28 novembre 2020

Le courrier des stratĂšges

Prenez de l'avance sur l'actualité

🎖HĂ©ritage taxĂ© au premier euro : le « patron » d’Orange est publiquement pour

Le patron d'Orange vient de rejoindre les rangs de la... CFDT en plaidant pour une taxation de l'hĂ©ritage au premier euro. Ce soutien donne un bon indice de l'Ă©tat d'esprit dans les Ă©lites technocratiques auxquelles StĂ©phane Richard appartient. Tout porte Ă  croire que cette mesure entrera en vigueur au plus tard en 2021. Le PDG de l'ex-nationalisĂ©e France Telecom, devenue Orange, StĂ©phane Richard, ancien directeur de cabinet de Christine Lagarde, alors ministre de l'Économie, a profitĂ© d'une interview sur BFM pour dire tout le bien qu'il pensait d'une taxation de l'hĂ©ritage au premier euro, comme le suggĂšre le bureaucrate syndical Laurent Berger, de la CFDT. Ses propos mĂ©ritent d'ĂȘtre retenus, car ils illustrent la propension que la technostructure qui tient le pays devrait avoir dĂ©sormais Ă  imposer l'hĂ©ritage et la patrimoine. StĂ©phane Richard favorable Ă  l'impĂŽt sur l'hĂ©ritage C'Ă©tait donc sur BFM. StĂ©phane Richard a profitĂ© d'une interview par Hedwige Chevrillon sur les rĂ©sultats trimestriels d'Orange pour faire passer ses idĂ©es sur le financement des mesures prises par l'État pour "sauver" l'Ă©conomie confrontĂ©e Ă  la crise du confinement, puis du dĂ©confinement. Dans la lignĂ©e des propositions de Laurent Berger sur le mĂȘme sujet, sur lesquelles nous avions attirĂ© votre attention, le patron d'Orange a pris position : imposer l'hĂ©ritage dĂšs le premier euro est une idĂ©e qui a de l'avenir et du sens ! "J’y suis plutĂŽt favorable,
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.