27 novembre 2020

Le courrier des stratèges

Prenez de l'avance sur l'actualité

Coronavirus : les loupés d’Agnès Buzyn font encore polémique

L'épidémie de coronavirus progresse dans le monde... et Agnès Buzyn a annoncé des mesures de protection pour la France dont l'inefficacité fait déjà polémique. Il semblerait que, au retour de Chine, les passagers de nos aéroports ne soient pas vraiment contrôlés. Encore un loupé majeur pour la ministre et son staff de technocrates. Le coronavirus a un bel avenir devant lui en France. Ce sont en effet les technocrates de l'avenue de Ségur, emmenés par la ministre Buzyn, qui mènent le combat, et le virus ne devrait pas trop trembler devant cette armée d'opérette. Ainsi, le directeur général de la santé et la ministre annonçaient la mise en place d'une équipe médicale à Roissy pour contrer la propagation de la maladie, dont la ministre a minimisé la dangerosité. La mortalité est beaucoup moins importante que ce que l'on imaginait, mais la contagiosité semble plus importante (…). On se rapproche vers un modèle contagieux mais moins grave. Le virus n'a pas muté. (...) Tweet Problème : ce dimanche matin, rien ne semblait véritablement mis en oeuvre à Roissy pour identifier les voyageurs susceptibles de transmettre la maladie, alors que l'épidémie est à l'oeuvre depuis plusieurs jours. Ainsi, la presse se fait l'écho du retard de la riposte sanitaire française. À la sortie de l’avion, il y avait une dizaine de secouristes et 2-3 gendarmes, raconte à l’AFP Claude Laubrieut, l’un des premiers Français à sortir du vol
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.