On a (presque) retrouvé le coffre-fort de Benalla

Pour les amateurs du genre, une nouvelle révélation est intervenue cette semaine dans l’affaire Benalla. Le mérite en revient cette fois au journal Libération, qui prétend savoir qui a subtilisé le coffre-fort de Benalla juste avant la perquisition de la police. 

Selon Libération, le mystérieux Fantomas qui est parvenu à entrer dans l’appartement de Benalla à Issy-les-Moulineaux la nuit rocambolesque où la police songeait à perquisitionner les lieux, n’est autre que Chokri Wakrim, le compagnon de la responsable de la sécurité de Matignon. On se souvient que l’intéressé appartiendrait aux forces spéciales, et serait lié aux contrats russes auxquels Benalla se trouve mêlé. 

Reste une énigme de fond: pour quelle la raison la justice met-elle si peu d’empressement à enquêter sur ce volet pourtant trouble de l’affaire? Ce manque évident de diligence nourrit toutes les supputations et tous les fantasmes sur le contenu exact de ce coffre-fort. 

Nous rappelons notre pronostic (pas très original): des révélations interviendront prochainement dans cette affaire. 

0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer