Dépendance: Macron créera bien une nouvelle branche de la sécu

Emmanuel Macron s’apprête à créer une cinquième branche de la sécurité sociale pour financer la dépendance. L’annonce est un peu passée inaperçue vendredi dernier lors de sa rencontre avec des maires de Gironde. Mais tout indique que la proposition ne tardera pas à susciter de nombreuses réactions. 

La petite phrase d’Emmanuel Macron devrait en laisser plus d’un KO debout. Lors de sa visite de vendredi en Gironde, le Président a eu ces mots révélateurs de son état d’esprit sur le financement de la dépendance:

“Pour financer des maisons de retraites souvent de 1.500 à 2.000 euros (par mois), parfois plus quand c’est un établissement médicalisé, quand vous avez une retraite de 1.200-1.300 euros, c’est une angoisse”, a-t-il dit.  “On doit pouvoir construire des mécanismes de solidarité et les moyens de les financer. Certains disent qu’il faut complètement le financer de manière privée, d’autres disent plutôt totalement publique” mais “je ne pense pas qu’on puisse laisser au secteur privé le financement de cette transformation”, a-t-il estimé.

L’affaire semble donc entendue: le financement de la dépendance passera par de l’argent public, c’est-à-dire une cinquième branche de la sécurité sociale.

Comment sera-t-elle financée? Personne ne le sait, mais le principe semble bien acté.

Fin d’un suspens de plusieurs mois…

Les propos du Président de la République mettent un terme à un débat nourri depuis plusieurs mois, et agité notamment par la FNMF. Le président du mouvement mutualiste, Thierry Beaudet, a beaucoup milité pour la mise en place d’un système identique à celui de la santé, avec un financement mixte, public et privé. Manifestement, le Président vient de fermer la porte à cette idée. 

Rappelons que le coût de la dépendance est estimé à environ 30 milliards par an. 

0 Shares:
1 commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer