Hausse des contrôles de l’inspection du travail en 2019

L’inspection du travail devrait fortement augmenter ses contrôles en 2019, ce qui ravira toutes les entreprises en proie aux affres d’une récession rampante. Et c’est probablement l’un des signaux les plus forts envoyés aux chefs d’entreprise, surtout les plus fragiles: au moment où l’activité mondiale se contracte, 25.000 contrôles supplémentaires sont annoncés, spécialement dans le BTP…

L’inspection du travail a présenté son programme d’activité pour 2019. Alors que 2018 a donné lieu à environ 275.000 contrôles, 2019 devrait amener ces chiffres à 300.000 !

Le thèmes prioritaires des contrôles seront la lutte contre le travail détaché, la prévention du risque de chute ou encore le travail illégal. Les entreprises du bâtiment apprécieront. Alors que le nombre de chantiers s’effondre (on prévoit moins de 300.000 constructions neuves en 2019), la chasse aux entreprises indélicates devrait se durcir. 

Si chacun peut comprendre que les lois soient respectées, on s’étonnera du zèle mis par la Direction Générale du Travail à “enfoncer” les secteurs les plus fragiles de l’économie. Cette stratégie ne devrait guère réconcilier les employeurs avec l’administration, pas plus qu’elle ne devrait permettre de lutter contre le chômage.

La direction générale du travail donne ici un bel exemple de ce qu’est la résistance du gouvernement profond aux politiques publiques voulues par les citoyens.  

About Post Author

0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer