Éviction surprise de Poisson: c’est Nicolas Dupont-Feignant

Jean-Frédéric Poisson avait annoncé qu’il figurerait en position éligible sur la liste de Nicolas Dupont-Aignan aux élections européennes. Mais, à la dernière minute, le président de Debout la France a évincé son allié du Parti Chrétien Démocrate en l’accusant d’avoir fomenté un complot dans son dos. Entretemps, Poisson avait fait campagne pour son allié et s’est déclaré surpris de ce lâchage de dernière minute. Nicolas Dupont-Aignan l’a-t-il feinté?

Initialement, Nicolas Dupont-Aignan avait annoncé qu’il présenterait une liste d’alliance avec diverses forces de tendance plutôt patriotique. Jean-Frédéric Poisson, du parti chrétien démocrate, était l’une de ses prises de guerre. Mais la veille de l’annonce de sa liste, Jean-Frédéric Poisson a appris qu’il en était écarté. Il affirme n’avoir rien pressenti de cette éviction.

Poisson et la liste compliquée de NDA

On se souvient que Nicolas Dupont-Aignan avait assez brutalement écarté de sa liste Emmanuelle Gave, accusée d’ambiguïté vis-à-vis de propos tendancieux en matière de racisme ou de xénophobie. Pour Debout la France, cette décision soulevait quelques problèmes… financiers! puisque le père d’Emmanuelle Gave, Charles Gave, était soupçonné d’apporter 2 millions € de financement à Dupont-Aignan, en échange de ce petit retour d’ascenseur (et d’une coloration libérale de son discours). 

Cette éviction a-t-elle suscité de la rancoeur? Nicolas Dupont-Aignan a accusé Jean-Frédéric Poisson d’avoir voulu, semble-t-il, monté une liste dans son dos avec la susdite Emmanuelle Gave. Visiblement, ce soupçon n’a pas porté chance à Jean-Frédéric Poisson qui, à quelques heures des investitures finales, s’est retrouvé sans rien. 

Entretemps, Poisson avait démenti les accusations de Nicolas Dupont-Aignan. Pour le parti chrétien démocrate, cette éviction est une mauvaise nouvelle dans la mesure où le parti ne pourra être représenté au Parlement européen. L’affaire n’est pas infiniment plus heureuse pour Dupont-Aignan, qui perd un allié et donne le sentiment d’avoir feint de croire en une alliance en laquelle personne ne croyait vraiment. 

0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer