Paris, capitale de l’émeute: les chiffes inquiétants du 1er mai

Combien seront-ils pour “l’Acte ultime” de la contestation baptisé: “Paris, capitale de l’émeute”? Les premiers chiffres que nous donnons ici sont tirés des réseaux sociaux et des participations qui y sont annoncées. Ils ont donc une valeur relative, mais qui donnent une bonne température de l’ambiance qui pourrait régner dans les rues de la capitale ce jour-là. Après la mise en échec réussie, par le Préfet de Police, des black blocks le 20 avril à Paris, l’opération se répètera-t-elle le 1er mai? La question est ouverte avec une certaine importance.

L’événement Facebook intitulé “Acte ultime: Paris, capitale de l’émeute” prévu le 1er mai remporte un succès qui mérite d’être mentionné, et qui illustre la popularité du thème de l’émeute générale dans les milieux contestataires. En l’état, ce sont près de 3.000 personnes qui ont confirmé leur participation à cette émeute, et près de 11.000 qui se sont déclarées intéressées.

Ces chiffres donnent une indication qui n’est pas définitive, bien entendu. D’une part, des personnes qui ont indiqué vouloir participer peuvent ne pas venir, ou bien venir le 1er ai sans forcément se montrer destructrices. D’autre part, tous les participants ne déclarent pas leur participation sur les réseaux sociaux.

Toutefois, ce chiffre donne la mesure de la tension qui règne en France et du risque auquel le ministère de l’Intérieur reste exposé de voir la situation dégénérer. Les tactiques utilisées par le Préfet Lallement que nous avions détaillées pour mettre en échec les manifestants fonctionneront-elles à nouveau? Les paris sont ouverts.

0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer