jeu. Mai 28th, 2020

WeWork et Soft Bank: la bulle Internet est-elle en train d’éclater?

La bulle Internet est-elle en train d'éclater sans que les marchés n'en aient une claire conscience ? Les déconvenues de WeWork, champion des bureaux partagés qui a dû douloureusement reporté son entrée en bourse et faire l'objet d'une recapitalisation en urgence de la part de Soft Bank (à hauteur de près de 10 milliards de dollars), constituent un sérieux avertissement pour l'ensemble de la planète financière. Un effet domino pourrait bouleverser les marchés. La bulle Internet est-elle en train d'éclater? Nous posions cette question il y a près de deux mois et la suite des événements soulève de nombreuses interrogations sur la solidité des marchés financiers. Depuis septembre, en effet, les valeurs "technologiques" (expression vague et souvent fausse ou galvaudée) ne cessent d'inquiéter. On ne reviendra pas ici sur les malheurs de WeWork, dont la valeur extravagante selon les analystes (près de 50 milliards de dollars il y a quelques semaines) cachait un foyer de pertes avéré. Soft Bank a dû remettre près de 10 milliards au pot de cette start-up pour éviter sa faillite. Soft Bank est actionnaire d'autres foyers de pertes comme Uber. Tout laisse à penser désormais que les marchés n'entendent plus capitaliser massivement des entreprises qui accumulent les pertes. Autant dire que les start-up s'apprêtent à passer un mauvais quart d'heure. Twitter en a fait la mauvaise expérience, avec des résultats très en retrait en 2019 par rappor
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter