28 novembre 2020

Le courrier des stratèges

Prenez de l'avance sur l'actualité

🎖Premières annonces sur les ruptures d’approvisionnement…

Les premières ruptures d'approvisionnement sont désormais annoncées clairement. Elles sont pour l'instant encore éparses. Mais le phénomène est promis à prendre de l'ampleur dans les jours à venir. Voici un premier point de situation... Officiellement, il n'y a pas de ruptures d'approvisionnement dans nos magasins, et tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Sauf que, de-ci de-là, les informations remontent sur les livraisons de plus en plus compliquées faute de main-d'oeuvre, et sur les carences en matière première. On parle notamment des premières boulangeries en région parisienne qui annoncent leur fermeture prochaine, faute de farine à pétrir. Plus officiellement encore, certains supermarchés expliquent leur inquiétude. C'est le cas de Système U, dont le PDG Dominique Schelcher, déclare à Ouest-France : les points de difficulté sont les pâtes, c’est vrai, car elles sont extrêmement demandées, mais ce matin, il y a (aussi) une certaine tension sur les œufs, ainsi que sur le papier toilette mais qui est en forte production dans les usines françaises en ce moment, a-t-il précisé. La chaîne d’approvisionnement est mobilisée du producteur à tous les distributeurs, pour retrouver un rythme normal, a-t-il souligné. Les choses sont en train de se stabiliser, il n’y aura pas tout le choix de produits mais il y aura l’essentiel des produits nécessaires, a estimé le PDG de l’enseigne, qui représente près de 11 %
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.