18 septembre 2020

Le courrier des stratèges

Prenez de l'avance sur l'actualité

🎖Dépendance : où l’on reparle de matraquer fiscalement et socialement les retraités

Sans surprise, même si le gouvernement l'a nié jusqu'ici, la mise en place de la branche dépendance de la sécurité sociale se traduira par la levée de nouveaux impôts dont on connaît déjà les contours : hausse de la CSG pour les retraités et hausse de la fiscalité sur les successions. Entre autres... L'issue est déjà connue : il ne reste plus qu'à savoir comment le gouvernement va habiller ces mesures pour ne pas contredire frontalement la promesse présidentielle de ne pas augmenter les impôts.  Mais pourquoi ne sommes-nous pas surpris d'apprendre que le rapport Vachey (l'inspecteur général des Finances missionné pour "préfigurer" la toute nouvelle branche dépendance) propose de nouveaux impôts pour financer cette invention baroque dont Olivier Véran est très fier ? Le rapport, encore tenu confidentiel mais que la presse a pu consulter, lance des pistes qui promettent d'être explosives dans l'opinion. La dépendance, une affaire à 4 milliards €Officiellement, et à la louche, la dépendance coûtera chaque année 4 milliards € environ à l'assujetti social. Ce n'est pas rien ! et dès 2021, les chiffres qui circulent indiquent que le gouvernement serait à la recherche d'un milliard. Certes, comparée aux 100 milliards du plan de relance, cette somme est minime. Dans la pratique, il faut quand même la trouver. Et c'est tout sauf simple. Si plusieurs mesures indolores (en apparence) pour les Français sont env
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.