Huile de palme : Total reconnaît avoir directement agi sur l’Elysée

L'amendement sur l'avantage fiscal à l'huile de palme, adopté avec l'avis favorable du gouvernement, puis rejeté malgré l'avis favorable, fait couler beaucoup d'encre et de salive. Tout le monde a bien compris qu'il résultait d'une action très engagée de Total qui, pour mémoire, devait en retirer un avantage fiscal annuel d'environ 80 millions d'euro. Dans les coulisses du dossier, on note que Total n'a pas lésiné sur les moyens pour d
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.
0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer