Le coronavirus pourrait être le résultat de recherches menées par l’armée chinoise selon un ancien inspecteur du Département d’Etat américain

En un peu plus d’un an, la pandémie de Covid-19 a fait plus de 2 millions de morts et, alors que l’OMS est sur le point de rendre son rapport, aucune conclusion sur les origines du virus ne semble satisfaisante. Depuis le début de la crise sanitaire, toutes les hypothèses ont été émises, des plus sérieuses aux plus farfelus. Mais, s’il y a encore quelques mois, la théorie d’une fuite accidentelle émanant d’un laboratoire chinois paraissait peu vraisemblable (voire classée dans les farfelus), celle-ci est retenue parmi les deux probables causes de l’émergence du virus. Reste à savoir de quelles natures sont les recherches effectuées par ce laboratoire. Jusque-là, toute la communauté scientifique et tous les représentants politiques, considéraient le laboratoire de Wuhan comme un laboratoire civil. Cependant, la multiplication des mensonges du gouvernement chinois et sa faible collaboration avec les inspecteurs de l’OMS n’ont fait que renforcer la suspicion internationale. Dans une interview, donnée à la chaine américaine Fox News, David Ascher, ancien enquêteur principal du Département d’Etat, a déclaré que le laboratoire de Wuhan travaillait sur un programme d’armes biologiques. Il ne s’agit pas dans cet article de prendre parti pour ou contre David Ascher, mais de vous présentez un certain nombre d’informations à partir desquelles vous aurez à vous faire votre propre opinion !

1.Saura-t-on un jour l’origine de la pandémie de Covid-19 qui fait plus de 2 millions de morts dans le monde ?

 

Alors que le rapport de la mission de l’OMS en Chine, berceau de l’épidémie, qui devait déterminer les causes de l’émergence du Sras-CoV-2, doit sortir, des doutes sur la capacité des experts – choisis par l’OMS – à faire leur travail correctement face à un gouvernement chinois qui réagit de manière épidermique à tout ce qui pourrait être perçu comme une critique de sa gestion de la crise, planent sur la mission quasiment depuis le départ.  

Covid-19 : ce qu’il faut retenir des premières conclusions de l’OMS sur l’origine du virus – L’Express

Lors de la conférence de presse qui s’est tenue à l’issue des quatre semaines d’enquête des experts, seules des hypothèses sont ressorties, peu de faits scientifiques. 24 chercheurs internationaux ont alors dénoncé dans une lettre ouverte, parue notamment dans Le Monde et le Washington Post, des “limitations structurelles” imposées aux enquêteurs de l’OMS au moment de leur visite en Chine et réclamé une enquête indépendante.

 

2.Il y a tout juste un an, les hypothèses dans l’apparition de la Covid-19 étaient les suivantes :

 

1.Transmission par un animal.

Coronavirus : pourquoi le pangolin est-il devenu le nouveau suspect numéro un ? – L’Express

Le SARS-CoV-2 serait un mélange de coronavirus de pangolin et de chauve-souris (futura-sciences.com)

Virus chinois : le bilan s’alourdit, le risque de mutation inquiète à l’international – L’Express

 

2.Sorti d’un laboratoire de Wuhan par accident.

Coronavirus : comment deux labos de Wuhan se retrouvent au cœur des théories du complot – Le Parisien

Coronavirus : quand les États-Unis s’interrogeaient sur un laboratoire de Wuhan en 2018 – L’Express

Origine du coronavirus : « L’infection d’un employé de laboratoire de Wuhan est plus probable » – Le Point

Coronavirus : le SARS-CoV-2 est-il sorti d’un laboratoire ? (lemonde.fr)

 

3.Créé par l’homme en manipulant le virus du VIH.

Prix Nobel mais conspué par les scientifiques, qui est le professeur Luc Montagnier ? – L’Express

EXCLUSIF – Pour le Pr Montagnier, SARS-CoV-2 serait un virus manipulé par les Chinois avec de l’ADN de VIH ! (podcast) (pourquoidocteur.fr)

Non, le coronavirus n’a pas été créé à partir du VIH, contrairement à ce qu’affirme le professeur Luc Montagnier (20minutes.fr)

« Fake news » et « complotisme » … selon le Professeur Jean-Paul Stahl (pourquoidocteur.fr)

 

4.Importé par des militaires américains en Chine.

“Virus chinois”, journalistes expulsés : la polémique entre Pékin et Washington en 5 actes – L’Express

Coronavirus : Pékin soupçonne l’armée américaine d’avoir apporté le virus en Chine – L’Express

 

5.Une arme bactériologique.

Le coronavirus, « arme biologique » ? Le vrai du faux d’une vidéo virale (lemonde.fr)

« Virus inquiétant créé en Chine » : cinq questions sur cet article qui vous intrigue – Le Parisien

 

6.Cela fait plus d’un an que cette question reste sans réponse : d’où vient le virus de la Covid-19 ?

