Le dossier secret de Trump ne concernerait pas Macron, mais Brigitte, selon la télévision russe

Le dossier secret saisi chez Donald Trump par le FBI fait long feu. Après avoir été largement évoqué par la presse française dans des conditions que nous avons signalées comme surprenantes, c'est la télévision russe, hier, qui a évoqué le sujet... en le liant à ce qu'il est désormais convenu d'appeler l'affaire Brigitte. Voilà qui mérite quelques commentaires, car la concordance entre la "campagne" aux USA et l'évocation en Russie laisse à penser qu'Emmanuel Macron est challengé par les services des deux pays.

La télévision russe a, avant-hier soir, consacré une longue séquence (en russe, dont nous publions deux extraits significatifs) au dossier saisi par le FBI au domicile de Donald Trump et qui porterait l’étiquette “President of France”, comme nous l’avons évoqué en début de semaine. Selon la télévision russe, le dossier en question ne serait pas étranger à ce qu’il est désormais convenu d’appeler l’affaire Brigitte

Des informations à prendre avec beaucoup de précautions

Il faut rappeler ici que les allégations concernant la personnalité de Brigitte sont de simples hypothèses non vérifiées à ce stade, et partiellement contestées par l’intéressée. On rappellera que, selon les informations distillées au compte-goutte à la presse, Brigitte Macron aurait porté pour violation de la vie privée, mais il n’est pas absolument sûr qu’elle ait porté plainte pour diffamation. 

La nuance est de taille, car la plainte pour diffamation permet de dissiper tout malentendu en convoquant le fameux Jean-Michel Trogneux à la barre. Ce procédé est le plus simple pour dégonfler toute cette affaire. Certains pénalistes s’étonnent que le couple Macron ne se soit pas empressé de recourir à cette manoeuvre procédurale pour faire taire les rumeurs. 

Toujours est-il que ces rumeurs font l’objet de vives critiques officielles. 

Le fait qu’elles soient longuement évoquées par la télévision russe n’est pas forcément de nature à dissiper les doutes et les critiques. D’aucuns ne manqueront pas de s’interroger sur le crédit à apporter à la presse de ce pays en pleine guerre en Ukraine, à un moment où la France a de fait rompu le contrat d’approvisionnement avec Gazprom. 

Macron au centre de pressions internationales ?

Le plus important dans ce dossier ne tient probablement pas aux allégations concernant Brigitte Macron, mais au fait qu’elles deviennent un enjeu de pression internationale. 

Nous avons évoqué le fait que les révélations venues du FBI étaient survenues juste avant que Macron ne fasse l’éloge de la sobriété, et ne nous propose de payer le prix de la liberté. Manifestement, la télévision russe a décidé d’appuyer sur ces révélations après que Gazprom n’ait interrompu ses livraisons de gaz du fait d’Engie…

Faut-il en déduire que l’hypothétique affaire Brigitte est instrumentalisée dans les échanges internationaux pour influencer la ligne de la France ? On ne peut le dire avec certitude, mais ce dont nous sommes les témoins semble l’indiquer. Visiblement, l’évocation ou la menace d’évocation de dossiers personnels pourrait avoir suffisamment d’impact sur la stratégie française pour que des gouvernements étrangers en jouent comme d’une arme. 

Brigitte Macron, point de vulnérabilité de la présidence ?

Ce qui se dégage en tout cas, progressivement, c’est l’hypothèse que Brigitte Macron pourrait constituer un sérieux point de vulnérabilité pour le Président. Nous avions évoqué le malaise démocratique qu’il y a dans ce dossier où tout un pays murmure sur une question que le gouvernement ne tranche pas, et que les médias subventionnés bannissent maladivement. 

Les murmures s’étendent aux protagonistes d’une guerre dans laquelle nous sommes entraînés, désormais. 

Il devient urgent que Jean-Michel Trogneux apparaisse au grand jour et donne une interview transparente, pour que cette détestable affaire soit définitivement close. 

About Post Author

1K Shares:
30 commentaires
  1. Bonjour,

    En rapport avec l’article, il y a une précision de taille qu’il faut apporter et qu’il n’est pas sorti dans la presse :
    – le couple Macron a effectivement dépose plainte pour diffamation contre Xavier de faits et documents ainsi que contre Natacha Rey ;
    – le Procureur de la République a requalifié la plainte en injure à caractère transphobe et Xavier de Faits et documents a été entendu par les services de police.

    Source : site web E&R et F&D.

    Répondre moderated
    1. En tout cas, Xavier a subi des mesures de rétorsion qui n’ont rien à voir avec la justice (fermeture de tous ses comptes bancaires)

      Répondre moderated
    2. Tout est faux dans votre commentaire. Surprenant cette mobilisation d’une armée de trolls et cette censure systématique des réseaux sociaux pour une assertion a priori ridicule…
      Xavier Poussard

      Répondre moderated
  2. Comme annoncé hier sur ce post, les informations dont disposent les américains et probablement les russes seraient les preuves d’une possible “intervention chirurgicale” Jean Michel > Brigitte.
    Celle-ci aurait été réalisée dans une clinique américaine. Malgré tous les efforts que l’on peut imaginer avoir été produits par les services français pour en effacer la trace, il semble difficile d’éliminer totalement ce genre de révélation qui remonte dans les services médicaux concernés de l’état américain.

    Répondre moderated
  3. “les allégations (…) sont de simples hypothèses non vérifiées à ce stade”, “mais il n’est pas absolument sûr…”, “D’aucuns ne manqueront pas de s’interroger”, “On ne peut le dire avec certitude”, “pourrait avoir suffisamment d’impact”, “c’est l’hypothèse que Brigitte Macron pourrait…”
    Ha ha ha ! C’est le fameux “Dans les milieux autorisés, on s’autorise à penser…” de Coluche. Beaucoup d’incertitudes et de conditionnel. Sauf que Coluche finissait par un “Quand on ne sait rien on ferme sa gueule”.

    Répondre moderated
  4. Autre mesure incontestable, et particulièrement simple à effectuer, le test ADN !
    Comme vous l’écrivez avec un petit sourire en coin (qu’on ne peut malheureusement pas voir…) il est temps que cette détestable affaire soit définitivement close.

    Répondre moderated
    1. Mesure encore plus simple, et irrefutable. que confirmeront tous les anthropologues (et tous les médecins honnêtes, faudra chercher un peu plus), une simple radio du bassin.

      Je vous laisse chercher pourquoi.

      Répondre moderated
  5. Je n’aime pas Macron. C’est un menteur obsessionnel.

    A priori, on peut se dire qu’il s’agit d’une odieuse rumeur dont les tabloïds sont friands.

    Mais pourquoi les occupants de l’Élysée se défendent si mal, alors qu’ils disposent de tous les moyens de la présidence et des services à leur disposition ? La rumeur dès lors ne peut qu’enfler et servir à tous les opportunités de pression… Il serait si facile pour Brigitte de prouver ce qu’elle est, comme les attestations médicales d’accouchement de ses enfants déposées chez un notaire, qui authentifierait les actes… Ce serait terminé ! A-t-on douté de la féminité des femmes et maîtresses des présidents depuis 1958 ? C’est un sujet qui n’a jamais été abordé dans la presse. Je n’en ai aucun souvenir, même si l’on trouvait Mesdames Pompidou et Mitterrand un peu masculines de caractère.

    Si l’on remonte dans le temps, 40 ans ce n’est pas très éloigné. Nous revient alors en mémoire une autre histoire bien connue, faite de rumeurs et de dénégations successives, qui ont empoisonné les deux septennats de Mitterrand. Je ne parle pas de Mazarine.

