🎖Coronavirus : livraison tardive de tests dans les hîpitaux parisiens

Les hĂŽpitaux parisiens sont-ils tous prĂȘts Ă  faire face Ă  l'Ă©pidĂ©mie de coronavirus ? DĂšs hier, selon des informations internes, la tension est fortement montĂ©e dans les services d'urgence oĂč le nombre de tests prĂ©vu initialement n'Ă©tait plus suffisant pour faire face Ă  l'afflux inattendu de patients.

Les hĂŽpitaux parisiens ont-ils sous-estimĂ© l’ampleur de la crise sanitaire Ă  venir ? Sont-ils vraiment prĂ©parĂ©s Ă  y faire face ? Selon nos informations, de grands hĂŽpitaux parisiens flirtaient hier avec la rupture de stocks pour les tests au coronavirus, et recommandent Ă  leurs personnels mĂ©dicaux et soignants de limiter la consommation de masques, tant les stocks sont limitĂ©s. 

Dans les prochains jours, il sera possible de savoir si oui ou non les hĂŽpitaux parisiens sont effectivement prĂȘts Ă  faire face Ă  la crise. En l’Ă©tat, les personnels se mobilisent, mais il semble que la gravitĂ© des Ă©vĂ©nements n’aient pas Ă©tĂ© prises en considĂ©ration claire depuis trĂšs longtemps. Hier, dans la journĂ©e, les urgences ont commencĂ© Ă  se charger en nouveaux cas…

Dans la pratique, de nombreux hĂŽpitaux français ont dĂ» faire face Ă  une pĂ©nurie de tests. C’est notamment le cas Ă  Mantes-la-Jolie, oĂč un mĂ©decin urgentiste a pointĂ© du doigt le manque de prĂ©paration de sa structure :

À Mantes, nous avons eu 15 tests mais nous avons eu bien plus de malades. La consigne aujourd’hui, c’est le retour Ă  domicile sans prĂ©lĂšvement Covid pour les patients avec signes d’infections respiratoires hautes ne nĂ©cessitant pas d’hospitalisation. Aujourd’hui, un patient qui arrive avec des signes de Covid mais qui n’a pas de facteurs de gravitĂ© aggravĂ©s, c’est-Ă -dire pas de frĂ©quence respiratoire supĂ©rieure Ă  22, pas de dĂ©tresse respiratoire et pas de troubles de la conscience, il doit rentrer chez lui et s’isoler. On ne fait pas test. Alors que l’on ne vienne pas me dire qu’il y a 3 000 cas en France, il y en a probablement beaucoup plus.

Autrement dit, faute de tests suffisants, de nombreux malades qui se prĂ©sentent Ă  l’hĂŽpital avec des symptĂŽmes du COVID ne sont pas testĂ©s…

À Paris, l’AP-HP rĂ©approvisionnait hier ses hĂŽpitaux de rĂ©fĂ©rence avec des tests dont les rĂ©serves Ă©taient en baisse. Le systĂšme sanitaire français a-t-il suffisamment prĂ©parĂ© la crise ? Le suspens est entier. 

Ostéo? Naturo? Homéo? Sophro?

Cosmico vous aide Ă  savoir le vrai, et Ă  choisir les bons. Et c'est gratuit...
NOUVEAU

About Post Author

1 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez Ă©galement aimer