ūüéĖFaut-il acheter de l’or pour √©viter la spoliation ?

Acheter de l’or est-il la bonne solution pour √©viter les nouveaux imp√īts qui s’annoncent sur le patrimoine ? La question, qui nous est souvent pos√©e par les lecteurs, n’est pas simple, et m√©rite une r√©ponse tr√®s nuanc√©e. Voici les diff√©rents √©l√©ments qu’il faut avoir √† l’esprit pour d√©terminer votre bonne strat√©gie.¬†

Acheter de l’or pour √©viter l’impact du choc √©conomique, financier et boursier qui se dessine (et accessoirement du choc fiscal) est une question que beaucoup d’entre vous se pose. Alors que la bourse est tr√®s incertaine et que pas une semaine ne se passe sans que des esprits bien en cour ne soufflent l’id√©e de subtiliser une part du patrimoine (au moins celle acquise √† l’occasion du confinement), nombre d’√©pargnants s’interrogent sur l’opportunit√© ou non d’acheter du m√©tal jaune. Voici un point de synth√®se sur les arguments pour et les arguments contre ce choix.¬†

Le cours de l’or a d√©pass√© des sommets historiques

Premier point : l’or est une mati√®re qui reste sp√©culative. Et la sp√©culation est all√©e bon train ces derniers mois… Le graphique ci-contre illustre ces fluctuations depuis le d√©but de l’ann√©e 2010. Apr√®s une flamb√©e entre 2011 et 2013, les cours de l’once avaient beaucoup baiss√©. La crise de 2019 (r√©p√©tons-le, l’√©conomie mondiale √©tait en crise avant le coronavirus…) avait suscit√© une premi√®re flamb√©e, poussant le cours de l’once en d√©but d’ann√©e √† pr√®s de 1.600$. Mais la pand√©mie et le confinement ont fait flamber les cours jusqu’√† 2.000 $ l’once, un cours jamais atteint dans l’histoire jusqu’ici.¬†

Quelles conséquences en tirer pour son épargne ?

Il n’est pas s√Ľr (nous allons y revenir) que l’or ait encore beaucoup de potentiel devant lui. Ce genre de pr√©diction est toujours difficile, mais les indices objectifs sont l√† : atteinte d’un cours historique, et forte flamb√©e √† l’occasion de la pand√©mie. Entre d√©but 2019 et aujourd’hui, l’once s’est appr√©ci√© d’environ 50%. Ce genre de mouvement laisse √† penser que les cours sont au bout d’un cycle.¬†

Assez logiquement, une appr√©ciation suppl√©mentaire de l’or serait forc√©ment dict√©e par des consid√©rations sp√©culatives et ne doit en aucun cas le faire oublier. Autrement dit, m√™me si les cours montaient encore, il faudrait revendre tr√®s vite d√®s les premiers beaux jours (√©conomiques) venus, car le ph√©nom√®ne de 2012 devrait se reproduire de fa√ßon foudroyante : effondrement des cours et longue cur√©e dans les fonds de cuve boursi√®re.¬†

Les analystes sont optimistes

Toutefois, compte tenu des incertitudes ambiantes, de nombreux analystes consid√®rent que l’or a encore devant lui des marges d’√©volution positive, et que le cycle haussier n’est pas achev√©. Si les marges de progression ne sont pas infinies, Goldman Sachs parie n√©anmoins sur un cours √† 2.300 $. Voil√† qui laisse une petite marge de progression √† ne pas bouder (et une bonne surprise suppl√©mentaire n’est pas exclue √† condition d’√™tre habile et agile…).¬†

Autrement dit, pour tous ceux qui craignent de perdre de l’argent entre les crises bancaires qui s’annoncent et la folie fiscale qui r√īde, un investissement en or peut donc se tenir, mais en retenant qu’une fois le cap des 2.300$ l’once franchi, il vaut mieux proc√©der √† la vente. Ou, en tout cas, se tenir sur ses gardes.¬†

Apr√®s tout, mieux vaut cela que de payer des imp√īts.¬†

Ne fantasmez pas sur les bijoux

En revanche, il ne faut pas fantasmer sur une valorisation miraculeuse des bijoux de famille. La flamb√©e des cours de l’or est d’abord due aux investissements des institutionnels. On ne fantasme donc pas sur les bijoux qui prennent de la valeur, sur l’or de la grand-m√®re qu’on va couler en douce pour r√©cup√©rer quelques biscuits.¬†

Le secteur de la joaillerie-bijouterie ne profite pas de la spéculation actuelle. 

Si vous voulez tirer profit du mouvement haussier, il faut passer des ordres de bourses. Et donc passer du temps sur les choses sérieuses. 

Attention √† la fiscalit√© de l’or

En revanche, tous ceux qui se lancent dans des op√©rations aurif√®res doivent faire tr√®s attention aux op√©rations de revente, qui sont intens√©ment tax√©es, ce qui supprime tout int√©r√™t √† l’op√©ration si les montants que vous investissez dans l’or sont d√©risoires. En l’esp√®ce, la vente d’or est soumise √† une taxe de 11,5%, plus-value ou pas. Il existe des astuces pour minimiser le montant de cette taxe, mais elles supposent de regarder attentivement l’affaire.¬†

Pas de précipitation, donc..

About Post Author

11 Shares:
8 commentaires
    1. minimiser veut dire ce qui est autoris√© , √† savoir : exon√©ration de taxe √† la vente ses pi√®ces d’or valant ayant cours l√©gal, limit√© √† 5K‚ā¨ par vente. (type Mapple Leaf et autres ) . Raison : on ne (peut) taxe(r) la monnaie…. pour le moment.
      Mais les r√®gles , surtout celle de la mafia en place √ßa se change. Peuvent tr√®s bien interdire la possession de l’or et devoir le rendre . √áa a d√©j√† √©t√© fait.
      Se pose donc la question de savoir o√Ļ mettre ses pi√®ces.

      1. O√Ļ conserver son or ? Le plus s√Ľr est de louer un coffre-fort dans une banque. Le co√Ľt de cette location est de l’ordre de 300 ‚ā¨ par an. On peut aussi installer un coffre-fort chez soi, mais c’est plus risqu√© en cas de cambriolage.

        1. Et en faillite de la banque ?… √™tes-vous s√Ľr qu’on vous laissera reprendre le contenu de votre coffre ? Des “r√©serves” l√©gales sont d√©j√† faites sur les produits financiers pour √©viter les bank-run…

    2. Il existe deux mode d’imposition sur la revente de l’or selon que vous soyez capable de justifier de votre prix d’achat ou pas.
      Exemple : En septembre 2020 vous revendez au prix de 10.000 ‚ā¨ de l’or que vous aviez acquis en janvier 2019 au prix de 8.000 ‚ā¨. Vous r√©alisez donc une plus-value de 2.000 ‚ā¨. Si vous √™tes capable de justifier du prix d‚Äôacquisition de 8000 ‚ā¨, vous serez tax√© sur la plus value au taux de 36,2%, soit 2.000 ‚ā¨ x 36,2% =724 ‚ā¨.
      Si vous n’avez pas de facture justifiant votre achat d’or, vous ne serez pas tax√© sur la plus value, vous serez tax√© sur le prix de vente au taux de 11,5 %, soit 10.000 ‚ā¨ x 11,5% = 1150 ‚ā¨.
      Autre solution : vous vendez votre or √† l’√©tranger. Attention dans ce cas √† ne pas vous faire prendre √† la douane !

  1. Faites un tour au festival de Montreux, profitez en pour gouter aux charmes de la ville, vendez y quelques croix suisses qui vous seront pay√©s rubis sur ongle. En rentrant n’oubliez pas (sic) de remplir le petit Cerfa qui va bien pour payer votre obole au fisc fran√ßais, comme la loi vous l’impose ūüėČ

  2. Si je puis me permettre: la taxe forfaitaire n’est pas syst√©matique pour les particuliers. Ces derniers peuvent lui pr√©f√©rer l’option de la plus-value:
    CGI
    Article 150 VL
    Modifi√© par LOI n¬į2013-1278 du 29 d√©cembre 2013 – art. 19 (V)
    Le vendeur ou l’exportateur peut opter pour le r√©gime d√©fini √† l’article 150 UA √† la condition de justifier de la date et du prix d’acquisition du bien ou de justifier que le bien est d√©tenu depuis plus de vingt-deux ans. Dans ce cas, la taxe forfaitaire pr√©vue √† l’article 150 VI n’est pas due.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer