27 octobre 2020

Le courrier des stratèges

Prenez de l'avance sur l'actualité

🎖Le diabétologue Grimaldi dénonce le marché, mais se fait grassement payer par les labos pharmaceutiques

Le diabétologue Grimaldi (Pitié-Salpétrière) a pris le micro (très neutre et impartial, comme on le sait) de France Culture pour dénoncer l'emprise du "marché" sur la santé. Le même diabétologue préconise régulièrement une nationalisation de la santé et une interdiction des assurances complémentaires privées. Le même diabétologue empoche aussi de copieux chèques des laboratoires privés qui s'intéressent au diabète... Comme à son habitude, le Professeur André Grimaldi, diabétologue de la Pitié-Salpétrière, par ailleurs rémunéré par l'industrie du sucre, a encore pris la parole pour expliquer que la santé (et surtout les médecins hospitaliers) devraient être de parfaits fonctionnaires détachés des lois du marché. Cette intervention bien sentie était faite au micro de France Culture, radio du service public connue pour son sens de l'impartialité. Cette crise lui fait comprendre un certain nombre de choses essentielles à la vie d'une nation ne doivent pas être soumises aux lois du marché. Il serait temps de s'en apercevoir que la santé doit échapper aux lois du marché ! Autant de générosité amuse, si l'on songe, selon le site Eurofordocs, que le même Grimaldi, répète régulièrement que le sucre n'est pas si dangereux que ça pour la santé, sans jamais expliquer ses liens avec l'industrie du sucre. Pas plus qu'il ne détaille le montant des chèques qu'il perçoit des laboratoires pharmaceutiques. Ainsi, entre 2012 et
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.