    On se rappelle l’information de la Francisque mitterrandienne et l’effet qu’elle aurait dû avoir sur les élections présidentielles de 1981 et de 1988. Elle aurait dû discréditer le candidat du PS mais a été étouffée pendant 14 ans au titre d’une diffamation de l’extrême-droite, un classique de la gauche prise la main dans le sac. Quand elle sort finalement dans les 3 dernières années de la vie du président en exercice, il n’ a plus rien à perdre avec son cancer en phase terminale. Il laisse le déshonneur à sa descendance (et à la ville de Jarnac), qui n’arrivera jamais à défendre sa mémoire et se dépêtrer des versions contradictoires. Les faits de collaboration sont éloquents et manifestes – cf. Une jeunesse française, malgré la réécriture d’une hagiographie en faveur d’un rôle dans la Résistance et d’une taupe installée à Vichy… Ben voyons ! De Gaulle ne supporta pas cette réécriture de l’Histoire de son vivant, il connaissait la duplicité du disciple de Machiavel et la vérité des archives.

    L’intérêt de cette histoire mitterrandienne désormais officielle puisque le personnage trouble est décédé, n’a plus besoin de se défendre des diffamations ou de l’atteinte à la vie privée, c’est de savoir si la CIA, le MI6 et le KGB étaient au courant de la Francisque. J’en suis persuadé. La seconde chose intéressante serait de découvrir si cette information, comme celle dont on parle aujourd’hui, aurait été utilisé par les nations américaines (Reagan), anglaises (Thatcher), soviétiques (Politburo, Andropov, Gorbatchev), pour faire chanter Mitterrand et lui tordre le bras dans le dos lors de certaines négociations et certains dossiers.

    On pourrait aussi étendre cette recherche aux présidents post mitterrandiens successifs et à leurs vies dissolues…

    Et dans quel but ?
    Dans quels dossiers pour les services étrangers ?

    Souvent l’Histoire s’éclaire par la petite histoire…

    Je n’ai aucune preuve de quoi que ce soit, je pose seulement la question.
    Aux historiens de travailler.
    Nous sommes, les Français, adeptes de la libération sexuelle jusqu’au sommet de l’État, des proies faciles alors pour des nations concurrentes voire belliqueuses qui veulent imposer leur agenda. Un simple retour à la moralité gaullienne ne serait pas de trop au sommet de l’État ! L’atmosphère irrespirable de la présidence Macron devient pesante, c’est un euphémisme.

  6. Certaines personnes devraient s’abstenir sur leurs commentaires qui ne reflètent pas la réalité ou plutôt déforment la réalité notamment sur faits et documents et plus précisément sur son rédacteur en chef.

    Répondre moderated
  7. Quoiqu’il en soit dans cette affaire devenue internationale de travelo, si la France était gérée par un véritable homme d’état le doute sur cet hommefemme aurait dû être réglé depuis bien des années, mais macron est aussi mauvais dans sa vie privée que professionnelle. Avec cet énergumène il n’est pas étonnant que des Français se sentent humilié, insulté !
    Honte aux sans fierté qui ont mis “ça” au pouvoir !

    1. Désolé mais le seul dossier de référence est l’original c’est à dire faits et documents et non pas la copie qui s’apparente à un fourre tout indigeste qui induit inéluctablement le lecteur en erreur.

      1. Si le travail de qualité de “Faits et Documents” est indéniable, il me parait, en revanche, que qualifier de “fourre tout indigeste” le travail de la personne à l’origine du dossier Pressibus manque d’objectivité.
        Ce dossier monumental, sourcé, comprenant photos, références multiples, hypothèses, annexes et mises à jour, est présenté de manière claire et d’utilisation fort pratique, que certains sites et blogs n’ont pas.
        Si le pouvoir (représenté par le couple Macron) n’a toujours pas contre-attaqué afin de mettre fin définitivement aux rumeurs, il faut peut-être en trouver la raison dans le fait qu’ils n’ont aucune preuve à apporter car ces preuves n’existent tout simplement pas.
        Et que Brigitte est bien Jean-Michel Trogneux…
        Bien à vous, cher Berg.