Début 2020, le coupable était tout désigné : un pangolin, vendu sur les étals du marché de Wuhan. Mais cette théorie a désormais du plomb dans l’aile. Effectivement, le virus découvert chez les pangolins est en fait complètement différent du coronavirus d’aujourd’hui. Comment est-il passé à l’homme ? Deux hypothèses sont aujourd’hui jugées crédibles par les scientifiques. La première, une chauve-souris infectée a pu contaminer un homme directement ou à travers un animal intermédiaire non identifié pour le moment. La deuxième hypothèse est celle d’une fuite de ce virus depuis un laboratoire, peut-être lors d’une erreur humaine. Longtemps assimilée à une thèse complotiste, elle est aujourd’hui jugée plausible par une partie de la communauté scientifique.

 

3.Un accident de recherche…sur des armes biologiques ?

 

1.Un accident de recherche d’origine humaine.

“Je crois que les autorités chinoises sont extrêmement rigoureuses sur les normes de sécurité, mais il faut se rappeler que ce sont des virus respiratoires, et donc qu’ils persistent dans l’air un certain temps, explique-t-il. On a tous vu que, malgré le port du masque, on peut quand même se contaminer. Donc dans un laboratoire de type P3, où l’on n’a pas de scaphandre, il y a des possibilités qu’il y ait des contaminations.” 

Etienne Decroly, directeur de recherche au CNRS à l’université Aix-Marseille.

Revue de presse Covid-19 – « L’hypothèse d’un virus sorti d’un laboratoire ne peut être écartée » | Tribune de Genève (tdg.ch)

Laboratoires et Covid-19 : la dictature chinoise dissimule-t-elle un nouveau Tchernobyl ? | Valeurs actuelles

 

2.Qui pourrait résulter de recherches sur les armes biologiques.

Le virus pourrait être le résultat de recherches menées par l’armée chinoise à l’Institut de virologie de Wuhan, estime David Asher, l’ancien enquêteur principal du département d’État qui a supervisé le Groupe de travail sur l’origine de la Covid-19. Celui-ci a longtemps travaillé sur certaines des enquêtes de renseignement les plus secrètes pour les administrations démocrates et républicaines. Il a notamment, dirigé l’équipe qui a découvert le réseau international d’approvisionnement nucléaire géré par le père du programme atomique pakistanais ainsi que l’enrichissement secret d’uranium de la Corée du Nord. 

Dans une interview à Fox News, David Asher, senior fellow à l’Institut Hudson, précise que l’Institut de virologie de Wuhan, exploitait un programme secret et classifié. Selon lui, il s’agissait d’un programme d’armes biologiques.

 

Les Chinois aurait cessé de parler publiquement de leurs recherches au laboratoire de Wuhan en 2016. Selon Asher, c’est à ce moment-là que l’Armée populaire de libération est intervenue et est passée de la recherche sur la bio-défense à la bio-attaque. La même année, la télévision d’État chinoise aurait déclaré : “Nous sommes entrés dans une zone de guerre biologique y compris en utilisant des virus“ (toujours d’après Asher). Dans le même temps, les militaires ont commencé à financer la recherche à l’Institut de virologie de Wuhan précise le représentant de l’Institut Hudson.

Abonnez-vous à notre newsletter Rester libre !

Abonnez-vous à cette newsletter quotidienne gratuite, énergisante, qui vous dit l'essentiel pour rester libre dans un monde de plus en plus autoritaire.

68 Shares:
2 commentaires
  1. Les chinois sont prêts ! Ils n’attendent que le feu vert imminent ! L’Occident est à genoux, bientôt à plat ventre !
    Guerre économique : ok victoire en cours
    Guerre capitaliste et financière : ok en cours
    Guerre numérique : ok déstabilisation du monde occidental en cours
    Guerre psychologique : ok en cours sodomisation par tests pcr
    Guerre classique : ok Terre Marine Air opérationnel
    Guerre bactériologique : ok en cours avec covid19 20 21 22 23 …..ETC.
    Guerre Spatiale : ok opérationnel

  2. Quand il a été question de passeport sanitaire un peu partout, la Chine a immédiatement proposé ses services à l’OMS précisant qu’elle pouvait élaborer le système de base et laisser chaque pays l’aménager à sa manière .
    L’article anglais qui donnait cette information ne précisait pas de réponse de l’OMS.

    Cela n’implique pas directement la responsabilité de la Chine dans la fabrication de l’épidémie. Certes

    Sur le plan pratique, il est intéressant de noter la réaction d’un virologue hollandais, ancien du groupe Gates, qui sort de l’ombre et déclare que le plus grand danger de la vaccination est la destruction du système immunitaire .
    La vidéo est là : https://etouffoir.blogspot.com/2021/03/vaccination-destruction-du-systeme.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer