Ferrand affronte Macron sur le Conseil Constitutionnel

L’affaire est révélée par Libération. Richard Ferrand, président de l’Assemblée Nationale, refuserait d’entériner l’idée émise par le Président de la République de proposer Didier Migaud au Conseil Constitutionnel. Le président de l’Assemblée Nationale lui a préféré l’incontestable Guy Canivet, témoignant d’une volonté d’indépendance qui est, en soi, un signe fort. 

En octobre, lorsqu’il a congédié Jacques Mézard du gouvernement sans prendre beaucoup de gants, Emmanuel Macron aurait fait une promesse. Il aurait juré à Jacques Mézard, avocat de 71 ans, qu’il le nommerait au Conseil Constitutionnel. Mais la promesse l’a coincé! Car, dans le même temps, Emmanuel Macron voudrait convaincre Pierre Moscovici de ne pas rejoindre la liste socialiste aux élections européennes. D’où son idée géniale de lui proposer le poste de la Cour des Comptes… détenu depuis dix ans par l’ancien socialiste Didier Migaud. 

Emmanuel Macron aurait caressé un temps l’espoir que Richard Ferrand propose Migaud sur son quota, ce qui lui aurait permis de tenir sa promesse vis-à-vis de Mézard. Problème: Ferrand a refusé de se prêter au jeu, et préfère une candidature plus “technique” et moins politique que celle de Migaud. 

L’anecdote est révélatrice de la perte d’autorité d’Emmanuel Macron au sein de son camp. 

1 Shares:
1 commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer