. Tout est bon pour casser toute manifestation contre la DICTATURE instaurée par un « gouvernement » composé de corrompus, de psychopathes, de prostitué(e)s toutes et tous soumis(e)s à l’OLIGARCHIE MONDIALE !

    Et ce n’est pas pour rien que MACRONCESCU a commandé 170 000 munitions de LBD !

  3. Merci Mr Verhaeghe pour vos articles.

    Mais dans celui-ci, vous oubliez que si on soignait les gens, ces « problèmes de réa » disparaîtraient en quelques jours. Or, on refuse le traitement. Il faut donc croire que ces « problèmes » sont souhaités pour permettre le confinement et tout le reste. Cela devient pourtant assez clair, non ?

    A croire que de temps en temps, il faut tout de même faire une offrande à la divinité de la « grande maladie contre laquelle nous ne pouvons rien ».

  4. Pas de soins, un chantage au confinement… Tout ceci me fait dire que nombreux, parmi ces médecins ont oublié que SOIGNER est la base de la médecine, cela bien avant que de réanimer.
    Au pire, fermons l’ile de France. Le reste du pays survivra très bien.
    Allez, kenavo!

  5. Je pense que notre jeunesse devrait sérieusement envisager de voir ce que pourrait être un mai 2021, plutôt que de se suicider.
    Quand on a un gouvernement et une tête pensante psychopathes, je ne vois pas d’autres moyens de leur montrer ce que pensent les Français, en tout cas ceux qui n’ont peur de rien et surtout pas de la mort qui fait partie de la vie !
    Enfin, la vraie, pas celle que l’on nous propose aujourd’hui.
    Ce qui me sidère le plus, c’est que nos « élites politiques » d’opposition sont extraordinairement absentes tout autant que les artistes à l’exception de Lalanne et Christophe Alévèque…

  6. Bonjour.

    Si, si , il peut faire autrement !
    Autorisé tous les traitements possibles et reconnus mondialement,(je vais pas énuméré, vous connaissez) et ceci par les médecins libéraux . Augmentez en urgence des lits de réa en réquisitionnant le nécessaire. Et dernier point , convoquer ces médecins hospitaliers pour leur imposer à chaque confinement une réduction de 110% de leur salaire.
    J’ai bien dit 110% pour qu’ils payent leur foutage de gueule depuis des années. Cela en leur rappelant que tout travail mérite salaire mais que tout salaire mérite travail, ce qu’ils ont oublié depuis des lustres.
    J’admet que la position serait difficile à tenir pour un type, qui à 45 ans n’a toujours pas travailler , ni mérité ses rétributions.
    Donc, il confinera, sauf miracle.

    1. Possible que le miracle vienne d’Allemagne . La cour a, au moins temporairement, bloqué les 750 MRDS de l’UE, ça risque de changer pas mal de choses et ne va pas faciliter la vie ni des confinators, ni des taxators vu qu’ils ont déjà tout flingués .

  7. Bonjour à tous,
    Je plussoie les commentaires relatifs à la nécessité notamment morale de soigner les gens (sachant que les pressions de qui vous savez doivent cesser un jour).

    J’ajouterai, d’une part, qu’il s’agit d’une maladie (la COVID 19) d’une dangerosité relative, assimilable, on le sait parfaitement aujourd’hui, à une grippe normale voire un peu plus, comme celle de 2017 à propos de laquelle on n’a pas fait tout ce pataquès (il faut dire qu’il y avait des vaccins payés par la communauté), et, d’autre part, qu’on a laissé des patients atteints d’autres maladies, autrement plus graves, dans l’attente d’interventions médicales, qu’on a laissé nos anciens dans une solitude criminelle (et je pèse mes mots) pour cause de confinement, qu’on a laissé et laisse encore nos étudiants dans le désespoir et nos jeunes et moins jeunes entrepreneurs dans une situation qui approche de la catastrophe, si ce n’est déjà fait.

    En plus de cela, on encombre les services de réanimation avec des malades dont on ne sait pas très bien s’ils sont atteints de la COVID (espèce de bonne à tout faire de la médecine actuelle) ou d’autre chose (par exemple des complications liées au fait d’avoir laissé des patients gravement atteints sans prise en charge pendant les confinements précédents) compte tenu du fait que certains médecins dignes de foi nous parlent d’une aggravation sciemment effectuée pour des raisons administratives ou d’une prise en charge en réanimation de personnes qui n’ont rien à y faire.
    La grande question qui se pose c’est pourquoi une telle impéritie: certains évoquent des complots, d’autres l’intervention de la planète XY ou je ne sais quoi, ou encore des extraterrestres, je crois (malheureusement ou heureusement c’est selon) que c’est le résultat d’une pure incapacité, pure incompétence, folie administrative à la soviétique (mais dans l’Union soviétique, les décideurs avaient à la fois une bonne éducation et un solide bon sens).