        Répondre moderated
  8. N’importe quoi ce truc… c’est un fake.
    regardez le film « Pattaya ». Si vous voulez savoir si une meuf a une petite teube, il faut lui envoyer un ballon de foot. Si la suce-dite meuf fait contrôle poitrine, jongle pied gauche et remise du plat du pied, alors seulement on peut dire sans se tromper qu’elle a une petite bite…..
    et je suis désolé, personne n’a encore envoyé un ballon à Jean Michel….

    Répondre moderated
    1. Navré mais gardez pour vous vos commentaires graveleux. On peut aisément s’en passer. Avant de parler il faut à minima maîtriser le dossier. A bon entendeur.

      Répondre moderated
  9. Cette histoire est un fake montée de toutes pièces. Elle est démontée avec solidité par le libertarien Paul-Eric Blanrue. Remontez ses tweets ou interrogez-le et vous aurez le fin mot de l’histoire. C’est étonnant que ‘le courrier des stratèges’ se fourvoie autant.

  10. Réfléchir/Loi SHIAPPA ?
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_Schiappa#:~:text=En%20octobre%202017%20%2C%20Marl%C3%A8ne%20Schiappa,consentant%20%C3%A0%20une%20relation%20sexuelle.
    Il y a eu débat: 13 ou 15 ans ?
    “Crimes sexuels : les députés retiennent le « non-consentement » par défaut en dessous de 15 ans
    Fixé à 13 ans par les sénateurs, le seuil de consentement a été relevé par la commission des lois de l’Assemblée nationale, mardi, avec le soutien du gouvernement.”
    Le Monde avec AFP
    https://www.lemonde.fr/societe/article/2021/03/03/crimes-sexuels-les-deputes-retiennent-le-non-consentement-par-defaut-en-dessous-de-15-ans_6071856_3224.html
    Publié le 03 mars 2021 à 19h06 – Mis à jour le 04 mars 2021 à 08h15.
    Qui pourrait devrait porter plainte, seulement la victime et seulement jusqu’à 30 ans après sa majorité ???
    Merci de m’éclairer, cette loi arrive trop tard pour moi, mais pour d’autre espérons qu’elle sera utile, quoique j’imagine mal … ?

    Répondre moderated
  11. Quoique j’imagine mal que “le Procureur de la République ayant requalifié la plainte (du couple donc) en injure à caractère transphobe”, l’un, né en décembre 1977, porte plainte contre son agresseur et ce avant prescription, quelque soit in fine le “genre” de celui qui était adulte au moment des faits ?
    https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/dossiers/lutte_violences_sexuelles_sexistes
    Mais, à ce point de notre Histoire … et non de leur histoire, seule la lutte contre les réseaux pédocriminels de traffic d’enfants devraient bénéficier d’attention: Ordinateur du fils Binden, procès Maxwell etc…Et que chacun balaie devant sa porte. Que cet arbre ne cache pas la foret. Quelle malchance qu’Eric Brunel se soit suicidé dans sa prison.
    Combien de dossiers français se sont refermés ou il aurait pu, dû témoigné ?
    https://www.leparisien.fr/faits-divers/affaire-epstein-lex-agent-de-mannequins-jean-luc-brunel-retrouve-mort-en-prison-19-02-2022-ANC37MSKQBGQBNZZSQMNO6MQ44.php

    Répondre moderated
  12. Oups, mon commentaire précédent celui commençant par “Quoique j’imagine mal…”, commençait par : Réfléchir/Loi SHIAPPA, a disparu. En bref=
    “Crimes sexuels : les députés retiennent le « non-consentement » par défaut en dessous de 15 ans
    Fixé à 13 ans par les sénateurs, le seuil de consentement a été relevé par la commission des lois de l’Assemblée nationale, mardi, avec le soutien du gouvernement.
    Le Monde avec AFP
    Publié le 03 mars 2021 à 19h06 – Mis à jour le 04 mars 2021 à 08h15”:
    https://www.lemonde.fr/societe/article/2021/03/03/crimes-sexuels-les-deputes-retiennent-le-non-consentement-par-defaut-en-dessous-de-15-ans_6071856_3224.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer