25 octobre 2020

Le courrier des stratèges

Prenez de l'avance sur l'actualité

🎖Alice Coffin : la chantre des lesbiennes bouffait au râtelier des cathos de gauche

Alice Coffin, conseillère de Paris bourreau de Christophe Girard, est désormais bien connue pour son hymne simpliste en faveur des lesbiennes et en défaveur des hommes. Elle vient de perdre un job qu'on ne lui connaissait pas : enseignante à l'Institut Catholique de Paris, repaire des cathos de gauche, qui l'employaient depuis 8 ans. Comme quoi, on peut critiquer l'ordre ancestral et en tirer sa subsistance. Une fois de plus, l'hypocrisie des donneurs de leçon est à la manoeuvre. Alice Coffin, la chantre des lesbiennes parisiennes, est désormais bien connue pour ses écarts sur la domination masculine. Son activisme sans limite lui a permis d'avoir la peau de Christophe Girard, emblématique adjoint à la Culture. Et l'on découvre qu'elle vient de perdre son autre job : professeur vacataire à l'Institut Catholique de Paris, fief des catholiques de gauche bon teint parisiens. Pas si désagréable que ça, finalement, l'ordre patriarcal... La chantre des lesbiennes veut éliminer les hommes... Alice Coffin s'est déjà illustrée par de nombreux exploits, quoiqu'elle soit élue depuis peu de temps à Paris. Elle a notamment obtenu la tête de Christophe Girard, et elle a, dans la foulée, publié un livre chez Grasset intitulé le Génie lesbien. Ce livre défraie la chronique par la haine des hommes qui l'inspire. Beaucoup ont fait mine de découvrir les positions de cette activiste. Nous reproduisons ici les images d'un débat auquel elle participait en 201
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.