25 octobre 2020

Le courrier des stratèges

Prenez de l'avance sur l'actualité

🎖Tout, tout, tout, vous saurez tout sur Moscovici !

La nomination de Pierre Moscovici à la tête de la Cour des Comptes, mercredi prochain, fait couler beaucoup d'encre et tue définitivement tout espoir, pour Emmanuel Macron, de faire croire à sa sincérité lorsqu'il parle du monde d'après. L'ancien commissaire européen illustre en effet tout ce que l'ancien monde peut avoir de moisi et de rance. Voici quelques rappels sur qui est vraiment Pierre Moscovici. Pierre Moscovici est connu comme un soutien (d'une loyauté  à géométrie variable) de François Hollande, mais avant lui de Dominique Strauss-Kahn, et encore avant de Jacques Delors. Cette seule énumération tient lieu à la fois de fiche généalogique et d'illustration de la capacité de la gauche à la loyauté. Pour ceux qui ne connaîtraient pas l'impétrant Moscovici, voici quelques repères factuels qui permettent de remettre les choses au carré. Moscocivici, le roi des fainéants selon la presse allemande Si certains Français avaient des doutes sur l'image que la nomination (le "reclassement" devrions-nous dire) de Moscovici pouvait produire, un petit rappel d'un article bien senti du Handelsblatt de 2017 permet de mettre les choses au clair. Car Pierre Moscovici, commissaire européen, a brillamment illustré toutes les qualités prisées chez un énarque dans la France du début du XXIè siècle, et honnies ailleurs : paresse, vanité, suffisance, incompétence. Nous citons ci-contre les propos du magazine allemand pour illustrer la fossé q
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.