La Chine devrait signer un accord commercial avec les Etats-Unis

La Chine et les Etats-Unis ont ouvert un cycle de négociations commerciales particulièrement sensibles, à un moment où la France souhaite bloquer une négociation similaire entre l’Europe et l’Amérique. Alors que Trump a annoncé une augmentation des tarifs douaniers sur plus de 200 milliards d’importations chinoises, l’accord devrait être conclu courant mai. Ce serait une victoire pour Trump qui pourrait ainsi démontrer l’efficacité de sa technique fondée sur le bluff et la surenchère.

Alors que les marchés avaient accueilli avec inquiétude l’escalade entre la Chine et les Etats-Unis, le vice-premier ministre chinois a confirmé sa venue aux Etats-Unis (selon Donald Trump) pour conclure l’accord commercial récemment relancé entre les deux pays.

“La Chine vient juste de nous informer qu’il (le vice-Premier ministre chinois) vient aux USA pour conclure un accord. On verra bien”, écrit Donald Trump.

“Je suis très content que plus de 100 milliards de dollars de droits de douane vont remplir les coffres américains. Super pour les Etats-Unis, pas bon pour la Chine”, ajoute-t-il dans son message sur Twitter.

On comprend que Donald Trump utilise délibérément une stratégie de la tension pour accélérer le processus de négociation et obtenir le meilleur accord. Cette technique, qui lui permet de maximiser ses gains, est toutefois éprouvante pour l’ensemble des observateurs.

Selon toute vraisemblance, les Etats-Unis auront, d’ici à la fin du mois de mai, décroché un accord commercial avec la Chine. Cette leçon mériterait d’être méditée par l’Europe, qui peine à négocier des accords équivalents.

0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer