Hidalgo et Dati lancent les tests antigéniques gratuits dans les rues de Paris

Des tests antigéniques dans les rues de Paris, avec des résultats quasi-immédiats, pour lutter contre le COVID ? C’est le joli coup que la start-up Juste à Temps avec le soutien du mouvement ETHIC vient de réussir. L’opération devrait commencer dès vendredi dans l’enceinte de la mairie de Rachida Dati, dans le VIIè arrondissement. Elle est aussi accessible aux entreprises qui veulent offrir à leurs salariés des tests rapides et efficaces. À consommer sans modération. 

Ethic, présidé par la charismatique Sophie de Menthon, et la start-up Juste à Temps fondée par Didier Riahi peuvent se targuer d’avoir réussi un très joli coup en convainquant Rachida Dati et Anne Hidalgo de “porter” le déploiement de tests rapides et efficaces contre le coronavirus dans les rues de Paris. Cette opération prometteuse vient combler le vide laissé par les tests PCR classiques, dont nous avons eu l’occasion de dire tous les inconvénients : désagréables à subir, assez longs à mener, et surtout très lents à analyser, au point que beaucoup de personnes qui parvenaient finalement à être testées recevaient leurs résultats parfois près de deux semaines après avoir passé le test. 

La solution opérée par Juste à Temps permet d’obtenir le résultat en quelques minutes. Elle est entièrement remboursée par la sécurité sociale. Elle est accessible aux passants des rues, mais aussi aux entreprises qui souhaitent doter leurs salariés d’une capacité de test in situ. Une solution à recommander d’urgence, donc. 

« Rachida Dati, Maire du 7ème arrondissement de Paris, a été la première à proposer la mise en place de ces tests dans la cour de sa mairie en attendant d’hypothétiques autorisations d’installer les tentes sur les lieux choisis. La seule à ne pas vouloir s’habiter derrière des obstacles administratifs. »

Blocages administratifs de l’Etat

On notera qu’une fois de plus la pesante bureaucratie sanitaire de l’Etat n’a pas bougé le petit doigt pour faciliter l’opération, qu’elle a passée à la moulinette de la rigidité administrative. Sophie de Menthon ne cache pas son agacement devant la torpeur des bureaux qui retarde l’innovation et les initiatives privées, et qui, in fine, favorise la propagation du virus. 

Abonnez-vous à notre newsletter Rester libre !

Abonnez-vous à cette newsletter quotidienne gratuite, énergisante, qui vous dit l'essentiel pour rester libre dans un monde de plus en plus autoritaire.

10 Shares:
2 commentaires
  1. Excellente initiative. Attention, la bureaucratie étatique de la fonction publique sanitaire va surement essayer d’interdire ces tests faits dans les conditions décidées par Dati et Hidalgo … On en reparle; un peu comme pour la chloroquine de D. Raoult.

    1. Oui, surtout si les résultats mettent à mal le story telling de la macronie et que les français risque de s’apercevoir de la panique de cette bande de sinistres clowns

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer