La répression anti-Raoult commence

File photo dated March 2, 2020 of Prof. Didier Raoult during a press visit of the Institut Hospitalo-Universitaire Méditerranée Infection, in Marseille, France. Renowned research professor Raoult has reported successful results from a new treatment for Covid-19, with early tests suggesting it can stop the virus from being contagious in just six days. Professor Didier Raoult from infection hospital l'Institut Hospitalo-Universitaire (IHU) Mediterranee Infection in Marseille, published a video explaining the trials on Monday March 16. While the data have not yet been published, and should therefore be interpreted with caution, this non-randomised, unblinded study showed a strong reduction in viral load with hydroxychloroquine. Photo by Moura/ANDBZ/Abaca/Sipa USA(Sipa via AP Images)

Depuis plusieurs mois, Didier Raoult gêne l’exécutif, et singulièrement Olivier Véran, avec il entretient des relations exécrables (de notoriété publique). Cette fois, le ministre est visiblement parvenu à convaincre le pouvoir exécutif dans son ensemble de mener une sévère répression contre le scientifique marseillais. Cette réaction autoritaire est un pari bien dangereux…

Le phénomène Didier Raoult est désormais une sorte de contre-pouvoir en France. Le savant marseillais, avec son charisme un peu fou, a cristallisé sur son image et sur sa personne toute une aspiration française à un renouvellement des élites. Depuis vendredi, une répression bien téméraire et bien maladroite s’abat sur lui. La rigidité d’Olivier Véran risque de faire des dégâts politiques, et on n’est pas bien sûr que le ministre l’ait compris. 

Didier Raoult, ce contre-pouvoir gênant

Au fil des semaines, l’audience de Didier Raoult est devenue très gênante pour le gouvernement. Il y a désormais l’analyse officielle à Paris, et la parole de Marseille, qui dit l’inverse. Que le gouvernement parle d’urgence sanitaire, et Didier Raoult assure que la situation est moins dramatique qu’on ne le dit. Que le gouvernement ordonne un confinement ou presque à Marseille, et la parole de Didier Raoult est invoquée pour le contester. 

Il y a désormais deux France qui se sont dessinées, celle d’Olivier Véran, de Gilead et du Remdesivir, qui décide depuis Paris, de préférence sans consulter personne si ce n’est quelques blouses blanches autorisées. Et il y a la France périphérique, celle de l’hydroxychloroquine et du scepticisme, dont la capitale est à Marseille. Entre ces deux France, le fossé se creuse, très largement sous les coups de pioche d’Olivier Véran et d’un gouvernement déconnecté de la réalité. 

Il n’est pas sûr que la manière forte par le ministre pour traiter le dossier Raoult soit totalement frappée du coin du bon sens… car le rapport de force est en réalité incertain. 

Pas d’autorisation temporaire pour l’hydroxychloroquine

Vendredi, l’Agence du Médicament a refusé de délivrer un recommandation temporaire d’utilisation (RTU) à l’IHU de Marseille dirigé par Didier Raoult pour l’hydroxychloroquine. Autrement dit, si l’IHU continue à prescrire de l’hydroxychloroquine contre le coronavirus, elle le fera hors autorisation de mise sur le marché et aux frais du patient. La décision de l’Agence du Médicament a pour effet d’empêcher un remboursement par l’assurance maladie, mais n’empêche pas l’IHU de prescrire. 

Dans le même temps, et dans un tweet que nous citons ci-dessus, le gouvernement rembourse le Remdesivir de Gilead, bien plus cher, et dont l’efficacité n’a pas été mieux démontrée que celle de l’hydroxychloroquine. 

Ce deux poids deux mesures soulève bien évidemment une tempête politique (dont une réaction musclé de Renaud Muselier) même si l’Agence du Médicament a pris soin de motiver sa décision en sept pages et n’a pas fermé la porte à une recommandation temporaire dans l’hypothèse où l’IHU fournirait des études scientifiques probantes. 

Le problème est que l’antagonisme est d’une telle virulence entre les institutions parisiennes et l’institut marseillais que les précautions de l’Agence du Médicament paraissent bien inaudibles. 

Abonnez-vous à notre newsletter Rester libre !

Abonnez-vous à cette newsletter quotidienne gratuite, énergisante, qui vous dit l'essentiel pour rester libre dans un monde de plus en plus autoritaire.

Le groupe Facebook « Didier Raoult » désactivé ce week-end

Comble de maladresse, Facebook a désactivé ce week-end le groupe de 500.000 membres créé en soutien à Didier Raoult. Aucune explication n’a été donnée par le réseau social américain à cette décision unilatérale, comme à son habitude. Dans le silence de cette désactivation autoritaire, les esprits ne devraient pas tarder à soupçonner le gouvernement d’avoir agi en coulisses pour faire taire des opposants gênants. 

En l’état, rien ne le prouve. Mais, dans tous les cas, ce genre de décision à la chinoise ne devrait pas contribuer à apaiser les esprits. Ou comment transformer une controverse scientifique en motif d’explosion politique et de clivage irréconciliable entre les Français. 

Raoult sanctionné par l’Ordre des Médecins ?

La répression contre Didier Raoult ne devrait pas s’arrêter là. Dans une interview donnée à Egora, le président de l’Ordre des Médecins, Patrick Bouet, dont nous citons les propos ci-dessus, annonce une cascade de procédures disciplinaires contre les médecins qui s’expriment dans la presse. Il ne cache guère son intention de sanctionner Didier Raoult et Christian Perrone, qui s’opposent au gouvernement et font valoir leur point de vue urbi et orbi. 

On mesure ici le risque supplémentaire pris par l’institution dans cette stratégie du rapport de force. Un Raoult sanctionné par son ordre (faut-il rappeler que cet Ordre fut créé par Vichy ?) deviendrait définitivement le symbole d’une résistance à des décisions prises à Paris sans concertation et sans possibilité de les discuter. Dans ce genre de stratégie, il vaut mieux s’assurer par avance que le rapport de force est en faveur de celui qui sanctionne… sinon la décision disciplinaire ouvre la porte à bien des aventures. 

Les pharmaciens débordés par de nouvelles demandes

Pendant que le gouvernement fait une fixette sur l’hydroxychloroquine et transforme consciencieusement, méthodiquement, Didier Raoult en martyr du néo-jacobinisme, les pharmaciens voient des patients débarquer avec des prescriptions de nouvelles molécules dont nous avons donné la liste la semaine dernière. Le phénomène inquiète l’Ordre des Pharmaciens (décidément, le COVID donne du fil à retordre à ces créations de Pétain…), qui souhaite reprendre la main sur la situation. Il serait question de ficher tous les patients indélicats qui feraient usage de molécules non recommandées par le gouvernement. Au train où nous allons, la République ne devrait pas tarder en se transformer en Chine nouvelle, au nom de la démocratie, de la protection et des lumières, bien entendu. 

29 Commentaires

  1. Je ne suis pas d’accord avec vous pour ce qui concerne le professeur Didier Raoult, non que je sois capable de savoir si ses prescriptions ont une validité particulière, bien que l’ensemble des chercheurs de la planète lui donne tord, mais ce que je lui reproche c’est d’avoir voulu utiliser les réseaux sociaux pour faire passer son traitement comme si sur les réseaux il y a avait des personnes capables de se positionner sur la validité d’un traitement. Il s’agit là d’une attitude anti-science.

      • L’attitude scientifique suppose d’adopter une démarche expérimentale et d’accepter le jugement par les pairs.
        Ca ne veut pas dire que les profanes sont tenus à l’écart et méprisés, ça veut dire que leur opinion importe peu, le fait que la terre soit ronde, qu’elle tourne sur elle même et autour du soleil n’a pas été décidé par referendum.
        Si la décision avait été prise par referendum elle serait toujours considérée comme plate et au centre du monde.

        • A cette différence près que constater que la terre tourne autour du soleil n’implique aucun choix de notre part, ni aucune dépense : c’est comme ça et c’est pas autrement. Dans le cas des traitements contre une maladie, la liberté de choisir notre traitement est un droit fondamental (ou de ne pas nous soigner). Et accessoirement, nous sommes intimés de financer le système de soins, tous autant que nous sommes. Les médecins qui vivent de notre argent sont donc nos obligés et nous doivent des comptes. Ils ne sont pas des scientifiques contemplatifs qui font de la spéculation, ils sont des fournisseurs de soins…

          • Je suis votre raisonnement Eric Verhaeghe, mais je m’interroge toutefois. Cette liberté fondamentale de choisir son traitement que vous revendiquez, ne risque-t-elle pas de s’opposer à la liberté des autres d’effectuer des choix différents, tout particulièrement dans ce contexte de maladie contagieuse ? Par exemple, posons l’hypothèse que le traitement du Dr Raoult ne soit pas plus efficace qu’un autre. Acceptez-vous que certains puissent décider d’y recourir contre l’avis du corps médical, au risque de continuer à propager la maladie auprès d’autres personnes ?
            Notez que ceci peut-être étendu à de nombreuses situations similaires. Comment par exemple traiter le cas d’un alcoolique qui a maintes fois été informé des risques que son hygiène de vie fait peser sur sa santé, mais qui refuse de se soigner. Or, il se retrouve aux urgences, au même moment qu’un accidenté de la route, et il n’y a qu’un médecin de garde…
            Comment résolvez-vous ces apparents conflits ? Et n’est-ce pas précisément le fond du problème de la crise actuelle ?

          • En partie oui, vous avez raison, mais je le présenterais autrement. Toute la difficulté vient de l’obligation d’être affilié à l’assurance maladie monopolistique. Cette adhésion obligatoire fonde le droit de l’Etat à imposer une politique de santé ne tenant pas compte de l’avis du patient. Pour rétablir la liberté du patient, il faut supprimer l’adhésion obligatoire à une caisse unique, publique, monopolistique.

          • SVP, renseignez-vous un peu mieux sur ce triste sire de Louis Pasteur dont le culte – car s’en est vraiment un !!! – complètement infondé non fondé continue de faire des dégâts mortels à cette minute même.

    • Je crois que nous n’ avons pas les mêmes informations. Il ne fait aucun doute que l’hydrocychloroquine fonctionne si elle est administrée au début de la maladie. Quelques 90 études l’attestent mais seules les quatre études disant le contraire font foi. C’est une histoire de sous, et de vaccin qui motivent Gilead et ses employés…Quant à l’ordre des médecins, qu’il balaie devant sa porte…pas très honnête tout ça !

    • a Philippe Sallanche: vous devez être un extra- terrestre, ne connaissant rien au sujet…
      voyez le CV du Pr Raoult, leader mondial sur ces sujets!!!!

    • Vous faites une critique de pure forme. C’est le fond qui compte ; or les études antichloriquine qui ont été lancées par les détracteurs du Pr Raoult (exclusivement ses détracteurs car ses partisans en étaient exclus), qu’il s’agisse de Discovery ou de Recovery etc… ont toutes été abandonnées sans raison officielle avant leur conclusions. C’est de l’anti-science coupable. De là à penser que les conclusions allaient être favorables à la chloroquine, il n’y a qu’un pas… Personne ne s’est justifié sur ce point alors qu’on reprochait au Pr Raoult de n’avoir pas fait d’étude de ce type. Elle est belle la leçon… de ces « Messieurs- je-sais-tout ».

    • ce que vous dîtes est parfaitement stupide : de millions de personnes ont déjà pris ce médicament qui a été très efficace pour d’autres maladies et l’essayer sur le coronavirus est très logique. Je n’ai pas attendu l’avis de la science pour prendre un médicament surtout quand je suis très malade et que je cherche des solutions pour éviter de mourrir : pour votre info ma fille a la maladie de Lyme et j’ai vu l’immense nullité des hopitaux à cette occasion !!! la science nous montre l’immense nullité des ponctionnaires que nous devons malgré tout gaver à vie en tuant agriculteurs, artisans et autres commerçants !!!

  2. Bonne synthèse
    malheureusement, Olivier Veran, conseillé par son Lapin nain testeur de masques a rendu son autodafé.
    prenons du recul
    – gouvernement sur ordonnances,
    – couvre feu,
    – autodafé
    il y a vraiment de quoi s’inquiéter.

  3. Patrice Peloux , président depuis 1997 de l’Association des médecins urgentistes hospitaliers de France, président du syndicat Inter-Urgences, se bat depuis 30 ans contre les mesures libérales qui tuent nos hôpitaux publics, ce que nous payons au pris astronomique aujourd’hui! Il a récemment dit lors d’une interview, passée quasi sous les radars médiatiques,
    je cite « Lors du pic épidémique de Mars/ Avril tous mes collègues du corps médical atteints du Covid ont pris de l’hydroxycloroquine  » des fous probablement !

  4. Une erreur s’est glissée dans votre papier : l’absence de RTU n’entraîne pas le remboursement au malade, en revanche elle engage la responsabilité du médecin prescripteur puisqu’il administre le traitement en dehors des conditions indiquées dans le cadre de l’autorisation de mise sur le marché (affection traitée, posologie).
    Cette décision est logique dans le mesure ou le protocole de l’IHU a été jugé inopérant.

    • Etes vous conscient de ce que le médicament concerné par cette mesure inouïe est un des plus utilisé à travers le Monde et était en VENTE LIBRE jusqu’à a ce qu’ON le désigne comme VÉNÉNEUX peu avant l officialisation de la Pandémie ! Pour des raisons Entre autre de substitution par des trafiquants de drogue en remplacement de drogues illicites Ou pour les couper , fraude mise en évidence par les Douanes dans des RAVEPARTY . Ce détournement traine même en reportage a la TV française !
      Qu un ATU Est une mesure qui permet de PRESCRIRE SANS RISQUE DE RELEVER DE LA JUSTICE EN CAS D EFFETS DELETERES, Un Produit dont les résultats sont prometteurs dans certaines situations où il n y pas de recours thérapeutique , et que sa phase III n est pas encore finalisée et que les accords tarifaires avec les tutelles ne sont pas fixés !
      Ici ,tout était CLAIR meme les effets secondaires connus LA MOLÉCULE ETAIT DANS LE,DOMAINE PUBLIC , A UN TARIF DEFIANT LES RETICENCES DES COMPTABLES EMERITES DE NOTRE TRES CHERE SECU !
      ALORS le fameux allongement du QT qui n est qu’une modification d une donnée physiologique a prendre en considération , en veillant au taux de Potassium , un externe de 4 annee est au courrant ,une blague pour l externe de garde !
      Certains esprits restreints s en sont saisis comme élément de discrédit d un produit prescrit a tort , qui aurait entraîné des ACCIDENTS CARDIOTOXIQUES , alors que c était la maladie ( cela a été prouvé avec du recul )qui etait responsable de ces phénomènes cardiaques , comme toute grippette peut l Etre ce que l on oublie ou ignore !
      Si le syllogisme est la DOXA de l EVIDENCE BASE MEDECINE:
      *L Hychlor donne des allongement de QT signe de possibles complications cardiaques !
      **Les patients traites par Hydrochlor ont fait des accidents cardiaques
      *** DONC HYCHLOR est une Prescription Toxique ( C est un appel aux Juges de Notre Etat dit de Droit ou Juridictionnel ,pour contrecarrer les démarches Engagées contre certains errements de gestion de début de la crise par le Gvt et son administration) ,
      ………..’’’c est que les Nouveaux Medecins ne pensent plus avec leur propres neurones mais avec une DOXA MEDICALE « Neo Jenesais Trop quoi ***« qui n a plus rien d un Compagnonnage ! et Il fit un temps ou La possibilité d écrire le mot « Cher Maître » était Un privilège et un Honneur de révérence !
      « Hippocrate Reviens ils sont devenus fous «  !

      Pourrait on également rajouter 12 ans d études médicales aux Journalistes intervenant suR les plateaux , qui pourraient exiger avant de donner la paroles aux « Experts Sélectionnés  » , leurs conflits d Intérêt, avant toute prise de parole !
      ***Sic transit gloria mundi medicalis !
      Quant au Conseil de l Ordre …. il suffit d écouter les couloirs et de faire les minutes de Justice quelques années plus tard !

  5. La chloroquine n’a jamais tué personne et n’a pas d’effets secondaires comparables à la terrible camelote de Gilead. Les affairistes monopolistes qui administrent le pays comme une colonie peuplée de sauvages se comportent en Robber Barons du Gilded Age. Le ministre de la santé flingue la concurrence sans aucun égard: 1. vis à vis des malades, 2. vis à vis des comptes sociaux. L’oligarchie gouvernement du monde s’empiffre d’argent public, en plein jour, et après moi le déluge. C’est vrai de la santé comme du reste. Voyez l’immigration démente imposée par la même caste de Véran véreux. Cette fois tout le monde aura vu et compris l’évidence. M’étonnerait que ça dure autant que les contributions.

  6. le toutou à macron va mordre !!!!!!
    Cette interdiction vis à vis du Professeur RAOULT est scandaleuse.
    Il faudra bien que la VERITE éclate …. Nous avons affaire à un scandale d’Etat mais pendant ce temps des FRANCAIS meurent parce-que le médecin polichinelle de salon fait un caprice.

  7. Gilead fait tout pour que ce gouvernement imposé le vaccin qui coûte cher, alors que le traitement du Pr Raoult à soigné plus de 5600 personnes, son traitement ne coûte rien par rapport au remdesivir qui coûte cher Gilead Big Pharma devraient se faire LOMS n’est pas fiable il est à la solde de Macron tout comme Blachier ce médecin paye par Gilead pour faire croire à un nombre important de recrudescence de cas covid, alors que nous savons tous que ce gouvernement dimposteurs et menteurs veulent vacciner la population française. Le PR RAOULT est le meilleur Docteur pour soigner le covid 19. Merci à lui

  8. Le covid19 montre où les restrictions budgétaires du néolibéralisme ont fait beaucoup de morts par million d’habitants (Brésil 743, France 516, Allemagne 120).
    https://ig.ft.com/coronavirus-chart/?areas=usa&areas=fra&areas=deu&areas=bra&areas=irl&areas=gbr&areasRegional=usny&areasRegional=usca&areasRegional=usfl&areasRegional=ustx&byDate=0&cumulative=1&logScale=0&perMillion=1&values=deaths
    Alors vu que notre système de santé est théoriquement le meilleur, ou on nous enfume et on nous ment, ou notre système sert essentiellement à enrichir les labos au détriment des humains, mais il y a un gros problème qu’il faudra que les gouvernements présent et passés paient c’est 15000 à 20000 morts de trop.

  9. Sonja

    Nous n’apprenons rien de Monsieur RAOULT qui a consacré sa vie à sa profession sans ambition démesurée sinon celle d’apporter à l’humanité souffrante. ce dont nous sommes témoins en revanche; parce que nous avons été proches de ses travaux depuis 35 ans, c’est l’ignoble comportement de ceux qui « bavent » sur lui. Sa méthode est la meilleure mais ne rapporte rien aux labos voraces et sans scrupule. Quant aux « médecins » intervenants sur les médias mainstreams, il faudrait les suspendre au regard de l’article R4322-62
    1/ […] des rapports de bonne confraternité. Il leur est interdit de calomnier un confrère, de médire sur lui ou de se faire l’écho de propos capables de lui nuire. Il est de bonne confraternité de prendre la défense […]
    2/ Ils agissent contre l’intérêt des patients (ce qui foule le « Serment d’Hippocrate »).
    On s’interroge: comment en est on arriver là? La banalité des critiques soutenue par des politiques sans conscience et incultes aggrave la défiance de tous sans aucune raison, aucun discernement… Grave

  10. SVP, renseignez-vous un peu mieux sur ce triste sire de Louis Pasteur dont le culte – car s’en est vraiment un !!! – complètement infondé non fondé continue de faire des dégâts mortels à cette minute même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.