  8. Deux choses supplémentaires:
    La corruption est sans doute présente, mais je pense qu’aujourd’hui elle n’a été que le catalyseur. C’est vraiment l’incurie qui domine, associé au principe de précaution.
    Le principe de précaution porté à ce degré de paranoïa hallucinatoire est effarant: il permet de tout faire c’est-à-dire rien de bon. Bientôt, on ne prendra plus sa voiture parce qu’il y a un risque, principe de précaution oblige. On ne restera plus chez soi parce qu’il y a le risque qu’une astéroïde tombe sur son logement, principe de précaution oblige… On n’en finit plus.

    1. Le principe de précaution à géométrie variable, alors, car il ne s’applique pas trop aux vaccins encore à l’étape expérimentale, que l’on souhaiterait injecter aux enfants alors qu’on n’a strictement aucun recul …..

      1. C’est pas faux comme dit l’autre.
        Sauf que l’application ultra rapide de vaccins peu « travaillés » pourrait être expliquée (de façon cynique) par ce même principe de précaution au détriment d’une sorte de principe d’expérimentation préalable, tout ça au nom de l’urgence et de la nécessité de préserver la vie (oui je sais c’est loufoque mais c’est courant chez les bobos).

  9. Ben, voyons…

    « La taque, taque, tique du président…
    « c’est de nous confiner
    « puis d’nous dé-confiner
    « pour nous reconfiner
    « pas moyen d’s’arrêter… »

    Circulez y’a rien à voir : « Lui connaît l’métier » !

  10. On pourrait rappeler que les chefs de service de l’AP-HP mettent moyennement les pieds dans leur service, ne savent en général pas qui s’y trouve, tant absorbés par leurs mandats divers, y compris politiques et leurs consultations privées (qui impliquent des lits privatisés). Un moyen pour eux de revenir sur le devant de la scène (des fois qu’un de leurs livres ou de leurs colloques ne rapporteraient plus autant en ce moment) en faisant croire qu’ils sont matin et soir sur le pont et que c’est la chienlit. L’hôpital public dans sa vision groupe hospitalier si gros qu’il est ingérable. Tellement français…. Heureusement on arrive au bout de l’argent des autres.

  11. Quand j’entends ces médecins sadiques de plateaux télé se délecter de « strict » et de « dur » comme s’ils suçaient des bonbons, je me dis que rouvrir les bordels spécialisés dans ce genre de pulsions soulagerait la France de bien des maux.

  12. Personnellement, je respecterai un confinement « strict » ou « mou » lorsque les incompétents qui l’ordonnent ou le conseillent le respecteront eux-même. C’est-à-dire que les ministres restent 24/24 dans leurs ministères et les « médecins » dans leur hôpital…

    Quand ce gouvernement va-t-il se décider à autoriser les médicaments qui sont efficaces?

  13. Je me demande à quel point les dirigeants (politiques et sanitaires) sont inconscients de ce qu’ils font.
    Anticipent-ils ou non l’effet catastrophique de l’accélération de la campagne de vaccination?
    Ont-ils entendu et compris les mises en garde de TOUS les experts en vaccinologie et en coronavirus?
    Ont-ils regardé ce qui s’est passé dans les pays et endroits où la vaccination a été massive (Israël, RU, Chili, Gibraltar, maisons de retraite, …) : vacciner en pleine épidémie donne lieu à l’ADE (antibody dependent enhancement), aggravation de l’infection par les anticorps vaccinaux; ce qui explique les flambées épidémiques dans tous ces pays et lieux particuliers.
    Voir article explicatif en lien :  » COVID graves, admettre l’existence des anticorps facilitateurs »

  14. Je ne comprends pas pourquoi vous pensez que Macron est contraint de faire ceci ou cela ? Il fait progresser son PLAN et rien d’autre !
    Quand aux chiffres, on sait tous qu’ils sont truqués et qu’on leur fait dire ce qu’on veut.
    Votre position est ambigue….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.