1 octobre 2020

Le courrier des stratèges

Prenez de l'avance sur l'actualité

Islamophobie : Libération a-t-il fait passer un islamiste homophobe pour un progressiste ?

La lutte contre l'islamophobie occupe beaucoup les milieux de gauche ces derniers temps. Les textes fleurissent pour expliquer que critiquer l'Islam, c'est être islamophobe (les mêmes oubliant illico les critiques qu'ils portent sans relâche contre le christianisme). Une récente tribune publiée par Libération allait dans ce sens. Signée par des "progressistes", essentiellement musulmans, elle a forcément attiré l'oeil. Et, oh! surprise!, parmi les signataires progressistes, on trouve un bien étrange personnage qui s'est signalé pour ses positions homophobes au nom de l'Islam. L'islamophobie est la nouvelle religion de la gauche, et amène ses suppôts à bien des apostasies. Ainsi, la tribune de Libération dénonçant l'islamophobie propagée par Henri Pena-Ruiz à l'université d'été de la France Insoumise donne-t-elle lui à des considérations hallucinantes. Nous savons aussi combien la laïcité peut-être instrumentalisée à des fins racistes. Il y a quinze ans déjà, nombre d’entre nous mettait en garde contre la logique discriminante de la loi interdisant le port des signes religieux à l’école. Nous savions à l’époque, qu’avec cette loi faite sur mesure à l’encontre des musulmanes, nous mettions le doigt dans l’engrenage islamophobe… Et les polémiques, lois, projets de lois s’accumulant avec les années nous ont malheureusement donné raison : accompagnement des sorties scolaires par des mamans portant le voile, burkini à la pl
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.