25 octobre 2020

Le courrier des stratèges

Prenez de l'avance sur l'actualité

🎖La Cour des Comptes craint une catastrophe industrielle sur les cotisations AGIRC-ARRCO

La collecte des cotisations AGIRC-ARCCO va-t-elle suivre le même chemin que feu le RSI, qui, en son temps, avait tourné au désastre ? La Cour des Comptes a clairement évoqué cette possibilité dans son rapport sur la Sécurité Sociale publié hier. La question est donc posée officiellement, ce qui en dit long sur l'état d'impréparation du régime général et de son bras "armé" l'URSSAF vis-à-vis des chantiers informatiques qui l'attendent. Attention aux dégâts. Le transfert de la collecte des cotisations AGIRC-ARRCO aux URSSAF se soldera-t-il par une "catastrophe industrielle" du même ordre que le transfert des cotisations RSI qui s'est soldé par un écroulement du système ? Il est assez rare que dans la langue feutrée des administrations et des corps constitués, ce genre de question soit posé de façon cash. Quand c'est le cas, c'est que les rédacteurs ont de bonnes raisons de se "mouiller" et les magistrats de la Cour des Comptes semblent en avoir sur ce point. URSSAF et AGIRC-ARRCO feront-ils bon ménage ? Pour comprendre les détails de cette affaire, il faut se reporter au rapport de la Cour des Comptes sur la Sécurité Sociale publié ce mercredi. Un chapitre entier est dédié au réseau des URSSAF, et le moins que l'on puisse dire, c'est que la Cour des Comptes exprime une franche inquiétude sur la multitude de chantiers que le réseau de recouvrement des cotisations sociales doit suivre simultanément. Alors que l'ensemble des caisses
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.