11 avril 2021

9 thoughts on “COVID : avec une première class action, les nuages s’accumulent sur la tête de nos élites

  1. quelques toutes petites unités de blouses blanches tombées dans l’oubli après nos célèbres merci de 20H ;planifie par le coréen du nord français.

    Nous n’oublierons rien. nous comptabiliserons tt. et cela va faire du monde avec les suicides en vague et passes sous silence…
    les projets de la macronitude de loi euthanasie , et stratégie psy, n’oblitéreront pas nos lucidités professionnelles liées à nos quinze ans d’apprentissage. nous respecterons nos Serment d’Hyppocrate, n’en déplaise au lâche, àl’ absurde et à l’obscur personnage de tout acabit , bien planqué derrière un confortable anonymat. bonne journée àvotre équipe . merci.Docteur en Médecine Maryse Sanguinet Tonnerre.

  2. La justice (qui ne mérite pas sa majuscule, ne serait-ce que pour sa lenteur), aveugle ou aveuglée, comme beaucoup de nos élus locaux en particulier, ne dit pas le juste, mais le droit. Or le droit n’est pas toujours juste.

    Est-ce pour lui échapper et essayer d’éloigner l’échéance, que que la gamin de l’Elysée tient à se représenter ?

  3. Qui peut encore croire à l’impartialité de la justice dans ce pays ?
    Combien de temps va durer toute cette procédure, ce procès ?
    La montagne accouchera-t-elle d’une souris, si tant est qu’il y ait un accouchement ?
    Ils vont tous se faire « baiser » par la maffia au pouvoir !

    « Tant qu’il n’y a pas de colère, je ne vois pas du tout comment on s’en sortira. C’est une réaction normale la colère : on vous déclare la guerre, on répond. On ne va pas mettre des fleurs aux premiers morts : on venge les morts ! »
    Jean Raspail
    Et surtout on évite de passer par la case « justice » !

  4. Avec certitude je peux vous donner le verdict de tout ce theatre judiciaire: Non Lieu pour tous les politiques et dans 15 ans bien sur

  5. Vous pensez que l etat d urgence Sanitaire et le Comité de Défense Restreint servent a quoi ? Protection par Secret Défense pendantCinquante ans sur toutes les décisions et leurs auteurs !
    Pas besoin de monter une structure type PNF🥂!

  6. La première étape est de ne plus alimenter ce régime vicié qu’on appelle la démocratie, qui n’est en fait qu’un leurre, une véritable illusion.
    En effet, depuis la Révolution, la démocratie est le vêtement dont se pare le pouvoir sous le prétexte qu’existe une représentation populaire. Mais, en réalité, cette représentation n’est pas du tout populaire parce que contrôlée par des partis politiques sous influence des puissances d’argent.
    C’est pour faire avaler cette « couleuvre » démocratique que nos habiles globalistes ont inventé le suffrage universel, qui est sensé représenter l’opinion de la majorité. Or, l’opinion est quelque chose qui peut être facilement être dirigée ou modifiée à l’aide de suggestions diverses : sondages, attentats, pandémies, etc..
    Et la majorité étant trop stupide pour s’apercevoir de toutes ces manœuvres, pourtant si évidentes aujourd’hui, on comprend pourquoi le pouvoir politique (comme le pouvoir religieux d’ailleurs) se fonde toujours volontiers sur l’ignorance du peuple et s’accroît d’autant que les esprits sont faibles, les gens incultes.
    En envisageant d’abaisser encore l’âge légal pour voter, « l’Etat profond » souhaite compenser l’abstention de ceux qui ont compris l’arnaque, car rappelons-le, il n’y a pas plus étranger à la sagesse que la jeunesse. Elle est le bras séculier de tous les despotes et la matière première de tout militantisme extrême.
    Dans notre société démocratique et humaniste on encense la jeunesse, alors qu’elle est avant tout grégaire. C’est pour quoi les tyrans ont tant besoin d’elle.
    NB : Par les révoltes et les massacres, on n’arrive jamais à quoi que ce soit. Très peu de temps après, c’est encore pire. Après chaque révolution, ce sont les mêmes désordres, les mêmes malhonnêtetés, les mêmes gaspillages, les mêmes injustices… Les victimes et les bourreaux ont changé de camp, mais il y a toujours des victimes et des bourreaux. Alors où est le progrès ? Ce ne sont pas les transformations extérieures qui produiront les véritables améliorations. C’est la mentalité humaine qu’on doit changer, c’est là qu’il faut faire la révolution.
    BLOG : https://livresdefemmeslivresdeverites.blogspot.com/

    1. Je partage la plupart de vos propos.
      Comment rendre les gens cultivés et responsables quand ils n’ont pas de cerveau ?
      Tous les problèmes de l’Homme proviennent en majorité d’un comportement moutonnier et à la marge d’une paresse intellectuelle dont la peur de voir la réalité en face en est le principal facteur, la recherche de la sécurité devenant le seul et unique objectif de vie au détriment de la Liberté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.