28 novembre 2020

Le courrier des stratèges

Prenez de l'avance sur l'actualité

Les Grands Hommes et Dieux, un sujet universel à redécouvrir

Et si Dieu avait beaucoup plus influencé la politique que notre époque laïque et volontiers irreligieuse ne voudrait le faire croire ? Dans un livre passionnant et très bien écrit, Christine Goguet, ancienne journaliste passée dans le monde du patrimoine, dresse d'impressionnants portraits de grands hommes et de leurs relations particulières avec Dieu et le sacré. Un ouvrage qui apprend beaucoup de choses et pose la question de la permanence de la religion dans la politique du vingtième siècle.

La question de Dieu dans la politique et la vie de la cité a volontiers été mise de côté aux dix-neuvième et vingtième siècles, en France bien évidemment, compte tenu de la mise en place d’une laïcité dure, mais aussi dans des pays plus religieux comme la Grande-Bretagne ou l’Afrique du Sud. Mais sommes-nous sûrs que la relation à Dieu n’a pas inspiré beaucoup plus qu’on ne peut ou ne veut le croire les grands mouvements de société qui ont ébranlé ou affecté l’Occident moderne ou contemporain? 

Christine Goguet et Dieu

Christine Goguet s’est attachée à décrire la relation intime de quelques grands hommes avec Dieu. Parmi ces figures tutélaires, on retrouve le général De Gaulle, Bonaparte, mais aussi Nelson Mandela, Winston Churchill… ou des femmes comme Alexandra David-Neel ou Mère Theresa.

La rédaction de Christine Goguet est alerte, dynamique, simple, claire, et surtout bien documentée, de telle sorte qu’on sort de chaque chapitre avec le sentiment d’avoir appris des choses nouvelles et de découvrir des aspects de chaque personnalité qu’on avait mal pris en compte jusque-là. On lira notamment avec attention le chapitre sur le général De Gaulle, qui met bien en lumière la proximité que le fondateur de la Vè République a toujours gardée avec le catholicisme le plus traditionnel et même le personnalisme chrétien. Il s’agit là d’un éclairage utile sur ce qui devait conduire au désastre du referendum sur la « participation », idée somme toute très proche de la doctrine sociale de l’Église. 

Après tout, l’ère gaullienne eut, sans l’avouer vraiment, une vraie passion pour le catholicisme, et en a constitué une forme de résurgence plusieurs décennies après la loi de 1905. On suivra attentivement le parcours religieux du général, que ce soit en exil à Londres ou dans sa relation très forte avec sa fille Anne qui fut sans doute vécue comme une mise à l’épreuve sacrée.

Rétrospectivement, on se demandera si Dieu n’a pas connu une existence d’autant plus intense qu’elle était clandestine dans le destin politique du siècle dernier. Certains passages du livre ont le mérite de suggérer l’idée que le vingtième siècle fut beaucoup plus spirituel que son prédécesseur, même si cet esprit est resté cantonné dans l’intimité de ceux qui faisaient le monde. 

Un livre passionnant à lire de toute urgence. 

Christine GOGUET, Les Grands Hommes et Dieu, éditions du Rocher, 176 pages. 

Ostéo? Naturo? Homéo? Sophro?

Cosmico vous aide à savoir le vrai, et à choisir les bons. Et c'est gratuit...
NOUVEAU