22 octobre 2020

Le courrier des stratèges

Prenez de l'avance sur l'actualité

🎖Ces scandales de Gilead que les ennemis de Raoult cachent soigneusement

Avec beaucoup d'efficacité, Gilead, qui finance de nombreux médecins français ennemis ouverts de l'hydroxychloroquine et du professeur Raoult, parvient à étouffer les informations qui nuisent à sa réputation. Deux d'entre elles viennent de passer sous les radars, alors qu'elles montrent dans quelle mesure les enjeux économiques (et notamment de prix élevé des médicaments) sont cruciaux pour ce laboratoire au coeur de toutes les convoitises financières. Nous avons déjà attiré l'attention sur Gilead et ses enjeux financiers, mais aussi sur ses pratiques d'influence auprès des médecins et des medias. Hasard ou fait exprès ? Deux informations gênantes pour ce laboratoire aux dents longues viennent de passer inaperçues. Elles sont pourtant très instructives. Une amende de près de 100 millions $ aux USA Comme plusieurs autres laboratoires pharmaceutiques, Gilead a contourné les règles du Medicare américain en subventionnant les malades les plus pauvres pour pouvoir maintenir un prix de vente de ses médicaments élevés. Et comme subventionner directement les plus pauvres pour acheter un médicament est interdit aux États-Unis, les laboratoires (dont Gilead) ont trouvé une parade, consistant à financer une association caritative pour qu'elle donne l'argent aux malades... La justice américaine a considéré cette pratique comme totalement illégale et a menacé tout le monde d'une amende générale. On découvre que Gilead est le dernier labora
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.