11 avril 2021

11 thoughts on “L’insupportable gouvernement par oukases d’Emmanuel Macron: en 2022 changer l’homme et la méthode !

  1. « un président qui accepte de remettre son mandat en jeu s’il perdait un référendum«  non, c’est une erreur historique et cela oblige à faire passer des réformes. Les réformes ne sont pas constitutionnelles. Les acteurs président, premier ministre gouverment et assemblée ont un mandat en temps pour réaliser un programme sur lequel ils ont été élus. Tout ce qui est hors mandat, donc hors programme et pas prévu par les fonctions constitutionnelles relève du référendum. … et non du Parlement. Sinon on est condamné a refaire l’erreur de juillet 1940.
    Erreur évitée en 1958….

  2. Cet homme existe, il s’appelle JF Poisson ! Un homme du peuple, honnête, travailleur, ayant foi en la France et en son héritage chrétien.
    Il est président de VIA (ex PCD) et s’est déclaré candidat pou 2022.

    1. Absolument, c’est un homme intègre et de bon sens, soucieux des intérêts du peuple, qui possède à la fois les convictions, la volonté, la détermination, l’énergie et l’expérience politique nécessaires pour être un vrai chef d’Etat. Tout le contraire de Macron ! Malheureusement il est inconnu du grand public : on ne le voit pas dans les médias, et pour cause.
      Quelques liens :
      https://www.youtube.com/watch?v=zUVHFQlHjxc
      https://www.youtube.com/watch?v=gl4aTgb4jsg
      https://www.youtube.com/watch?v=_-ikebnwEAE
      Son livre « La voix du peuple » est accessible dans la boutique de TV Libertés.

  3. « L’insupportable gouvernement par oukases d’Emmanuel Macron: en 2022 changer l’homme et la méthode ! »

    Soit le peuple ou du moins ce qu’il en reste le fait sauter avant, soit en 2022 tout aura été mis en oeuvre pour qu’il en remette une couche !

    Que ceux qui croient que l’élection en 2022 va apporter la solution lèvent le doigt !

  4. …un Président garant et moteur de la purge dont la haute administration a grandement besoin, pour « assurer le fonctionnement régulier des pouvoirs publics », comme la Constitution l’en charge.

  5. Big problem ! Personne ne se lève pour affronter le défi, du moins personne de crédible.
    Certes ils sont pléthore à prétendre au trône mais aucun n’en a l’envergure nécessaire.
    On est bien mal parti…

  6. Monsieur le professeur,

    Avec beaucoup d’humilité ( votre brillant cursus républicain…) et aucune arrière-pensée, trois ou quatre observations et une suggestion .
    1. Macron, comme Pompidou ont été des obligés de la banque R…( Cf. « Le code Jupiter » de Demosthenes, editions Équateurs).

    2. Le mentor de Jacques Chirac était Henri Queuille et non Pompidou .

    3. Macron, diagnostiqué comme psychopathe, est un jeune loup sans expérience de la vie, et mis à la place qu’il occupe à la faveur d’un coup d’état organisé notamment par ses obligés .

    4. Pour ce qui est du coronacircus : il a choisi, ab initio, la mauvaise stratégie et il l’administre mal.

    5. Dans le cadre de l’apocalypse-France qui se déroule sous nos yeux, ne serait-il pas opportun de lire « les juifs dans la révolution française » de l’abbé Joseph Leman ( juif lui-meme) que l’on ne vous à CERTAINEMENNT pas suggéré de lire dans les tres républicaines ENS, université et autre « Sup de co »-Europe-monde et intersidérale 😉

    VINCIT OMNIA VERITAS

  7. Le quinquennat n’est manifestement bon à rien (mais prêt à tout), le septennat était manifestement trop long, alors, pourquoi ne pas couper la poire en deux et instaurer le sexennat ? (et non-pas le sexe-éna;-p)
     
    Pause-caca, qui est la quintessence de l’inutilité méphitique du haut-ponktionnariat, a sonné la fin de la récré, car si ce pays ne reprend pas sa destinée en main, il ne pourra finir que pire que la Grèce…

  8. Donner le surnom de Jupiter à Macron est une insulte à Jupiter.
    Notre type de démocratie et ses – échéances – électorales (et tant de pays dits démocratiques) ronge et vicie chaque élection et ses résultats. Toute les décisions politiques ainsi viciées sont hypothéquées par les « intérêts » électoraux. Exemple, la France a un nombre record de fonctionnaires, qui forment une « masse » de votes – déterminante – pas touche! -, ce qui hypothèque d’emblée les résultats des votes. L’ « Europe » aggrave les difficultés françaises et de nombreux autres pays et la France doit obéir au berger allemand de garde et son euro qui est un mark inadapté aux pays européen sauf l’Allemagne qui assure ainsi sa suprématie et sa balance commerciale pléthorique !… Aucun pays européen n’imagine un conflit intra-européen. Autant dire que l’UE ne sert à rien et est un boulet très douloureux à traîner. Un frexit ferait très bien l’affaire. Toutes choses bien comprises depuis l’arrivée du covid, beaucoup d’entreprises ont des activités européennes qui fonctionnent bien sans passer par Bruxelles (les plus grandes entreprises par exemple : Airbus, la fusée Ariane et pas mal d’autres, n’ont nullement besoin de
    l’ « Europe ». Enfin tant qu’on ne sera pas à même d’entreprendre des réformes financières, bancaires et monétaires décisives. Au minimum, remplacer la monnaie unique qui est – inique – par une monnaie commune rendra la souveraineté et la liberté aux pays et aux régions, car aucune politique ne peut être prise au sérieux. Changer de portraits accrochés aux murs par les votes et faire toujours la même politique est accablant. La structure française actuelle est celle d’un molusque, elle ne tiendra pas.
    Je ne suis pas suisse, mais inspirons-nous, non pas de la Suisse bancaire, mais de la Suisse territoriale, c’est du solide. La constitution de la Confédération Helvétique, sans le citer, contient le – Principe de Subsidiarité – . La Suisse n’a pas de gouvernement à proprement parler. La Suisse, dont l’origine remonte à l’année 1291, est une démocratie quasi indestructible et probante. Le PIB de l’industrie financière en suisse est de 9%, les 91% restant démontrent une économie plutôt saine et des services excellents en général. La Suisse ne fait pas partie de
    l’ « Europe », elle est très ouverte sur le monde entier et elle est le siège de quantité d’organismes internationaux. Plus de 50 000 citoyens de la République française voisine, ânonnant les droits de l’hommes, viennent travailler en Suisse. Ce n’est pas de la théorie comme toujours mais du concret bien visible. Il est grand temps de s’inspirer concrètement de la Suisse !

  9. Personnellement, je voterai pour un candidat capable de restaurer la souveraineté française et non pour un exécutant des directives allemandes ou américaines comme l’est l’occupant actuel de l’Élysée.
    Et il n’est pas nécessaire de changer la Constitution pour cela (même si le retour au septennat serait une bonne chose), il suffit de quitter l’UE et l’OTAN.

  10. Le président que souhaitent les Français, croyez vous que ça existe? En lisant les 10 commentaires avant le mien j’aurais tendance à plus de modération. C’est un peu comme le sélectionneur de l’équipe de France, ils sont des millions après chaque rencontre. Et pendant ce temps au sommet de l’administration la caste socialo a tout verrouillé. Seul un choc extérieur peut changer le cours des choses dans ce pays. Une collision avec un astéroïde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.