COVID : Macron a-t-il vraiment tort de craindre une insurrection ?

Le Président Macron (nous l'avons évoqué plusieurs fois ces dernières semaines) craint une insurrection dans son vieux pays épuisé par la crise sanitaire et par l'incompétence de sa bureaucratie. De fait, la lassitude est générale face à des privations mal comprises. Cela se sent dans les rues, notamment à Marseille... mais au sein même de son gouvernement. L'ambiance dans le pays est mauvaise, et les Français ont désormais besoin de légèreté, de soleil et de bonheur.

L’insurrection est-elle proche contre une bureaucratie absurde et des restrictions grandissantes aux libertés, qui exaspèrent le pays et rendent la vie quotidienne singulièrement fastidieuse ? Nous évoquons régulièrement cette crainte qui agite un Président marqué par la crise des Gilets Jaunes, et qui le conduit à éviter le confinement. 

De fait, la lassitude est générale, et les signaux de désobéissance civile se multiplient. 

Macron ne cache pas ses craintes

Les Français en ont ras-le-bol de la privation de liberté. Emmanuel Macron le sent bien. Il ne s’en est pas caché lors du dernier conseil de défense, mercredi

Les Français sont à cran, nous avons un devoir de vigilance et de responsabilité.

On sent que le traumatisme des Gilets Jaunes est bien présent chez ce jeune Président qui s’était trouvé en très mauvaise posture un soir, au Puy-en-Velay. Et la crainte de voir le pays à nouveau s’embraser est bien là. 

La peur domine à ce point le Président qu’il avait interdit à Jean Castex de prononcer le mot de “confinement” lors de son point presse

Même au gouvernement, le ras-le-bol se montre

Pour comble de malheur, la lassitude se lit dans les propres rangs du gouvernement, secoué ce week-end par le couac des attestations bureaucratiques publiées, semble-t-il, sans la moindre validation ministérielle (ce qui a obligé le gouvernement à les supprimer purement et simplement).

On a par exemple appris que Roselyne Bachelot avait présenté de premiers symptômes respiratoires, après être passée à l’Opéra Bastille pour assister à une première “informelle” de Faust. La ministre aurait posé pour une photo de famille avec la troupe au mépris le plus complet des gestes-barrières. Si les ministres se rendent désormais à l’opéra et échangent leurs virus avec les acteurs, comment ne pas craindre l’indocilité des Français ?

Carnaval à Marseille

Mais, de la rue elle-même, on voit poindre les signaux inquiétants sur la désobéissance désormais ouverte vis-à-vis des règles officielles. À Marseille, 6.500 personnes ont participé à un défilé non-déclaré, sans masque,  pour réclamer la liberté de sortir. La 21è édition du Carnaval de la Plaine a tourné à la manifestation anti-confinement…

Ces signaux montrent bien que le pays est désormais à peu près au bout des privations qu’il est prêt à endurer pour faire face à la pandémie. 

Abonnez-vous à notre newsletter Rester libre !

Abonnez-vous à cette newsletter quotidienne gratuite, énergisante, qui vous dit l'essentiel pour rester libre dans un monde de plus en plus autoritaire.

125 Shares:
12 commentaires
  1. Étonnant comme les imbéciles ont la fâcheuse tendance à croire qu’ils peuvent dire et faire n’importe quoi sans conséquence . Et la, il faut reconnaître qu’on a une équipe de compétition et qu’ils ont fait très, très fort . Le plus surprenant est de voir le président de la “starteupnaycheun” n’avoir pas une seule seconde envisagé que l’information ne pourrait pas être contrôlée longtemps et que l’escroquerie deviendrait évidente avant que la magouille des vaccins et du passeport sanitaire puissent arriver à son terme . Il faut quand même en tenir une sacrée couche . Bon, remercions le quand même d’avoir fait avancer l’histoire, nous savons tous ou presque, maintenant, que Jupiter était une andouille intersiderale .
    Si la grenouille est en train de s’apercevoir qu’elle ne pourra se faire plus grosse que le boeuf, tant mieux, ça lui permettra peut-être de revoir sa stratégie . Il a, en fait, toutes les cartes en main, l’urgence sanitaire lui donne la possibilité de contraindre, ou de passer par dessus, ANSM et valider les traitements existants . Il va bientôt se trouver dans une telle impasse qu’il n’aura pas d’autre choix que de faire la part du feu . Il renonce à mener à terme la vaccination, en reconnaît l’aspect expérimental et impose des règles de consentement éclairé, du même coup les délires totalitaires ont du plomb dans l’aile . Dans le même temps il vire Veran, Salomon, ecarte le conseil scientifique et secoue le cocotier de la haute administration de la santé et il peut espérer reprendre le contrôle . Je dois avouer que je n’y crois pas une seconde , il n’a pas la stature pour faire ça et, pire encore compromettrait sa carrière de petit arriviste . En plus de ça je doute fort que ceux qui lui ont offert les clés du royaume l’aient fait sans avoir un moyen de le contrôler vue l’inconsistance du personnage ce serait pour le moins logique . Donc, oui, il a tout a fait raison de penser que tout ce cirque pourrait très mal finir .

    1. D’accord avec vous. Macron, personnage inconsistant, est issu du gouvernement profond et ne fera rien pour le bousculer. Vivement 2022.

  2. Tant que la Bachelot n’a violé que les règles de sécurité et qu’elle est la seule à profiter du viol ce n’est pas grave, ça va au moins lui rabaisser son caquet gouvernemental – reste à savoir comment elle va être “soignée” ainsi que disait l’avoir été, la Macron, en toute simplicité et en cachette ……

    1. M’est avis que ce coup-ci, le (tout petit) peu de journaleux encore intègres qui restent encore sur la place française va se pencher sur son cas – au pire, le Canard nous concoctera un petit pavé bien juteux sur la chose comme il sait si bien le faire et je pense qu’effectivement, nous aurons une “surprise”.
       
      Notez que c’est tout à fait le genre de surprise qui peut mettre le feu aux poudres sur la constatation d’un deux poids, deux mesures mettant Stricto Sensu en jeu la vie des gens – pas le genre de de truc dont on peut se relever, du moins ici… Hmmm, quelle belle journée ! 😉

    2. Brigitte (auquel Manu l’a refilé) a probablement eu le traitement hors de prix américains de Trump aux monoclonaux pour sauver son repas de Noël familial au fort de Brégançon. C’est pour cela que le président a ordonné son autorisation officielle et sa commande en petit nombre (pour les VIP) dès la rentrée. Si le gratin n’avait pas droit aux même traitement que le souverain, cela risquait de fuiter dans la presse auprès de la plèbe.

      1. Au jour d’aujourd’hui, on peut quasiment dire que tout va fuiter, c’est juste une question de moment – et comme nous nous rapprochons des érections pestilentielles…

  3. Toute la stratégie repose sur un apriori bien fragile : les tests PCR ont-ils une quelconque fiabilité. Le dénoncer mettra à mal tout ce qui a été imposé jusqu’alors, mais la colère serait alors telle que des millions de français descendraient dans la rue. Jusqu’à quand ce déni peut-il tenir ?

    1. Si personne ne vous a appris qu’il est très mal élevé et totalement contre-productif de venir faire sa pub sur un forum qui n’a rien à voire avec ça, je vous le dit – et accessoirement, j’inclue cette URL dans la liste des pollueurs du web de pi-hole.

  4. c’est de macron le traître que les FRANCAIS ont ras le bol !!! c’est cette ordure qu’il faut mettre au bout d’une corde pour le punir de toutes les saloperies qu’il a fait endurer aux FRANCAIS….
    Vive la FRANCE libérée ……

  5. La France se réveille.
    Les co-labos qui nous gouvernent vont commencer à trembler.
    Vivement le Grand Réveil et le Grand Ménage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer